69e Mostra de Venise 2012 venise1.com



69e Mostra de Venise 2012

Cette 69e Mostra du film s’est déroulée du 29 août au 8 septembre 2012, à Venise et plus précisément au Lido di Venezia.
La Mostra fut présidée par Alberto Barbera.

LE JURY
Le jury fit présidé par Michael Mann.
Parmi les membres du jury, on notait la présence de Laetitia Casta, mannequin et actrice. Elle était entourée de l’actrice anglaise Samantha Morton, de l’artiste serbe Marina Abramovic, du producteur-réalisateur hong-kongaisPeter Ho-Sun Chan, du documentariste israélien Ari Folman, du réalisateur italien Matteo Garrone, du réalisateur et producteur argentin Pablo Trapero et enfin de la réalisatrice franco-suisse Ursula Meier.
Tous venus du monde du cinéma ou de l’art.

LE PALMARES DE LA 69e MOSTRA DE VENISE
Le Lion d’or récompense le sud-coréen Kim Ki-duk pour son film Pieta, sur la rédemption d’un délinquant qui parvient à retrouver des sentiments humains dans un monde hostile.

Le Lion d’argent couronne le metteur en scène Paul Thomas Anderson, pour son film There Will Be Blood.

La coupe Volpi de la meilleure actrice revient à l’actrice israëlienne Hadas Yaron, pour son rôle dans Fill the Void.

La coupe Volpi du meilleur acteur va aux acteurs américains Joaquin Phoenix et Philip Seymour Hoffman, pour leur interprétation dans The master, inspiré de la vie de Ron Hubbard, le fondateur de l’église de scientologie.

Le Prix spécial du Jury a été attribué à l’autrichien Ulrich Seidl pour Paradis : amour.

Le prix du meilleur scénario revient à Olivier Assayas, pour Après Mai, entendez après Mai 68, un film sur de jeunes lycéens des années 70.

Le Prix Marcello Mastroianni du meilleur espoir récompense Fabrizio Falco, pour ses rôles dans È Stato Il Figlio de Daniele Cipri et La Bella Addormentata de Marco Bellocchio.
EN OUVERTURE
En ouverture, le film L’ Intégriste malgré lui, de l’indienne Mira Nair, raconte l’histoire de ce jeune Pakistanais, tiraillé entre deux cultures, la vie américaine et Wall Street d’une part et sa culture pakistanaise d’autre part.

80e ANNIVERSAIRE DU FESTIVAL
Cette année, le festival international du film de Venise célèbre son 80e anniversaire. En effet, ce festival a débuté en 1932.
A cette occasion, la Mostra présente une rétrospective de 10 films (7 longs métrages et 3 courts) :
– Poslednjaja noc’ (The Last Night) de Yuli Yakovlevich Raizman (URSS, 1936, film en Noir et Blanc)
– Dieu a besoin des hommes de Jean Delannoy (France, 1950, film en Noir et Blanc)
– Genghis
Khan de Manuel Conde et Salvador Lou (Philippines, 1950, film en Noir et Blanc)
– Il brigante (The Brigand) de Renato Castellani (Italie, 1961, film en Noir et Blanc)
– Free at Last de Gregory Shuker, James Desmond et Nicholas Proferes (USA, 1968)
– Pagine chiuse de Gianni Da Campo (Italie, 1968, film en Noir et Blanc
– Stress-es tres-tres- (Stress is three) de Carlos Saura (Espagne, 1968, film en Noir et Blanc)
– Pytel blech (A Bagful of Fleas) de Vera Chytilová (Tchécoslovaquie, 1963, film en Noir et Blanc)
– Zablácené mesto (Mud-covered City) de Václav Táborský (Tchécoslovaquie, film en Noir et Blanc)
– Ahora te vamos a llamar hermano de Raoul Ruiz (Chili, 1971)
Tous ces films ont été restaurés selon un procédé digital, à “L’Immagine Ritrovata”, à Bologne.
LES FILMS EN COMPETITION
– To the Wonder,
de Terrence Malick (Etats-Unis)
– Après mai, d’Olivier Assayas (France)
– Outrage : Beyond, Takeshi Kitano (Japon)
– Fill the Void, Rama Bursztyn et Yigal Bursztyn (Israël)
– Pieta, Kim Ki-duk (Corée du Sud)
– La Bella Addormentata, Marco Bellocchio (Italie)
– E’ Stato il Figlio, Daniele Cipri (Italie)
– At Any Price, Ramin Bahrani (Etats-Unis, Royaume-Uni)
– La Cinquième Saison, Peter Brosens, Jessica Woodworth (Belgique, Pays-Bas et France)
– Un Giorno Speciale, Francesca Comencini (Italie)
– Passion, Brian De Palma (France, Allemagne)
– Superstar, Xavier Giannoli (France, Belgique)
– Spring Breakers, Harmony Korine (Etats-Unis)
– Thy Womb, Brillante Mendoza (Philippines)
– Linhas de Wellington, Valeria Sarmiento (Portugal, France)
– Paradise: Faith, Ulrich Seidl (Autriche, France, Allemagne)
– Betrayal, Kirill Serebrennikov (Russie)

Share


Venise : Autres informations similaires



LAISSEZ VOTRE AVIS ↓ mais vos QUESTIONS SUR LE FORUM ITALIE svp

Votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *