Restauration du Pont du Rialto à Venise

Autres sujets sur Venise
Pont du Rialto à Venise et Diesel
© Jean-Marc Foulquier

Venise est une ville unique qui dispose d’un nombre considérable d’édifices classés monuments historiques. Cela signife que pour nettoyer une pierre, il ne faut pas utiliser vulgairement un simple karcher, mais, par exemple, procéder à un nettoyage laser, par des équipes spécialisées.
Cela explique la lenteur de certains travaux mais aussi parfois leur coût pharaonique. L’état intervient sur des bâtiments d’état, plus difficilement sur des bâtiments du patrimoine communal.
Justement, entre autres travaux, le pont du Rialto a bien besoin d’une restauration. Coût estimé : 5 millions d’euros !
Mais Venise doit aussi entretenir les autres bâtiments comunaux comme les écoles par exemple, les voies de circulation, les transports en commun, les canaux, la centaine de ponts, les centaines de kilomètres de trottoirs et de quais, bref tout ce qui participe de la vie commune des vénitiens.
Je vous rappelle que Venise compte moins de 60 000 habitants et l’agglomération de Venise, environ 269 000.
Je vous rappelle aussi que si Venise compte des milllions de touristes annuellement, ceux-ci rapportent bien davantage au privé qu’à la commune de Venise et encore moins aux habitants eux-mêmes.
Alors, où trouver l’argent pour l’entretien de la ville ? Parmi les sociétés privées.
C’est ainsi qu’un accord vient d’être entériné entre Venise et la société OTB, de Renzo Rosso, une holding davantage connue du grand public par ses marques Diesel, Martin Margiela, Viktor et Rolf. C’est donc OTB qui va prendre en charge les travaux de restauration du Pont du Rialto. Entièrement. En échange, elle bénéficiera d’une visibilité sur le pont lui-même, les embarcadères et les vaporetti où elle pourra afficher ses publicités.
C’est un échange qui vaut ce qu’il vaut, qui tombe sous le coup de critiques et ne manquera pas de susciter des réactions négatives, mais quelle autre solution ? Augmenter les impôts ? Faire payer les touristes ? Au moins, cette solution a le mérite d’être pragmatique.

Pendant que certains vont critiquer, les travaux, eux, vont avancer effectivement.

Share

One thought to “Restauration du Pont du Rialto à Venise”

Les commentaires sont clos.