Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Les Fortifications de Venise et de la Lagune

Venise a longtemps compté sur sa propre puissance pour se mettre à l’abri des invasions.
Au XVème siècle, devant la menace turque grandissante, les Vénitiens songent à protéger sérieusement leur façade maritime.
Nous laisserons volontairement de côté les fortifications dans les possessions méditerranéennes de la République de Venise, même si certaines d’entre elles présentent encore de remarquables vestiges.venise-fortifications

Cliquez sur la photo pour agrandir la carte

Fortifications de la lagune vénitienne

Les îles de la lagune vénitienne, les petites villes satellites sont dotées de forts, toutes ne se visitent pas, cependant une association tente de réhabiliter certains de ces lieux, en particulier le Fort San Andrea et celui de Carpenedo :
http://www.magicoveneto.it/Venezia/forti/VeneziaFortificata-1.htm

Il existait 21 fortins dans la lagune et de nombreuses batteries sur la cote adriatique.

Liste des forts de Venise et la lagune vénitienne

Voici une liste non exhaustive des forts de la côte et des îles de la Lagune de Venise :

* Fort de San Felice *
campo trincerato de Chioggia
Forte di San Felice – campo trincerato di Chioggia – Chioggia
1538/1831 – construit par la sérénissime, consolidé par les français en 1806, restructuré et rendu plus efficace par les Autrichiens entre 1831 et 1848.
30015 *Chioggia* (VE) – loc. Sottomarina
Très dégradé, en zone militaire, interdit au public, visible de la digue nord de Sottomarina

* Fort de Cavanella d’Adige *
campo trincerato de Chioggia
Forte di Cavanella d’Adigecampo trincerato di Chioggia – Chioggia
1797 – Construit par les Autrichiens juste après la chute de Venise, puis il est passé aux mains des Français, c’était l’avant-poste méridional du Campo Trincerato de Brondolo, il contrôlait l’embouchure de l’Adige, Resté en service durant la seconde domination autrichienne, jusqu’en 1866, il n’en reste rien.
30015 *Chioggia* (VE) – loc. Cavanella d’Adige

* Fort de Brondolo *
campo trincerato de Chioggia
XVI/XIX secolo – construit par la Sérénissime, renforcé durant la domination française, complètement détruit par les Autrichiens, il n’en reste rien.
30015 *Chioggia* (VE) – loc. Brondolo

* Fort de Sant’Erasmo *
forteresse des îles de la lagune
XVI secolo – 1811-1830 – Point d’appui principal du groupe des positions à l’entrée de la bouche du port, a été utilisé par les Français, puis, complètement détruit et reconstruit à plusieurs reprises par les Autrichiens dans la premières moitié du XIXe siècle.
Utilisé même durant la seconde guerre mondiale, il est actuellement soumis à des servitudes militaires.
*Treporti del Cavallino* (VE) – Ile de Sant’Erasmo

* Fort de Treporti *
forteresse des îles de la lagune
1845 – construit par les Autrichiens
*Treporti del Cavallino* (VE)
Visible de l’extérieur, il est proche de l’appontement du traghetto pour Venise.

* Fort Bazzera *
campo trincerato de Mestre (scheda)
Forte Bazzeracampo trincerato di Mestre – Venezia
1910 -devient une poudrière.
30100 *Venezia* (VE) – loc. Tessera
visitable – manifestations artistiques, théâtrales et concerts, espace pour pique-nique

* Fort de Ca’ Roman *
forteresse des îles de la lagune
XVII-XIX siècles
30100 *Venezia* (VE) – loc. Pellestrina – Ile de Ca’ Roman
On peut voir des casemates et des entrepôts en ciment armé, plus récents que les parties du XIXème très dégradés, le long du sentier qui va vers la digue; le reste est englobé dans une végétation épaisse. Oasis naturelle du WWF

* Ridotto de Mazzorbo *
forteresse des îles de la lagune
1881
30100 *Venezia* (VE) – Ile de Mazzorbo

* Batterie de Casabianca *
forteresse des îles de la lagune
1830-1881 – Construite par les Autrichiens, occupée durant la première guerre mondiale, elle se trouve hors du centre urbain du Lido
30100 *Venezia* (VE) – loc. Lido – Ile du Lido
Très abandonnée, peut-être encore en zone militaire

* Fort Alberoni *
forteresse des îles de la lagune
Projet de 1646 completé en 1726 par la Serenissime, modifié par les Français en 1814, réorganisé et remis en état par les Autrichiens en 1856. A été armé par des canons obsolètes durant la première guerre mondiale.
30100 *Venezia* (VE) – loc. Alberoni – Ile du Lido
Quelques-uns de ses éléments sont utilisés par le Golf Club Lido.

* Batterie de Podo *
forteresse des îles de la lagune
1881
30100 *Venezia* (VE) – loc. Alberoni – Ilot de Podo

* Fort de Malamocco *
forteresse des îles de la lagune

* Fort de San Pietro *
forteresse des îles de la lagune
Projet de 1646 completé en 1726 par la Serenissime, modifié par les Français en 1814, réorganisé par les Autrichiens en 1856.
30100 *Venezia* (VE) – loc. Ile de Pellestrina

* Fort de San Niccolò *
forteresse des îles de la lagune
1591 – Construit par la Sérénissime, réaménagé par les Français en 1806, modifié par les Autrichiens en 1831 et integré à un ” ridotto” en 1856. Armé durant la première guerre mondiale.
30100 *Venezia* (VE) – loc. Lido – Ile du Lido
Non visitable, zone militaire

Les deux forts importants de San Andrea et Carpenedo dans la lagune vénitienne

* Fort Sant’Andrea *
forteresse des îles de la lagune
Le premier fort, est construit sur un projet de l’architecte véronais Michele Sanmicheli au début du 16ème siècle, à l’apogée de la splendeur de la République de Venise; il constitue un poste de garde à l’entrée principale vers la ville: la bouche du port San Nicolo
A cette époque, ce n’est pas de la terre ferme que le danger militaire est à craindre, la largeur de la lagune et les difficultés de navigation dans celle-ci sont suffisantes pour protéger Venise. Par contre, le danger sur le front maritime, en particulier celui d’une invasion par la flotte turque en permanente expansion est bien réel.
Le fort, en face du Castelvecchio, se présentait, pour qui entre dans la lagune, par ses deux longues rangées de canons à fleur d’eau, qui rendait quasiment impossible de passer l’obstacle.
En plus de sa fonction militaire, le fort Sant’Andrea a été conçu et réalisé, volontairement, avec le faste esthétique qui convenait à l’entrée principale d’une ville, bien que Venise se vantât de ne pas avoir besoin de murailles et que sa sécurité lui venait de l’environnement naturel et de sa puissance.
C’est pour cette raison que la rangée de canons était interrompue par un portail majestueux. Bien qu’elle réponde peu aux exigences militaires, cette porte hisse le fort au rang de monument important pour qui arrive à Venise par la mer.
30100 *Venezia* (VE) – loc. Lido – Ile de Sant’Andrea

* Forte Carpenedo *
camp trincerato de Mestre
Le Fort Carpenedo, au contraire du Fort Sant’Andrea, est un poste de défense de la partie nord-est de l’accès à Venise, du côté de la terre ferme, a été édifié à la fin du 19ème siècle selon le modèle des forts polygonaux du type « Tunkler ».
A la différence du fort de Sant’Andrea, il ne fait aucune concession à l’esthétique, à part encore cette fois pour le portail d’entrée qui se situe à l’arrière du fort.
D’un point de vue architectural il est à la croisée entre l’art de défense médiéval, basé principalement sur la construction de bastions, et ce qui deviendra l’art d’édifier forts et forteresses dans lequel rationalité et renforcement des armements donneront vie à des structures complexes.
Des positions en puits, des positions à « disparition », des armatures d’acier, des coulées de béton et de ciment armé caractériseront les fortifications qui joueront un rôle important dans les combats de la première guerre mondiale pratiquement sur tous les fronts européens.
1887

*Venezia-Mestre* (VE)
– loc. Carpenedo – via Vallon
On peut visiter ce fort

* Batterie des Murazzi *
campo trincerato de Chioggia
Batteria dei Murazzicampo trincerato di Chioggia – Chioggia
1797 – construite par les Autrichiens en 1859, afin de protéger l’accès au fort voisin de San Felice. En service durant toute la domination autrichienne jusqu’en 1866, il n’en reste rien.
30015 *Chioggia* (VE) – loc. Sottomarina
Zone militaire, partiellement interdite au public.


Un avis

  1. merci se site ma bien aider pour mon exposé!!

Merci de ne pas poser de questions ici mais sur le FORUM ITALIE svp

Pas de questions ici mais sur le forum ↑                 Laissez un commentaire ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *