Calle del Pestrin à Venise

Autres sujets sur Venise

Si, à Venise, vous lisez calle del Pestrin sur le nizioletto,  vous êtes dans un endroit où autrefois étaient installés des artisans qui distribuaient le lait ou bien les produits laitiers.

En 1773, on comptait à Venise 29 de ces boutiques, c’est la raison pour laquelle, à travers toute la ville, se dénombrent plusieurs rues “del Pestrin”; par exemple, à Santa Maria Formosa, aux alentours du palais Morosini del Pestrin, bâti au XII siècle, vous remarquerez, la placette, la rue et la cour “del Pestrin”; ou encore près de San Giovanni in Bragora, dans le quartier du Castello.
Près de Santo Stefano, on arpente la rue et on traverse le pont del Pestrin, il y avait même encore l’étable près de la boutique au XVème siècle.

Au temps de la Sérénissime République, les artisans étaient réunis en un genre de corporations, les scuole, “scuole piccole de Arti e Mestieri”, autrement dit, petites corporations des Arts et métiers.
Dès 1261,on instituait deux magistratures chargées du contrôle des marchandises et de l’approbation de la “Madre Regola (règle mère)” la Mariegola en Vénitien, c’est-à-dire les actes fondateurs de la corporation elle-même.
Chaque “scuola” était présidée par un “guardian grande”, un groupe d’environ quinze personnes réunies en “la Banca e la Zonta” (Zonta = Giunta en dialecte vénitien) constituait un genre de Conseil, chargé de diriger la scuola.
Celle des laitiers “i Pestrinieri” était la scuola dei Santi Giuseppe e Mattio, du nom de l’église qui accueillait le siège de cette corporation, les « pestrinieri » se réunissant devant l’autel San Giuseppe.
San Mattio, un édifice du XIIème siècle, a malheureusement été détruit par Napoléon en 1818.
La “Mariegola”, règle de la corporation des laitiers a été approuvée le 30 mars 1656, le document d’origine est conservé aux Archives de l’Etat, malheureusement, son emblème a été perdu.
Il reste un souvenir de ces temps, une toute petite rue – calle San Mattio – dans le quartier du Rialto.

Share

Venise : Autres informations similaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *