L’or des vieux métiers à tisser Bevilacqua à Venise

♦ En savoir + sur le sujet   ←   Affichez / retirez les informations complémentaires

Dans l’atelier sombre de Bevilacqua, les fils de soie reflètent la lumière des ampoules.

C’est un merveilleux jeu d’ombres et de lumière, un jeu de noir et d’or aux pouvoirs alchimiques, qui transforment les fils rectilignes en motifs fastueux.

bevilacqua-soie-or-5

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *