Palmarès et choses vues à la 55e Biennale de Venise 2013

> En savoir + sur le sujet <   ←   Affichez / retirez les infos complémentaires
pict_495101
© Photo News

Alors que s’ouvre la 55e Biennale de Venise, les premières récompenses viennent mettre en lumière de nombreux artistes.

  • Le Lion d’or de la meilleure participation nationale est allé à l’Angola pour Luanda Encyclopedic city, un jeu de correspondance entre des objets du quotidiens de Lagos placés dans des contextes différents. A voir au Palazzo Cini, Dorsoduro 864.
  • Le Lion d’Or du meilleur artiste revient à Tino Seghal pour une animation dansée au pavillon central.
  • Camille Henrot a reçu le Lion d’argent de la meilleure jeune artiste pour son film Grosse fatigue qui raconte « l’evolution de l’univers en 13 minutes » dans une ambiance pop. A voir dans l’exposition centrale de l’Arsenal.
  • Akram Zaatari, dans un film d’une trentaine de minutes, reprend un événement réel de la guerre Israëlo-Libanaise de 1982, la désobéissance d’un pilote israélien qui refusa de lâcher une bombe dans un village où se trouvait un collège de garçons.
  • Enfin, notons des mentions spéciales pour Sharon Hayes et Roberto Cuoghi, une autre pour les participation nationale de la Lituanie et Chypre d’une part et le Japon d’autre part.

Au-delà des récompenses, on doit remarquer quelques autres pavillons :

  • le pavillon du Vatican, avec des créations du photographe tchèque Josef Koudelka, du Studio Azzurro de Milan et de l’Australien naturalisé américain Lawrence Carroll, une première participation très réussie.
  • le pavillon grec avec une projection de 3 films dans 3 salles différentes, formant une histoire qui se complète, lourde de sens et de révolte.
  • et enfin les pavillons de l’Allemagne et de la France qui ont échangé leurs pavillons et invité des artistes 630_biennale_venise_1étrangers, dans une sorte de globalisation culturelle : l’ artiste albanais, Anri Sala qui réalise un spectaculaire et très visité Ravel Ravel Unravel et l’artiste chinois Ai Weiwei. Faire l’Europe avec le reste du monde, en somme.

 

 

Share

Autres propositions sur Venise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.