E Per Sempre


Exposition E per sempre, de Mara Fabbro et Alberto Pasqual

 

A la Scala Contarini del Bovolo, on peut aussi voir l’ exposition E per sempre, de Mara Fabbro et Alberto Pasqual. Les oeuvres présentées par les deux artistes nous interpellent sur le devenir de la planète.

 

Le devenir de la planète vu par Mara Fabbro et Alberto Pasqual dans E per sempre

Les deux artistes pensent que les excès et le gaspillage de matière plastique s’opposent au manque de certitudes et de valeurs. Mais aussi que nous vivons dans un monde où l’accumulation des déchets indestructibles et les dommages irréversibles qu’ils causent à la nature, laissent des traces indélébiles tant dans l’environnement que dans la conscience des individus.
Pour Mara Fabbro et Alberto Pasqual, les mois de confinement ont représenté une occasion unique d’expérimenter concrètement la voie de la décroissance. Mais aussi de réfléchir à des nouveaux processus durables et compatibles avec notre environnement. Mara Fabbro et Alberto Pasqual font le constat que les individus ont été privés de leurs repères, de leurs certitudes alors qu’ils les prenaient pour acquis. Leurs convictions transparaissent dans les oeuvres de Mara Fabbro et Alberto Pasqual.

Mara Fabbro

Mara Fabbro est née à Castello d’Aviano (Frioul-Vénétie-Julienne), elle y vit et y travaille. Passionnée par la peinture, pendant de nombreuses années en autodidacte, elle va chercher à trouver sa propre technique de peinture.
Mara Fabbro a choisi ce matériau afin de créer une œuvre  vivante, qui va interpeller et questionner l’observateur.
Elle trouve son inspiration dans son environnement, mais aussi sa motivation dans l’observation de la relation entre l’Homme et la nature.

Comment réalise-t-elle ses oeuvres ?

Tout d’abord, elle réalise une pâte de résine acrylique, de sable marin qu’elle étend et façonne avec ses mains, spatules et autres outils. Elle y ajoute de la colle, des pigments acryliques et de l’eau sur un support de contreplaqué.
L’artiste joue avec l’épaisseur de la pâte qui lui permet d’obtenir des contrastes de lumière et d’ombre. Elle joue également avec la couleur qui donne plus ou moins d’intensité et de profondeur. Le résultat est une image visuelle dense, épaisse et pleine, mais en même temps lumineuse et attrayante.‎ Récemment elle a exploré de nouveaux supports comme le PVC, mais aussi le plexiglas.‎

 

Depuis plus de 15 ans, elle expérimente des matériaux, des textures mais aussi des motifs. Ils permettent à Mara Fabbro de définir visuellement les thèmes de ses créations.  Ainsi le spectateur trouve ses propres images, impressions mais aussi émotions. Les oeuvres de Mara Fabbro transmettent un message. ‎
Mara Fabbro expose à titre personnel mais elle participe aussi à des expositions collectives à travers le monde, tant pour des organismes publics que privés.
Mara Fabbro a déjà exposé à Venise en 2011: Epicenters. Energy from the Earth: en français Epicentres. L’énergie de la Terre à la Galerie d’art Primo Piano, à quelques minutes du Palazzo Grassi. Mais aussi en ‎2015, car elle a été choisie pour présenter le thème de l’eau: L’eau brûle à Venice to Expo 2015‎.

Alberto Pasqual

Alberto Pasqual est né et a grandi à Sacile de la province de Pordenone, dans la région du Frioul-Vénétie-Julienne. Autodidacte, il commence à travailler sur divers matériaux, tels que l’argile, le plâtre, le bronze et le ciment, mais le matériau qu’il préfère est le fer.

Pourquoi le fer?

Le fer est le matériau qu’affectionne Alberto Pasqual en partie pour sa résistance et sa dureté. Le chalumeau est son outil préféré. Avec lui, il rend le métal malléable et facile à transformer en diverse formes géométriques. Ces figures se connectent à la terre, à la nature et à la vie. Guerra est un disque de fer épais avec un trou. On aurait tendance à croire qu’il est causé par une balle. Il symbolise à la fois une blessure béante. La mort est représentée par l’absence de volume et de substance. Son oeuvre Verticale est un mur de fer ressemblant à un tronc d’arbre majestueux. Ses sculptures Guerrieri, représentent des figures mythiques.

Alberto Pasqual a choisi le fer car à travers ce matériau, il peut nous faire ressentir ses convictions,
ses observations sur les rapports entre l’être humain et son environnement.

Alberto Pasqual participe aussi à des expositions en Italie mais aussi à l’étranger. Alberto Pasqual, Michele Biz et Alessandro Broggios ont remporté le concours organisé par l’Association italienne des coureurs professionnels (ACCPI) pour l’élaboration d’une oeuvre en hommage au grimpeur Marco Pantani. La sculpture est imposante, elle est fixée dans le col Mortirolo. Alberto Pasqual est aujourd’hui également connu pour ses œuvres entièrement sur papier. Il reste un sculpteur, mais il a trouvé une nouvelle façon d’exprimer ses sentiments à travers la peinture sur papier. Dans sa ville, Sacile, on peut admirer certaines de ses œuvres comme le bas-relief dédié à Pier Paolo Pasolini, ou Mans Furlanis, un monument en bronze profilé célébrant le don de sang comme source de vie et d’espoir, installé prés de la cathédrale .

Informations sur l’exposition E per sempre 

Le Palazzo Contarini del Bovolo accueille E per sempre de Mara Fabbro et Alberto Pasqual.
L’exposition est ouverte jusqu’au 31 Août 2021, de 10h à 18h.
Elle est gratuite pour les visiteurs qui ont réservé leur billet pour la visite de la Scala Contarini del Bovolo.
Palazzo Contarini del Bovolo
San Marco 4303 
Tel +39 041 3039208

Site officiel de Mara Fabbro 

Site officiel d’Alberto Pasqual