L’exposition Canaletto-Guardi au musée Jacquemart-André à Paris

Autres sujets sur Venise

En avant première, italie1.com était invité à découvrir l’exposition Canaletto – Guardi, les deux maîtres de Venise

On a vu, on a aimé ! Allez, je vous le dis, j’ai l’impression d’en être ressorti avec un peu de la lumière peinte dans les oeuvres.

Le magnifique musée Jacquemart-André propose en effet une non moins magnifique exposition des deux grands maîtres vénitiens que sont Canaletto et Guardi.
Le rapprochement de ces 2 peintres est à la fois naturel et passionnant car ils ont été tous deux maîtres dans l’art de la veduta (cette peinture détaillée de paysages urbains) et tous deux, adeptes de la chambre obscure, une sorte de photographie rudimentaire qui leur permettait de tracer les contours des vues qu’ils souhaitaient peindre. A partir de ces grands tracés, les deux artistes interprêtaient le paysage en fonction de leur sensibilité.
Et c’est toute la subtilité de l’expositon Jacquemart-André que de nous proposer côte à côte les mêmes vues peintes par ces artistes, parofis exactement sous les mêmes angles mais qui ont donné des résultats finaux différents.
Tel est le cas de la place Saint Marc vers l’Est, plusieurs fois représentée en fonction de la personnalité des artistes… ou de leur commenditaire. Vous comparerez aussi avec interêt le campo San Giovanni e Paolo, par exemple.
De nombreuses toiles sont donc à découvrir, se répondant l’une l’autre dans une sorte de dialogue amical pour notre plus grand plaisir.
Les vues de Venise sont très nombreuses, d’autres représentent certaines fêtes populaires à Venise, comme le Bucintoro le jour de l’Ascension ou la Regate historique sur le Grand Canal.
Une partie de l’exposition est aussi consacrée aux “caprices”, ces paysages ornés de ruines (d’ailleurs inventés par Canaletto) qui ont été très en vogue au 18e siècle. Curieuses scènes où se mêlent des scènes réalistes et des éléments purement imaginaires.
Comme le disait M. Pierre-Nicolas SAINTE FARE GARNOT, le conservateur du musée, ces “caprices” étaient annonciateurs de la peinture romantique.
L’exposition ne se résume pas tout à fait à un duel Canaletto-Guardi puisqu’on y admire aussi des oeuvres d’autres contemporains védutistes, comme Gaspar Wittel, Luca Carlevarijs, Michele Marieski ou Bernardo Bellotto.
Elle ne se résume pas non plus à une présentation de peintures, puisqu’on y découvre quelques dessins d’une très grande finesse. Notez souvent la présence de cieux immenses qui se mêlent aux eaux de la lagune. Admirez ainsi l’île Sant Elena vers l’île San Pietro.
L’exposition s’accompagne d’applications Iphone ou Androïd, d’un petit guide fort bien fait pour vous accompagner de salle en salle (2€) et, quelle belle idée, d’un livret de jeux pour enfants (gratuit).
N’oubliez pas pour mieux préparer votre visite ou pour en prolonger le plaisir, les livres spécialement édités à cette occasion.

Bref, c’est une exposition qui éblouit, qui interpelle, qui force à regarder, qui émerveille.

Canaletto – Guardi, les deux maîtres de Venise
Exposition du 14 septembre 2012 au 14 janvier 2013
au musée jacquemart-André
158 boulevard Haussmann – 75008 Paris
Parking Haussmannn-Bercy
Métro 9 ou 13, Miromesnil ou Saint Philippe du ROule
http://www.musee-jacquemart-andre.com
Réservation conseillée
Canaletto – Guardi, les deux maîtres de Venise
Collectif sous la direction scientifique de Mme Bozena Anna Kowalczyk – Ed. Fonds Mercator. Catalogue de l’exposition.
240p. 39€

Connaissance des Arts, hors série
Canaletto – Guardi, les deux maîtres de Venise
La revue donne un brillant aperçu des deux peintres et de leurs apport à la peinture
9,50€

Beaux-ARts magazine – le JOurnal de l’expo
Canaletto – Guardi les deux maîtres de la lumière
Les grands thèmes qui ont traversé ‘oeuvre de Canaletto et Guardi, les secrets techniques des deux grands maîtres et les fastes de la vie vénitienne du 18e s.
4,80€

Share