Ghetto juif de Venise

Autres sujets sur Venise

Le Ghetto de Venise peut se visiter librement mais nous vous recommandons de ne pas le faire avec voyeurisme. De nombreux vénitiens, juifs ou pas, habitent ce quartier et doivent pouvoir bénéficier de tranquilité.

Les juifs à Venise

La présence des juifs à Venise remonte au début du 14e siècle.
Ils font du négoce, mais ne peuvent qu’être de passage dans la ville.

Ghetto de Venise

Vers la fin du 14e siècle, ils commencent à s’y établir, régis par des Condotte, décrets administratifs qui étaient renouvelables, donc sujets à modifications.
Mais, par crainte de voir les juifs supplanter les vénitiens dans divers domaines économiques, un 27 août 1394, une condotta, réglemente leur présence à 15 jours consécutifs maximum et au port d’un signe distinctif.

Ghetto de Venise

Les juifs et le ghetto de Venise

La guerre de Venise contre la Ligue de Cambrai nécessita des appels de fonds, auxquels répondirent, entre autres, les financiers juifs.
Dés lors, les juifs pourront résider à Venise, mais dans le seul GHETTO NUOVO et pratiquer leurs activités. C’est le sénat vénitien qui en précisa les modalités, le 29 mars 1516, sous le règne du doge Leonardo Loredan.
Interdiction de sortir le soir. Interdiction de sortir lors des fêtes religieuses chrétiennes. Port obligatoire d’un signe distinctif.
Le lieu est l’une des petites îles qui composent Venise. Cette île était alors entourée de canaux et reliée au reste de la ville par 2 ponts (il en existe 3 actuellement). La nuit, les portes étaient fermées, isolant les juifs des vénitiens.

Ce quartier a été appelé getto , du vénitien gettare, c’est-à-dire fondre. En effet, sur cet îlot se trouvait autrefois des fonderies. Les vénitiens le nommèrent donc le gheto, avec un seul t comme en témoignent encore les plaques de rues.

Les premiers juifs, environ une population de 700 personnes, accueillirent les Séfarades réfugiés d’Espagne ou du Portugal, comme les Ashkénazes d’Allemagne et d’Europe centrale ou encore les Levantins expulsés de Constantinople. Le Ghetto compta jusqu’à 4.000 habitants.

Un ghetto vénitien tout en hauteur

Ne pouvant s’étendre au sol, le quartier du Ghetto s’étendit en hauteur. C’est le seul endroit de Venise où l’on trouve des maisons de 6, voire 7 étages.
La vie s’organisait en autonomie dans ce petit quartier : Ecoles, lieux de culte, commerces et … théâtre, que fréquentaient aussi des vénitiens.

La fin du ghetto de Venise

C’est Bonaparte qui fit détruire les portes du ghetto, en 1797, par souci d’égalité des citoyens. Il fut ré-ouvert un temps par les autrichiens.

Le quartier du Ghetto à Venise est resté, grosso modo, ce qu’il était à l’époque.

Localisez votre chemin pour rejoindre le Ghetto avec un plan de Venise.

Site web du ghetto de Venise


Hôtels de Cannaregio à Venise


Share

Venise : Autres informations similaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *