Eglise et campanile San Giovanni Evangelista

Acheter chez nos partenaires qui nous versent des COMMISSIONS permet à notre association de promouvoir SANS COMMISSIONS commerces authentiques, artistes et artisans d'art vénitiens.
COMPARATEUR D'HÔTELS  

  En savoir +  
Pas d'autres informationst
  Nos AUDIOGUIDES Venise en français 🎧

L’église et le campanile San Giovanni Evangelista se situent tous deux sur le campiello de la Scuola. L’église se trouve juste en face de la Scuola. En 960, la famille Badoer construit une chapelle qui deviendra l’église San Giovanni Evangelista. Pour voir le campanile, il faut prendre du recul. 

Acheter chez nos partenaires qui nous versent des COMMISSIONS permet à notre association de promouvoir SANS COMMISSIONS commerces authentiques, artistes et artisans d’art vénitiens.

Powered by GetYourGuide

 

Histoire de l’église et du campanile San Giovanni Evangelista

En 960, la chapelle Badoer est construite. Les Badoer conservent la propriété et le droit d’y enterrer les membres de leur famille. Ensuite, elle est concédée à la Scuola Grande San Giovanni Evangelista, en 1301. 
En 1759, Bernardino Maccaruzzi transforme l’église qui comporte une nef carrée, un choeur gothique et des chapelles. On lui doit aussi, la façade de l’église San Rocco, la façade de la Scuola della carità (Musée de l’Accademia). Suite au décret de Napoléon, elle reste fermée de 1806 à 1822.

Eglise et campanile San Giovanni Evangelista

Extérieur de l’église San Giovanni Evangelista

L’église est dédiée à Saint Jean l’Evangéliste qui est le patron des écrivains, éditeurs et théologiens. Son emblême est l’aigle que l’on peut admirer en haut du portail en marbre, de Pietro Lombardo. Le Saint est donc souvent représenté avec un aigle, un livre (évangile), un calice, etc.
L’église n’est pas mise en valeur du fait que le côté gauche qui se trouve sur le campiello est en briques. De plus, l’abside est cachée pas des habitations. Mais c’est surtout parce que le portail en marbre de Pietro Lombardo de 1478, attire toute l’attention. 

Intérieur de l’église San Giovanni Evangelista

Elle se compose d’une nef unique, presque carrée, d’un plafond plat et d’un choeur qui précède l’abside polygonale.

Entrée, chapelles mineures et orgue

Lorsque l’on rentre par la porte latérale, à droite, se trouve Saint-Jacques l’Apôtre d’Antonio Vassilacchi qui date de la fin du 16e siècle. Juste au-dessus de la porte d’entrée, étant donné sa taille, on ne peut pas rater le catafalque de Giovanni Andrea Badoer. Oeuvre du sculpteur Danese Cattaneo.

En 1568, Giovanni Andrea Badoer met au point la galéasse, un navire à voiles et à rames, qui a eu son heure de gloire, à Lépante en 1571. Par contre, c’est Cristoforo de Canale, vénitien de naissance, qui en est l’inventeur. 
La chapelle latérale gauche est peu profonde, nommée Barbarigo. Grégoire Barbarigo est un évêque, cardinal. Mais il est surtout connu pour avoir consacré sa fortune aux pauvres. Son corps embaumé se trouve dans la Cathédrale de Padoue. A droite de l’orgue, Martyre de Saint-Sébastien de Francesco Montemezzo (1540-1602). L’orgue se situe en face de l’abside. Cette oeuvre est du célèbre facteur d’orgues, Giovanni Battista Piaggia. Elle date de 1760 et possède encore son soufflet d’origine.

Choeur, sacristie et chapelles principales 

Dans le choeur, on peut donc voir des oeuvres de Tintoret et de Marieschi.

En face de la porte, la sacristie et les 2 chapelles principales. La chapelle de la Vierge ou de Lourdes et la chapelle San Donato qui permet d’accéder à la sacristie. Les Trois Moments de la Passion, de Lamberto Sustris, se trouvent à l’intérieur de la sacristie.

De très belles boiseries peuvent aussi attirer votre regard. 

Espace d’exposition Badoer 

Et donc, sur le mur ouest, se trouve une porte qui mène à l’ancien cimetière voisin.  De nos jours, c’est l’espace d’exposition Badoer.

Campanile San Giovanni Evangelista

Pour l’apercevoir dans sa totalité, il faut bien sûr prendre du recul et s’éloigner.
Le campanile est carré et en briques. Sa base a, quant à elle, la forme d’un trapèze. Il mesure 30 mètres de haut, avec des lésènes rectangulaires. Une lésène est une bande verticale de faible relief, en géneral peu large et légèrement saillante dans l’épaisseur d’un mur extérieur.
Au-dessus des cloches, le tambour est octogonal et le bulbe à 8 pans est recouvert de plaques de plomb. Les clochers à bulbe ou oignon sont d’origine byzantine.

Voir aussi nos pages

Campiello de la Scuola S. Giovanni Evangelista

Scuola Grande San Giovanni Evangelista  


Acheter chez nos partenaires qui nous versent des COMMISSIONS permet à notre association de promouvoir SANS COMMISSIONS commerces authentiques, artistes et artisans d'art vénitiens.
 


Autres informations de nos partenaires


Wikipédia - Vérifiez les mises à jour
Tripadvisor - Avis pas toujours vérifiés
Google maps - Pratique pour les temps de parcours
Site officiel de la Ville
Site officiel du tourisme



 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.