60e Biennale d’art de Venise 2024 : Anna Zemánková

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Anna Zemánková. Une artiste déjà présente lors de la 55e Biennale d’art de Venise en 2013.

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Anna Zemánková.

Les oeuvres réunies montrent aux visiteurs de la 60e Biennale, des fleurs et des fruits faits de spirales, d’arabesques et de multiples autres formes géométriques.
L’ensemble de la présentation permet de voir des détails saisissants ainsi que des couleurs chatoyantes. On pourrait de se croire face à un herbier imaginaire.
« Je fais pousser des fleurs qui ne poussent nulle part ailleurs » sont les propres mots de l’artiste sur son travail.

Anna Zemánková

Anna Zemánková est née le 23 août 1908 à Olomouc en Moravie et elle est morte le 15 janvier 1986 à Prague. C’est une artiste autodidacte, peintre, dessinatrice et pastelliste tchécoslovaque.

A la suite de son diabète, dans les années 50, elle est amputée des deux jambes. Anna Zemánková décide alors de dessiner, peindre, coller des représentations d’animaux, de plantes, de minéraux, etc. Elle utilise aussi, différentes techniques telles que le dessin à la plume ou au stylo à bille, peinture sur soie ou sur satin, etc. Anna Zemánková est donc devenue une figure majeure de l’art brut.

Le LaM, Lille Métropole, Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut, possède plus de 21 oeuvres d’Anna Zemánková.

Elle est aussi présente dans le musée réservé à l’art brut à Lausanne, en Suisse. De plus, certaines de ses oeuvres sont aussi exposées au musée de la Création Franche dans la ville de Bègles en Gironde, etc.

Informations

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Anna Zemánková

Stranieri Ovunque, Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :

Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billetterie de la 60e Biennale d’art de Venise 2024

 

 

 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Mexique, Ana Segovia

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Ana Segovia représente le Mexique dans le cadre de Stranieri Ovunque, Les étrangers partout.

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Ana Segovia 

Les oeuvres de Ségovia proposent des palettes de couleurs stridentes, criardes et les scènes sont teintées d’humour.
Elle présente également son premier film, qui met en scène deux cowboys mexicains. Le cowboy mexicain, le charro est un stéréotype de la culture mexicaine. Dans le film, ils portent des costumes traditionnels sur mesure, mais les teintes ne sont pas habituelles. D’ailleurs, à ce sujet, l’artiste s’est vu refuser la création de costumes portants ces couleurs.

Anna Segovia a donc eu du mal à trouver un tailleur qui accepte de lui créer des costumes de ces couleurs, car elles sont contraires à l’idéal masculin. Et c’est ainsi que le petit-fils charro du tailleur du chanteur et acteur Jorge Negrete a créé les costumes roses et bleus. 

Ana Segovia

Segovia vit et travaille à Mexico.
Ses oeuvres sont à la fois mises en avant dans des expositions collectives, mais aussi dans de nombreuses expos personnelles.

Informations 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Mexique, Ana Segovia

Stranieri Ovunque, Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :

Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billetterie de la 60e Biennale d’art de Venise 2024

 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Antonio Guzman, Iva Jankovic

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Antonio Guzman, Iva Jankovic présentent Electric Dub Station à l’arsenal, dans le cadre de Stranieri Ovunque, Les étrangers partout.

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Antonio José Guzman et Iva Jankovic

Electric Dub Station du duo Antonio José Guzman et Iva Jankovic.

Pour leurs oeuvres, Guzman et Jankovic utilisent la technique d’impression au bloc indigo Ajrakh. Les deux artistes créent leurs différents modèles à Amsterdam, puis ils sont exécutés par le Sufiyan Khatri à Ajrakhpur, en Inde. L’impression au bloc Ajrakh a pris naissance il y a plus de 4 000 ans. L’indigo, un pigment naturel, est utilisé pour obtenir des colorants bleus. Les installations d’Antonio José Guzman et Iva Jankovic font référence à la culture du bleu indigo, mais aussi au colonialisme et la question de la migration actuelle.

Dans les pays d’Afrique et d’ailleurs, le bleu protégeait les esclaves des mauvais esprits. Certains lui donne même une signification spirituelle.
L’esclavage et le colonialisme ont entrainé l’implantation en Amérique, de l’indigo et toute la culture qui l’entoure. On note que les chants des esclaves africains influencent encore la musique américaine, mais aussi africaine.

Antonio José Guzman

Guzman est né au Panama, il a débuté par la photographie. Il a travaillé comme photographe indépendant pour France Press International et a écrit une thèse sur les effets psychologiques de la photographie publicitaire. Ensuite, en 1997, il s’installe en Europe et en 2003, il réalise son premier documentaire, Representando. 
Depuis plus de 15 ans, Antonio José Guzman réalise des recherches sur l’art postcolonial. Son travail l’a donc amené au bleu indigo et les répercussions sur différents pays comme l’Inde, le Suriname, les Amériques et les Pays-Bas, etc. Au XVIIIe siècle, le commerce de l’indigo rapportait plus que la culture du coton et du sucre.

Les oeuvres de Guzman peuvent être des installations, des photographies, des sculptures, des documentaires, des films, des vidéos et bien d’autres supports. Il vit et travaille à Amsterdam. 

Iva Jankovic

Iva Jankovic est née à Belgrade et elle abandonne ses études de philosophie pour se tourner et obtenir la licence en Beaux-Arts à l’École des Arts d’Utrecht. 

Informations 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Antonio José Guzman et Iva Jankovic

Stranieri Ovunque, Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :

Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billetterie de la 60e Biennale d’art de Venise 2024

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Aligi Sassu

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Aligi Sassu est exposé à l’arsenal, dans le cadre de Stranieri Ovunque, Les étrangers partout.

Aligi Sassu

Aligi Sassu est né en 1912 à Milan et il est le fils du socialiste sarde Antonio Sassu. C’est un artiste, peintre, mais aussi un sculpteur de nationalité italienne. Pour célébrer le 100e anniversaire de la naissance d’Aligi Sassu, une rétrospective Le coeur de l’innocence a été organisé en 2013.
Il est décédé en 2000.

Artiste autodidacte, admiratif du travail de Delacroix et de Renoir. A seulement 16 ans, il expose à la Biennale de Venise de 1928. Ensuite, il est présent dans différentes expositions et ses oeuvres sont teintées de futurisme, elles peuvent aussi appartenir à différents mouvements tels que le cubisme, le romantisme, l’impressionnisme et d’autres encore…

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Aligi Sassu

Dans cette oeuvre, donc, l’artiste s’est inspiré d’une scène biblique qui représente le jeune pêcheur Tobias et l’archange Raphaël. Mais par contre Sassu a choisi comme cadre une crique, il incorpore aussi un filet de pêche. Le spectateur peut donc penser que le jeune Tobias est pris au piège dans le filet de l’archange Raphaël, mais cette scène laisse à penser que les deux protagonistes sont très liés.

Informations 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Aligi_Sassu

Stranieri Ovunque, Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :

Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billetterie de la 60e Biennale d’art de Venise 2024

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Agnés Waruguru

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Agnés Waruguru expose à l’arsenal, dans le cadre de Stranieri Ovunque – Les étrangers partout.

Agnes Waruguru

Agnes Waruguru est une artiste kényane, née en 1994 et elle vit à Nairobi.
Dans ses oeuvres, l’artiste nous interpelle sur les effets du temps, le devenir des matériaux, etc.

Depuis 2017, elle a incorporé de nombreuses expositions collectives, et sa première expo personnelle Small Things to Consider s’est déroulée en 2020 à la Circle Art Gallery de Nairobi.

Elle a participé à la résidence d’artistes, la Rijksakademie à Amsterdam de 2020 à 2023.

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Agnés Waruguru

Agnès Waruguru utilise différentes techniques telles que le dessin, la peinture, la broderie, la gravure et la sculpture, mais aussi les installations. Les couleurs ne sont jamais agressives et les tons sont plutôt pastels.

Pour la Biennale de Venise 2024, Waruguru présente des peintures au format traditionnel ainsi qu’une installation. Celle-ci est composée de matériaux organiques. Agnès Waruguru s’est inspirée du livre Vagabonds ! sorti en 2022, de l’écrivain nigérian Eloghosa Osunde.

Vagabonds ! d’Eloghosa Osunde

Résumé du livre Vagabonds! d’Eloghosa Osunde

Lagos est une ville pour tous. . . Vous partagez cet endroit avec de la chair et sans chair, et c’est tout autant leur ville que la vôtre.

Èkó, l’esprit de Lagos, et son fidèle serviteur Tatafo sèment le trouble dans les rues de Lagos et dans la vie des « vagabonds » qui animent le Nigeria moderne : les homosexuels, les déplacés et les libres pieds.

Avec Tatafo comme guide, nous partons à la rencontre de ces gens dans l’ombre. Parmi eux se trouvent le chauffeur d’un homme politique débauché ; un couple de lesbiennes dont la tendre relation jette une lumière inattendue sur leur expérience du travail du sexe clandestin ; une mère qui assiste à un rassemblement spirituel secret qui change sa réalité. Alors que leurs vies commencent à s’entremêler – dans les marchés et les clubs clandestins, dans les églises et les chambres d’hôtel – les vagabonds sont capturés et défiés par les esprits qui commandent la ville. Une force les rassemble tous, mais dans quel but ?

