Mosaïques de Torcello

Santa Maria Assunta et les mosaïques de Torcello

Cette cathédrale fut bâtie en 639, comme en témoigne, à gauche du choeur, l’inscription qui est le document le plus ancien de Venise.
La cathédrale ne doit pas être confondue avec la petite église Santa Fosca, qu’on aperçoit en arrivant  à Torcello.Mosaïques de Torcello
En effet, un narthex, une galerie couverte relie les 2 églises contiguës.
La cathédrale Santa Maria Assunta possède un magnifique pavement du 11e siècle, des peintures et un iconostase du 15e siècle. Ces éléments valent à eux seuls l’admiration.

Les mosaïques de Torcello

Mais ce qui frappe d’abord, ce sont les mosaïques, de style roman-byzantin, du 12e au 14e siècle.

torcello_2_mosaiqueLa mosaïque de Torcello : l’Annonciation

L’arc de l’abside représente une Annonciation.
L’abside elle-même est illustrée d’une Vierge à l’enfant (13e siècle). Toute la symbolique romane se retrouve ici et notamment, l’absence de distinction entre Jésus et Dieu, comme en témoigne l’inscription, sous la Vierge, “Mère de Dieu”.
Sous la représentation de la Vierge, le bandeau représente les 12 apôtres dans un champ de coquelicots. Egalement, on observe les 4 fleuves du Paradis, des grappes de fruits et les animaux symboliques du bestiaire chrétien.
torcello_3_mosaique

Les mosaïque de Torcello : le jugement dernier

Sur la contre-façade, donc au dos de la façade principale, une mosaïque représente le jugement dernier sous la forme d’une suite logique, de haut en bas.

  • Dans le registre supérieur, on retrouve la Crucifixion. Puis en dessous, la descente aux enfers, où le Christ tient Adam par la main, cependant qu’Eve prie. De chaque côté, les archanges Gabriel et Michel. Sur la droite, à côté de la croix, on reconnaît Jean-Baptiste.
    Dans ces mosaïques de Torcello, les personnages sont ici représentés sans perspective (inconnue alors), mais leur taille est relative à leur importance.
  • Sous cette scène de la descente aux enfers, dans un bandeau aux tons or, le Christ est entouré de Marie et de Jean-Baptiste et des 12 apôtres.
  • Encore en dessous, c’est la résurrection. 0 gauche, les morts sortent de terre, tandis qu’à droite, les morts sortent de la mer. Au centre, la lutte entre le Bien et le Mal est dominée par le triomphe de la Croix.
  • Sous cet résurrection, le jugement dernier commence, en séparant les justes et les damnés.
    L’archange Saint Michel pèse les âmes sur sa balance que les diables chargent de péchés.
    Mais le plus spectaculaire, surtout à l’époque, dans ces mosaïques de Torcello, c’est la représentation de l’enfer, sur la droite. En effet, 2 anges protègent la sortie des damnés. Le diable est représenté, les yeux exorbités, assis sur le Léviathan, le serpent à 2 têtes qui avalent les damnés.
    Les corps brûlent dans les flammes.  On imagine l’impact que devait avoir une telle représentation sur les fidèles.
  • Enfin, le registre inférieur illustre la condition des élus et des damnés. Les damnés reçoivent un châtiment proportionnel à leurs péchés.

Visiter toutes les villes de  Vénétie  avec italie1.com
Votre hôtel à Venise parmi les 980 hôtels vénitiens
Retour en page d’accueil de Venise par venise1.com

Share

LES AUTRES INFOS DE VENISE1.COM SUR VENISE

Boutique Venise en ligneNos plans, nos guides adultes et enfants, nos audioguideset nos documents gratuits en ligne sur leptitmagasin.com


Venise : Autres informations similaires



LAISSEZ VOTRE AVIS ↓ mais vos QUESTIONS SUR LE FORUM ITALIE svp

Votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *