Venise pour le Rialto

Autres sujets sur Venise

Les arcades de la Pescaria du Rialto en fête

De nombreux habitants de Venise se regroupaient ce dimanche 23 septembre à la Pescaria (Pescheria en Italien), marché aux poissons du Rialto, pour partager un moment festif et citoyen.

venise pour le Rialto - Groupe Ground ZeroLe groupe rock Ground Zero a offert à tous un moment convivial en donnant un concert sous les superbes arcades du Rialto, le long du Grand Canal. De nombreux touristes curieux ont également dévié de leur trajectoire pour profiter du spectacle !

Toutefois le coeur n’était pas complètement à la fête au marché du Rialto, qui est depuis fort longtemps un pilier de la culture vénitienne…

 

Naissance et déclin du marché du Rialto

Le développement du Rialto dans la lagune

L’histoire de Venise et sa lagune débute voilà plus de 1.500 ans. Rapidement, plusieurs îles se développent et la lagune devient prospère.

L’île du Rialto commence à prospérer grâce au commerce dès le VIIIème siècle. Ses abords offrent en effet plus de fond que les autres îles de la lagune, et donc de facilité à accoster avec de gros navires. C’est pourquoi de nombreuses activités mercantiles s’y développent, dont naturellement celle de la pêche et de la poissonnerie.

C’est en 1907 que naît le bâtiment actuel de la Pescaria, et l’on trouvait autrefois sous ses arcades près de 19 étals !

Les raisons du déclin de la Pescaria à Venise

Désormais, sur les 19 étals de poisson autrefois présents, il n’en reste que 5. Vers l’an 2000, la valeur d’un étal représentait entre 100.000 et 150.000 euros. Or 2 étals ont récemment été mis en vente pour 40.000 euros le lot !

Tout comme l’intense baisse d’activité de l’Erbaria (marché des fruits et légumes), les raisons du déclin de la Pescaria sont multiples.

Evidemment, on pense d’abord aux effets du tourisme de masse. La baisse de la population est énorme et atteint -70% comparé à 1951. Sont en cause les habitations qui cèdent la place aux hôtels, les nombreux appartements loués aux touristes, les loyers fortement en hausse, et certaines calle de Venise devenues trop passantes et bruyantes.

Toutefois le problème est plus complexe. Comme partout ailleurs, l’offre de consommation a aussi changé, avec la multiplication des supermarchés ainsi que les produits congelés et importés. Les habitudes sociétales changent également, puisqu’on passe moins de temps à cuisiner, le poisson frais devenant alors moins prisé.

Enfin les pêcheurs et poissonniers accusent des frais et une pression fiscale qui amoindrissent les bénéfices.

 

Un cri d’alarme pour le Rialto

Les professionnels du Rialto se mobilisent

L’initiative des professionnels du Rialto en ce 23 septembre était donc de lancer l’alerte, envers les gouvernants et la population. L’activité du marché se meurt…
C’est bien parce qu’il y a urgence que plusieurs organismes citoyens ont répondu à l’appel, et confirmé leur soutien à cette manifestation.

Venise est un poisson et Rialto son coeur

Venise pour le Rialto - Venezia per RialtoAvez-vous déjà observé la forme de Venise ?
Tout comme on peut voir des animaux dans les nuages, on peut voir un poisson dans Venise !

En 2000, Tiziano Scarpa, auteur vénitien, écrit Venise est un poisson et invite ainsi à la découvrir par le biais des 5 sens.

Venise est un poisson est désormais également le titre d’une chanson écrite par Andrea Vio. Andrea est compositeur, musicien et chanteur, et surtout poissonnier depuis 40 ans. Son groupe Ground Zero a animé la manifestation en soutien à la Pescaria et embarqué les spectateurs.

Accompagné de ses acolytes et des nombreux spectateurs, Andrea a entonné en Vénitien ce refrain :

Venexia xe un pesse
Rialto el suo cuor
Col xe ferma
Venexia mor.

Venise est un poisson
Rialto son coeur
Lorsqu’il s’arrête
Venise meurt.

Cette chanson Venexia xè un pesse reprend un projet qu’Andrea et ses collègues souhaitent présenter aux autorités. En effet, ils souhaitant proposer des alternatives pour faire revivre la ville et son marché. Car si Rialto meurt, dit-il dans sa chanson, il demandera aux touristes et à leur guide : “Que venez-vous voir, puisque Venise est morte”.

Des t-shirts pour soutenir le Rialto

Afin de financer l’événement, des t-shirts étaient vendus. C’est d’ailleurs à cette tâche que je me suis attelée durant cette manifestation. Je souhaitais représenter le soutien de tous les vrais voyageurs qui, comme vous lecteurs de Venise1.com, ont Venise dans le coeur.

Ces t-shirts rouges étaient à l’effigie de Venise, représentée par un grand poisson. Sur son coeur, correspondant à l’emplacement de la Pescaria, il porte un drapeau du Lion de San Marco.

Les bénéfices de la vente doivent également aider à financer la commande d’un nouveau drapeau du Lion de San Marco pour la Pescaria du Rialto. Car récemment, les poissonniers ont été meurtris dans l’âme quand a été volé le drapeau du Lion sous les arcades. Pour eux, il veille sur cette activité plus que millénaire de Venise, et qui représente tout un pan culturel de la cité et de sa lagune.

Share