Dans son premier roman VAGABONDS !  Eloghosa Osunde s’attaque au caractère insidieux du capitalisme nigérian, de la corruption et de l’oppression, et offre un hommage provocant, joyeux et inventif à tous ceux pour qui la vie elle-même est une forme de résistance.

Informations sur la 60e Biennale d’art de Venise 2024 : Agnés Waruguru

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Agnés Waruguru
Stranieri Ovunque – Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :

Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billetterie de la 60e Biennale de Venise 

 

 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Afrique du Sud

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Afrique du Sud présente  Dinokana par Madeyoulook. 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Afrique du Sud

Le duo Madeyoulook est composé de Moleno Moiloa et de Nare Mokgotho. L’installation Dinokana explore les ressources naturelles qui sont vitales comme l’eau qui permet à la plante de survivre et de ne pas mourir. L’eau associée à la terre permet la vie, cette ressource est vraiment chère et nécessaire aux pays d’Afrique du Sud pour pouvoir vivre et obtenir de bonnes récoltes, etc. 
L’installation immersive Dinokana qui dure une vingtaine de minutes par le duo Madeyoulook, invite les visiteurs à déambuler dans l’installation. Le son provient d’enregistrements issus d’archives historiques, de chants, etc.  Dinokana est le fruit d’un travail de 7 années. 
Le but de ce collectif n’est pas de faire prendre conscience aux visiteurs de l’importance de l’eau. Mais aussi de l’histoire du peuple d’Afrique du Sud.

Informations

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Madeyoulook

Pavillon de l’Afrique du Sud
Dinokana 2024 par le collectif Madeyoulook composé de Moleno Moiloa et Nare Mokgotho

Horaires Arsenal :

  • Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
  • Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00

Billetterie de la 60e Biennale d’art de Venise 2024 : 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Federico Solmi et le Cameroun

Le Palais Donà dalle Rose présente pour la 60e Biennale d’art de Venise 2024 : Ship of fool, La nef des fous de Federico Solmi et plusieurs artistes qui représentent la République du Cameroun.

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Federico Solmi et le Cameroun

Ship of fools La nef des fous : Federico Solmi

Ship of fools La nef des fous de Federico Solmi. Cette expo retrace les différents oeuvres de l’artiste italien. Il utilise des techonologies innovantes et propose des dessins au pastel, des céramiques, des sculptures oléographiques et des vidéos, etc. Pour son immense tableau de 3 x 6 M, La Nef des fous, Federico Solmi s’est inspiré du Radeau de la Méduse de Géricault.

Nemo propheta in patria, Nul n’est prophete : République du Cameroun

Nemo propheta in patria Nul n’est prophete en son pays du Cameroun propose cinq artistes camerounais et huit artistes internationaux d’Italie, d’Allemagne, des Pays-Bas, de France, de Colombie et de Chine tels que  :

Federico Solmi

Federico Solmi est un artiste italien né à Bologne et il vit à New York depuis 1999.
Il dénonce, ironise et caricature la plupart des dirigeants au pouvoir. Par contre, on note un goût subversif, satirique.

Palais et Fondation Donà dalle Rose

Le Palais Donà dalle Rose abrite la Fondation du même nom qui est une institution culturelle qui a pour but de mettre en avant la culture. Elle  possède une collection d’art contemporain et elle accueille aussi de nombreuses expositions d’art contemporain.

Pour la Biennale d’Art de Venise, le Palais Donà dalle Rose accueille souvent un pavillon national. On peut citer l’Iran en 2017 avec Tapesh, Saint-Marin en 2022 avec Postumano métaphorico et cette année 2024 le Cameroun avec Nemo Propheta in patria.

Informations sur la 60e Biennale d’art de Venise 2024 : Federico Solmi et le Cameroun

Nemo propheta in patria Nul n’est prophète en son pays pour la République du Cameroun

Ship of fool, La nef des fous de Federico Solmi

Palazzo Donà delle Rose
Fondamente Nove 5038
Venise

Exposition jusqu’au 24 novembre 2024, du mardi au dimanche et de 11 h 00 à 19 h 00
Entrée gratuite

 

 

 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Vlatka Horvat

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Vlatka Horvat représente la Croatie avec By the Means at Hand, Par les moyens du bord qui se déroule à la Fàbrica 33.

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Vlatka Horvat

L’artiste Vlatka Horvat a rassemblé des oeuvres de nombreux artistes internationaux qui vivent à l’étranger. Le pavillon croate est aussi un atelier temporaire d’artistes.
L’artiste met en avant la solidarité, la lutte partagée avec d’autres artistes qui vivent à l’étranger.
Par les moyens du bord de Vlatka Horvat traite des liens entre les êtres.

Vlatka Horvat

Vlatka Horvat est une artiste qui utilise différents médias tels que la sculpture, le dessin, le collage et la photographie, mais aussi la vidéo, l’écriture et l’édition.
Ses thèmes de prédilection sont les relations sociales et les interactions entre les corps, les objets, les matériaux et l’environnement, etc.

Ses oeuvres sont exposées dans de nombreux musées internationaux  
En 2018, la 16e Biennale d’architecture de Venise a déjà mis en avant Vlatka Horvat.

Informations

Exposition By the Means at Hand, Par les moyens du bord. 
Fàbrica 33
Calle Larga dei Boteri
Cannaregio 5063
30121 Venise

Ouverture

  • du 20/04 au 30/09, du mardi au dimanche, de 11 heures à 19 heures
  • du 01/10 au 24/11, du mardi au dimanche, de 10 heures à 18 heures  .  

Entrée libre. 

 

Expo Gesu la vita à Venise

L’expo Gesu la vita à Venise de Francesco Bonvissuto présente la vie de Jésus à travers différentes scènes en trois dimensions. Que l’on soit croyant ou non croyant, cette exposition retient l’attention par sa dimension spectaculaire.

Expo Gesu la vita à Venise

 

L’expo Gesu la vita à Venise contient 28 dioramas. Un diorama est une peinture panoramique sur toile présentée dans lieu sombre afin de donner l’illusion de mouvement, et cela grâce aux différents jeux de lumière. Le spectateur a aussi le sentiment d’être dans la réalité de la scène proposée . 

Tout au long de l’exposition, on peut voir des épisodes de sa vie, comme l’Annonciation à Marie par l’ange Gabriel, la naissance de Jésus, le baptême de Jésus par Jean le Baptiste, la Pentecôte, mais aussi bien d’autres étapes encore.

Fabrication des crèches et décors

Tout a été construit manuellement avec divers matériaux comme le plâtre, le bois, mais aussi le polystyrène, etc. Même les vêtements sont cousus à la main avec habileté et maîtrise. Les statues sont façonnées à la main par Renzo Romagnoli. Francesco Bonvissuto a réalisé cette oeuvre, Gesu la vita en dépassant le simple fait de créer des crèches. Francesco Bonvissuto a placé chacune des statues de façon à attirer l’oeil. Dans cette exposition, il a utilisé des jeux de lumière et des perspectives afin que le spectateur ait l’impression de participer aux vingt huit scènes.

Suggestion

Cette église désacralisée n’est ouverte que pour des expos et donc ouverte temporairement. Profitez donc de ces rares moments pour entrer dans l’église San Maria Maddallena. 

Infos pratiques sur l’expo Gesu la vita à Venise

Exposition Gesu : La vita. Diorami dal Vangelo : La vie de Jésus. Dioramas de l’Évangile.

Chiesa San Maria Maddallena
Campo S. Maria Maddalena
30121 Venise

Horaires et visites du mardi au dimanche
Tous les jours 9 h 30-13 h et 14 h 30-17 h.
Exposition également accessible aux aveugles.

 

 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Shahzia Sikander

Dans le cadre de la 60e Biennale d’art de Venise 2024, le Palais Soranzo Van Axel présente Collective Behaviour, Le comportement collectif de Shahzia Sikander.

Shahzia Sikander

Shahzia Sikander est une artiste pakistanaise, américaine, et c’est aussi une artiste musulmane. Elle méne différents combats car c’est une artiste féministe et citoyenne du monde.

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Shahzia Sikander

Les 2 Institutions organisatrices sont le Musée d’art de Cincinnati et celui de Cleveland. Cette exposition présente environ 30 oeuvres pour lesquelles, l’artiste a utilisé différents médias. On peut notamment citer la peinture et le dessin, l’impression et la sculpture mais aussi le verre et bien d’autres, etc.

Collective Behaviour, Le comportement collectif est scindée en trois sections :

  •  Point of Departure, Point de Départ nous montre le travail de Sikander en rapport des illustrations de manuscrits historiques d’Asie du Sud et de Perse.
  • The Feminine Space, L’Espace Féminin met en avant les  oeuvres de Sikander en rapport avec le corps .
  • Negociated landscapes and contested histories, Paysages négociés et histoires contestées présente les différentes oeuvres traitant du colonialisme en Asie du Sud, etc.

Quelques photos de l’exposition

Aprés Venise, l’Ohio

Après la présentation de Collective Behaviour à Venise, Sekander sera présente au

  • Cincinnati Art Museum du 14 février au 4 mai 2025,
  • Cleveland Museum of Art du 14 février – 8 juin 2025.

Informations

Exposition Collective Behaviour de Shahzia Sikander 
Palazzo Soranzo Van Axel                                          Fondamenta Van Axel o de le Erbe                                      Venise 

Ouvert depuis le 20 avril jusqu’au 20 octobre 2024
De 11h à 19h du 20 avril au 30 septembre et de 10h à 18h du 1er octobre au 24 novembre 2024
Fermé le lundi sauf 22/04, 17/06, 22/07, 02/09, 30/09, 18/11.

Voir aussi notre page sur le Palais Soranzo Van Axel

 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Lee Bae

Pour la 60e Biennale d’art de Venise 2024, la fondation Wilmotte propose l’exposition La Maison de la Lune brûlée du coréen Lee Bae.

Le travail de Lee Bae

Préparation du rituel

Lee Bae recueille des messages du Nouvel An de tous les pays du monde entier. Ensuite, il les retranscrit sur du papier traditionnel coréen (papier hanji). Ils sont brûlés, cela fait partie du rituel de La Maison de la Lune brûlée qui a lieu le 24 février dans la ville de Cheong-do.

Produit obtenu

Avec le charbon de bois, mais aussi le fusain obtenu, Lee Bae peut commencer son travail.

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Lee Bae

Vidéo

Lors de votre entrée dans la Fondation Wilmotte, un grand écran retrace la cérémonie des messages brulés.

Brushstroke (2024)

Les oeuvres peintes de la grande salle, Brushstroke (2024), se trouvent à la fois sur le sol et sur les murs. Elles sont exécutées avec le produit obtenu après la combustion des messages. L’artiste a utilisé des pinceaux de 80 cms, son mouvement est travaillé sans relâcher le pinceau ce qui donne une illusion de 3D. 

Issu du Feu

Une oeuvre sur toile Issu du Feu (2024) ressemble à des mosaïques constituées des éclats de fusain.

Meok (2024)

On découvre aussi une sculpture géante, un monolithe saisissant sculpté dans du granit noir du Zimbabwe. Meok (2024) mesure donc 4,6 mètres de haut.

Moon » (2024)

Au fonds de la salle d’exposition, l’artiste nous interpelle avec  Moon (2024) un couloir jaune d’éclairage nocturne, avec vue sur l’eau.

Le message de Lee Bae

Avec La Maison de la Lune Brûlée, Lee Bae nous plonge dans les rythmes de la nature et les traditions folkloriques. Le spectateur peut s’interroger sur le rôle des traditions dans le monde contemporain.

Informations

Fondation Wilmotte
Corte Nuova, Fondamenta dell’Abbazia 3560
30121 Cannarregio Venise
Exposition La Maison de la Lune Brûlée de Lee Bae
Depuis le 20 avril jusqu’au 24 novembre 2024, du mardi au dimanche de 10h à 13 h 30 et de 14h à 18h.

 

 

 

 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Ernest Pignon-Ernest

Pour la 60e Biennale d’art de Venise 2024, la Fondation Louis Vuitton propose du 20 avril au 24 novembre 2024, l’exposition Je est un autre d’Ernest Pignon-Ernest.

Ernest Pignon-Ernest

Ernest Pignon-Ernest est né le 23 février 1966 à Nice.

Il est connu pour être le précurseur du street art en France. Qui ne se souvient pas de ses oeuvres sur Rimbaud, Pasolini, etc.

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Ernest Pignon-Ernest

L’exposition d’Ernest Pignon-Ernest  Je Est Un Autre se déroule du 20 avril au 25 novembre 2024, à l’Espace Louis Vuitton à Venise. Le lieu est petit et l’exposition semble survoler les oeuvres de l’artiste.

Le dessin

Après son BEPC, il peut s’adonner à sa passion le dessin, en paralléle de son travail dans un cabinet d’architecte.
En 1959, il fréquente de nombreux artistes niçois. Au Magasin de Ben Vautier, il va aussi faire de belles rencontres avec Arman, Claude Viallat, Le Clézio, Noël Dolla, etc.
A son retour de la guerre d’Algérie, il reprend son travail et continue de dessiner. En 1964, il s’installe sur le Mont Boron qui ne tarde pas à devenir un endroit dédié à la création artistique et aux rencontres.

La mise en scène

Ernest Pignon-Ernest monte plusieurs spectacles avec sa femme Yvette Ollier. Il réalise aussi de nombreuses affiches pour le cinéma mais aussi des dessins pour la presse.

Changement de cap

Après son oeuvre réalisée au pochoir sur le plateau d’Albion, il abandonne la peinture.
En 1965, il quitte Nice et pour un atelier à Méthamis dans le Vaucluse. Cela lui permet d’exécuter des oeuvres de 3m X 7m, son style est plutôt expressionniste et on note l’influence de Greco, Picasso mais aussi Bacon.
Il expose pour la première fois, en 1969.
Durant les années 70, les thèmes abordés par Ernest Pignon-Ernest sont l’apartheid, l’avortement, l’immigration, etc.

Comment réalise-t-il ses oeuvres?  

Pour ses oeuvres, il utilise le fusain, la pierre noire mais aussi des gommes crantées pour les ombres. Ses images sont indubitablemnt éphémères. Ses expositions sont les témoins de ses travaux en amont, de ses croquis qui précédent son oeuvre.

Quelques réalisations

  • 1966, première installation au plateau d’Albion contre le nucléaire
  • 1978, Rimbaud à Paris
  • 1986, 42e Biennale de Venise, statues intitulées  Arbrorigènes .
  • 1981, à Santiago du Chili, Pablo Neruda
  • 1992, parcours napolitains
  • 1997, Antonin Artaud à l’hôpital Charles Foix d’Ivry-sur-Seine
  • 2006, Genet sur le port de Brest
  • 2015, Pasolini assassiné Si je reviens Rome, Naples, Matera, Ostie, Italie pour le 40e anniversaire de sa mort
  • 2024 la poétesse iranienne Forough Farrokhzad
  • 2024 la poétesse russe Anna Akhmatova

Reconnaissance et succés

Ernest Pignon-Ernest obtient le succès auprés du peuple mais les institutions boudent son travail. Depuis 1973, il vit et travaille à Paris. 

L’artiste s’est vu décerner de nombreuses récompenses et invitations comme par exemple en 2015, à La Grande Librairie, pour la sortie du livre d’André Velter qui lui est consacré.

 

Informations

Espace Louis Vuitton à Venise
Calle del Ridotto 1351
30124 Venise

 

Ouvert du lundi au dimanche ainsi que les jours fériés, de 10h30 à 19h00
Entrée libre

Site de l’artiste Ernest Pignon-Ernest 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Janus au Palais Diedo

Dans le cadre de la 60e Biennale d’art de Venise 2024 : l’exposition Janus est présente au Palais Diedo. On peut découvrir les oeuvres de 11 artistes internationaux.

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Janus au Palais Diedo

Les artistes sont les suivants : Urs Fischer, Piero Golia, Carsten Höller, Ibrahim Mahama, Mariko Mori, Sterling Ruby mais aussi Jim Shaw, Hiroshi Sugimoto, Aya Takano, Lee Ufan et enfin Liu Wei. Janus est le dieu romain des commencements et des fins, ainsi que des choix. Il est à la fois, tourné vers le passé mais aussi vers le futur, et donc, il posséde deux visages.

Urs Fischer

Urs Fischer avec Good Luck Peanuts et Omen.

Piero Golia

Piero Golia avec Concrete cube with glass chandelier 2024 et Untitled (floor) 2024 

Ibrahim Mahama 

Ibrahim Mahama  avec Three Littke Birds,Trois petits oiseaux 2023
C’est une peinture murale permanente commandée par le Palazzo Diedo, à l’occasion de la 60e Biennale de Venise Foreigners Everywhere, Etrangers pour toujours.



L’oeuvre Turn your lights down low 2024 est aussi présente. 

Mariko Mori

Mariko Mori Peace Crystal 2024, Great Light 2024

Sterling Ruby

Sterling Ruby avec Window of Declinism 1 et 2, 2024. Ces 2 oeuvres sont réalisées, à la fois avecdu tissu, des fils, filets de pêche mais aussi avec des bouées, et articles de quincaillerie.

Jim Shaw

Jim Shaw The Alexander Romance et The Split Fountain 2024
Ne manquez pas notre précédente publication sur Jim Shaw et Marnie Weber .

Lors de la 59e Biennale d’Art à Venise 2022, Jim Shaw et Marnie Weber étaient présents à Venise.
Les oeuvres du couple Jim Shaw et Marnie Weber sont exposées au Squero Castello à Venise, du 20 avril au 24 juillet 2022. Les 2 protagonistes utilisent des médias artistiques et des images visuelles, leurs oeuvres surréalistes et fantaisistes sont des témoins du folklore américain. Jim Shaw et Marnie Weber sont des acteurs mais aussi des spectateurs du paysage économique de l’Amérique d’après-guerre. Dans les années 1970, les oeuvres de Jim Shaw et Marnie Weber dévoilent l’essor et l’abondance dans l’économie américaine.
A partir de 1972, ils vont faire partie de l’effervescence artistique de Los Angeles. Shaw forme un groupe appelé Destroy All Monsters. De même, Weber obtient du succès au sein du groupe punk Party Boys.
Shaw est célèbre pour toutes ses oeuvres bizarres, comiques mais aussi burlesques. A travers elles, Shaw dénonce le capitalisme de la société américaine contemporaine. Marnie Weber utilise des personnages, des animaux comme l’ours parce que cet animal est lié à la déesse grecque Artémis (la déesse de la nature sauvage, de la chasse et des accouchements). Les personnages présents dans ces oeuvres sont mises en avant par les couleurs utilisées et les intérieurs sombres. Son travail raconte donc, des histoires, des aventures de femmes, qui, quelquefois, ont une forme mi humaine, mi animale.
Drôle et étrange impression lors de la visite du Squero Castello, Salizada Streta 368, qui dévoile une exposition si surprenante de Jim Shaw et Marnie Weber.

Hiroshi Sugimoto

Hiroshi Sugimoto avec Enlighting 2024 et Opticks 2018/2022
A la manière des photos prises avec un Polaroid par Andy Warhol et des recherches d’Isaac Newton sur la nature de la lumière, Hiroshi Sugimoto propose Opticks, ce sont donc, des images qui intensifient les espaces et les écarts entre les teintes.

Lee Ufan

Lee Ufan Response 2024 et Beyond Venice 2024.
C’est un artiste peintre, sculpteur mais aussi écrivain et philosophe. Il est connu depuis les années 60, grâce au groupe d’avant-garde Mono-ha. Les matériaux utilisés par cet artiste coréen sont la roche, la tôle ainsi que de la peinture à l’huile, etc.
En 1991, il débute donc, une série d’oeuvres composées d’un ou deux coups de pinceau gris-bleu. La plupart de ses oeuvres sont aussi minimale, tout comme sa série sculpturale Relatum.

Informations

Palazzo Diedo, siège des arts et de la culture de Berggruen
Adresse : Cannareggio 2386 Venise
Exposition Janus jusqu’au 24 novembre
Horaires : Ouvert jeudi, vendredi, samedi et dimanche de 10h à 19h
Arrêt Vaporetto : Ca D’Oro

 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Zeng Fanzhi

Zeng Fanzhi présente ses oeuvres à la Scuola Grande della Misericordia qui se situe sur la Fondamenta della Misericordia. L’installation est, quant à elle, réalisée par l’architecte Tadao Ando.

Zeng Fanzhi

L’artiste Zeng Fanzhi est né à Wuhan en 1966 et c’est un artiste chinois.  
Near and Far / Now and Then, Proche et lointain / Présent et Hier est la nouvelle exposition de l’artiste. 

On peut y trouver des oeuvres abstraites, l’artiste utilise différents matériaux comme l’encre, le graphite, la craie mais aussi de la poussière d’or et des pigments minéraux. 
Les oeuvres témoignent des longues recherches de l’artiste sur les couleurs. Les impressions de loin ne sont pas les mêmes que celles de près. 
Les déambulations commencent par le rez-de-chaussée de la Scuola Grande della Misericordia avec deux très grandes oeuvres. L’une fait allusion à l’iconographie bouddhiste et l’autre à l’iconographie chrétienne. Ensuite on trouve des petites peintures à l’huile de l’artiste Zeng.

L’architecte Tadao Ando

Tadao Ando est un architecte sans aucune formation et donc, autodidacte mais sa  renommée est mondiale. Il a reçu de très nombreuses récompenses. 

Informations

Scuola Grande della Misericordia : Near and Far/Now and Then, Proche et lointain / Présent et Hier de Zeng Fanzhi à Venise
Scuola Grande della Misericordia
Fondamenta della Misericordia

Depuis le 17 avril au 30 septembre 2024
Du mercredi au lundi, de 10h à 18h
Fermeture le mardi. 

Mauro Pallota, dit Maupal

Mauro Pallota, dit Maupal est un street-artiste qui nous offre un hommage au Pape François. 

Mauro Pallota

Maupal est tout d’abord, un des principaux artistes de street-art. ARNET, le magazine new-yorkais a incorporé Maupal dans la liste des 30 meilleurs artistes de rue, en 2016. De nos jours, les oeuvres de Mauro Pallota sont exposées dans le monde entier.  

Maupal à Venise

Pour la venue du Pape à Venise, le street artiste romain Maupal propose : Habemus Papam. Cette exposition est à voir dans la Sala San Leonardo à Venise. C’est un hommage teinté de sarcasme. Maupal nous propose donc 25 oeuvres. 
L’artiste romain a déclaré à ce sujet : J’espère que mon sarcasme typiquement romain et l’ironie que j’utilise dans mes représentations seront accueillis avec plaisir par les Vénitiens. Mon intention n’est pas seulement de faire connaître mon art, mais surtout de maintenir le nom de Rome et de ses artistes en valeur en Italie et à l’étranger.

 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Marie-Haude Steyert

Une belle découverte, celle des oeuvres de Marie-Haude Steyert à la Biennale d’art de Venise 2024.

Marie-Haude Steyert

Marie-Haude Steyert

Sur le thème si actuel de l’eau, l’artiste expose une dizaine de toiles. Son exposition s’intitule Acqua.
Marie-Haude Steyert est une artiste qui peut nous faire penser à un dauphin. En effet, ses oeuvres sont toutes en opacité et transparence, matière inerte et mouvement.
Elles attirent, interpellent, laissant le visiteur libre de voir, interpréter et surtout ressentir. Un coup de coeur pour nous.

Jean Hurstel

Macrophotographie de Jean Hurstel est une exposition de photographies, exposées conjointement avec Marie-Haude Steyert. En fait, un nouveau regard, une belle redécouverte du quotidien.

Exposition Acqua

Adresse
Fondamenta della Misericordia
Cannaregio 2589
Venise

Ouverture
le mercredi, jeudi vendredi de 16h à 20h
le samedi de 15h à 20h
le dimanche de 11h à 16h
Fermé le lundi et mardi.

Entrée libre

Site officiel de l’artiste

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Foreigners everywhere

La 60e Biennale d’art de Venise 2024 a pour titre : Foreigners everywhere. Du 20 avril au 24 novembre 2024, elle rassemble 90 nations et 330 artistes qui exposent à l’Arsenal, aux Giardini et dans de nombreux autres espaces : palais, églises, prison, etc.
Nous vous présentons ici quelques coups de coeur, en attendant d’autres sélections.

La 60e Biennale d’art de Venise 2024 aux Giardini

60e biennale de Venise 2024

La France et Julien Creuzet

Attila ta source aux pieds des pitons verts finira dans la grande mer gouffre bleu nous nous noyâmes dans les larmes marées de la lune, de Julien Creuzet
Un océan de couleurs, de sons et d’images, des filets et des sculptures évoquant le commerce maritime et le commerce triangulaire, du temps de l’esclavage.

Australie

L’artiste aborigène Archie Moore confronte l’immense arbre généalogique des peuples premiers, autour de documents administratifs de la colonisation. 

Exposition décoloniale des Pays-Bas

Cercle d’art des travailleurs de plantation congolaise (CATPC), en collaboration avec l’artiste Renzo Martens, sont en cacao, huile de palme et sucre. Une évocation de la colonisation et l’exploitation des denrées et des hommes.

A noter aussi les pavillons de l’Allemange, de l’Espagne, de l’Egypte, également sur le thème du colonialisme. Ne manquez pas Techno-Zen pour la Hongrie où l’artiste Marton Nemes attire par son art abstrait, ses couleurs vives et son côté techno.

Repeat After Me II, du collectif ukrainien Open Group, Pologne

Des réfugiés imite le bruit des armes (mitrailleuse, obus, missile, etc) qui les traumatise encore.

La 60e Biennale d’art de Venise à l’Arsenal

Everything Precious is Fragile pour le Bénin

A voir aussi, le pavillon du Bénin, dont c’est la première participation, son évocation des instruments de musique traditionnels, sa tente sacrée semi-sphérique, ses photos de femmes, génitrices et protectrices, etc. Le titre est particulièrement évocateur.

Mataaho Collective

Mataaho Collective est un groupe de 4 artistes maories qui ont littéralement tissé un entrepôt de l’Arsenal. Les murs, le plafond, les piliers envahissent le tissage. Nous aimons le présenter ainsi. C’est assez spectaculaire. Dés l’entrée campo de la Tana à l’Arsenal.

La Biennale d’art de Venise 2024 hors les murs

Selva, installation d’Eva Jospin

Eva Jospin a transformé une partie du Palazzo Fortuny, en forêt. Le spectateur entre dans un univers cher à Eva Jospin, celui du bois (en réalité le carton et c’est bluffant) et des grottes, cascades. Bref, un univers onirique.

Claire Tabouret et autres artistes en prison 😉

Claire Tabouret (on est fan), Corita Kent, Claire Fontaine, Bintou Dembélé, Simone Fattal, Maurizio Cattelan, Zoe Saldaña et Marco Perego exposent à la prison pour femmes de la Giudecca. Accueil et éventuelle présentation par les détenues elles-mêmes.

Nous développerons davantage bien d’autres oeuvres dans un avenir très proche.

Informations pratiques

60e biennale de Venise 2024Giardini et Arsenal
jusqu’au 30 septembre : ouverture de 11h à 19h, Vendredi et samedi jusqu’à 20h
Octobre et novembre, ouverture de 11h à 18h.
FERMETURE LE LUNDI, mais OUVERTURE les 17 Juin, 22 Juillet, 2 et 30 Septembre et 18 Novembre.

Services
WC, bars, restaurants, Dog sitter à réserver 24h à l’avance. Mais aussi transport gratuit en véhicule électrique pour les visiteurs à mobilité réduite. Disponibles sur demande auprès du personnel sur place.
Les animaux de petite et moyenne taille sont autorisés tenus en laisse uniquement dans les espaces verts des Giardini.

Site officiel pour acheter vos billets
Téléchargez la plaquette pour localiser les artistes et les pavillons

Profitez des activités de notre partenaire



comparateur de billets d'avion