Fermeture de la Casa de Corto Maltese à Venise

Autres sujets sur Venise

La Casa de Corto Maltese à Venise, vous connaissez. Nous en avons souvent parlé sur venise1.com parce que l'initiative de faire revivre Hugo Prat et Corto Maltese à Venise était légitime, courageuse et passionnante.

Ce petit "musée" offrait aussi l'avantage d'être particulièrement attentif aux enfants, convivial et interactif. Tous ceux qui l'ont visité se souviennent de la qualité de l'accueil et des animations sympathiques.

Eh bien, cette maison de Corto Maltese a dû fermer ses portes. Nous regrettons amèrement que des initiatives intelligentes et ancrées dans la culture de Venise ne puissent pas perdurer. Qu'aurait-il fallu faire ? Sans doute ouvrir un nième restaurant pour touristes ou un hôtel ? Il devient difficile à Venise d'échapper à la pression mercantile.

Bon, on ne va pas refaire le monde. Et pourquoi pas d'ailleurs ?  

En attendant, nous avons laissé en ligne la page (modifiée) concernant la Casa di Corto Maltese à Venise , en hommage à ceux qui ont oeuvré pour la création de ce "musée". 

Share

One thought to “Fermeture de la Casa de Corto Maltese à Venise”

  1. Bonjour, oui vous avez parfaitement raison, je m’en souviens exactement comme vous la décrivez si bien. Les deux femmes qui nous ont reçu, mon fils de huit ans et moi,il y a quatre ans ont été adorables. La décoration, les objets étaient de qualités et l’ambiance très fidèle à l’univers de Corto Maltese. Une chose qui m’avait frappé et qui illustre parfaitement votre avis: la possibilité pour les enfants, et les autres, de laisser un mot ou dessiner librement sur un mur.
    D’ailleurs, de passage une semaine à Venise en ce moment, je cherche à contacter ces dames car à l’époque j’avais prépayé une commande, une plaque autours du cou pour mon fils, et j’aimerais essayer de la retrouver. Ce n’est pas pour l’argent, la somme n’est pas importante, mais pour le plaisir de faire cette enquête avec lui, à Venise, autours de Corto. Ce message en est le premier stade.

Les commentaires sont clos.