Femmes remarquables de Venise

Femmes remarquables de Venise

Il est temps de mettre en avant quelques femmes remarquables de Venise. Pourquoi ? Parce qu’à Venise comme ailleurs, les femmes ont longtemps été tenues sous silence, bridées, empéchées d’agir.
De ce fait, ce n’est pas l’évolution des femmes qui a été retardée mais la société toute entière.

Femmes remarquables de Venise

Femmes remarquables de Venise Ce livre retrace le parcours, ô combien difficile, de femmes vénitiennes ou ayant vécu à Venise, depuis le XVe siècle jusqu’au XXe siècle.
Evidemment, vu l’étendue de l’étude, les biographies se veulent volontairement condensées pour être aisément lisibles sans être pesantes. Et leur insertion dans le milieu de l’époque apporte un éclairage sur la lente évolution de leur condition et également, sur l’interaction des femmes entre elles.
Ce livre se veut grand public, facilement abordable par tous, sans connaissance sociologique ou historique. Par contre, il nécessite, à certains moments, d’avoir un peu d’humour. On peut être sérieux et s’amuser un peu.

Itinéraires vénitiens des Femmes remarquables de Venise

Le livre comprend 5 longs itinéraires à travers une Venise secrète, différents de nos itinéraires déjà proposés, sur les pas de ces vénitiennes. Au passage, le lecteur découvre quelques anecdotes étonnantes sur Venise.
Les itinéraires sont détaillés, rue par rue, mais il est plus prudent de se munir d’un plan de Venise (sur leptitmagasin.com ou ailleurs).

Informations pratiques de Femmes remarquables de Venise

Femmes-remarquables-couv2-700Ce document Femmes remarquables de Venise est disponible en format livre ou format numérique.
Le texte est évidemment identique dans les deux formats.
Le livre :
268p.
table des matières détaillées
index des femmes remarquables citées
Itinéraires à Venise sur les traces de ces femmes remarquables
En voici la table des matières

VENISE, UNE HISTOIRE SANS FEMMES

Les premiers peuplements
Moyen Age et développement maritime
Dés la Renaissance : Le foisonnement culturel
Pas de femmes dans l’histoire de Venise ?

LES FEMMES SOUMISES

La femme transparente
Madonna Bellina ( ? )
Les hommes savants
La femme trop savante
Isabella Cortese (fl 1561)
La femme est une monnaie d’échange
Caterina Cornaro (1454 – 1510)
Bianca Cappello (1542 – 1587)
XV-XVIe siècles : Une époque florissante
Les femmes sans mémoire
Gaspara Stampa (vers 1523 – 1554)

LES FEMMES FORCENT L’ADMIRATION

  • Les femmes muselées
  • La première intellectuelle
  • Irene Di Spilimbergo (1538 ou 1540 – 1559)
  • La première avant-garde
  • Cassandra Fedele (1465 1558)
  • Les grandes découvertes
  • La première femme peintre
  • Marietta Robusti (vers 1554 – 1590)
  • La femme du ghetto
  • Sara Copia Sulam (1592–1641)

LES MAL AIMEES

  • Veronica Franco (1546 – 1591)
  • Le malheur est plus grand pour les femmes
  • Laura Malipiero (1602 ou 1603 – 1660)

LES PREMIERES FEMINISTES

  • 1550-1650 : Le siècle du féminisme
  • Arcangela Tarabotti (1604 – 1652)
  • Moderata Fonte (1555 – 1592)
  • L’excellence des femmes
  • Lucrezia Marinelli (1571 – 1653)

LES FEMMES INTELLECTUELLES

  • Elena Lucrezia Cornaro Piscopia (1646-1684)
  • Les grandes maîtres de la peinture
  • Rosalba Carriera (1675 – 1757)
  • Giulia Lama (1681 – 1747)
  • Les lettres au féminin
  • Luisa Bergalli (1703-1779)
  • Elisabetta Caminer Turra (1751 – 1796)
  • Les femmes musiciennes
  • Barbara Strozzi (1619 – 1677)
  • Antonia Bembo (1640 – 1720)
  • Maddalena Laura Sirmen (1745-1818)
  • Faustina Bordoni (1697-1781)

LE REGNE DES SALONNIERES

  • Les salons sans palais
  • Giustiniana Wynne Di Rosenberg (1737-1791)
  • Cornelia Barbaro Gritti ( 1719 – 1808)
  • Les grands salons littéraires
  • Un dernier sursaut de faste et de grandeur
  • Isabella Teotochi Albrizzi (1760 – 1836)
  • Caterina Dolfin (1736 – 1793)
  • Adriana Renier Zannini (1801-1876)

LES RESISTANTES AUX OCCUPANTS

  • Vénitiennes avant tout
  • Giustina Renier Michiel (1755 – 1832)
  • Maddalena Montalban Comello (1820 – 1869)
  • Felicita Bevilacqua La Masa (1822 – 1899)

LES FEMMES ENGAGEES

  • Annetta Vadori (Vers 1750 – 1832)
  • Adela Levi Della Vida (1822–1915)
  • Rosa Piazza (1845-1914)
  • Rendre meilleur l’ensemble de la société
  • Gualberta Alaide Beccari (1842-1906)
  • Emma Ciardi (1879 – 1933)
  • Peggy Guggenheim (1898 – 1979)

TANT D’AUTRES FEMMES ENCORE

ITINERAIRES

  • Itinéraire à San Marco
  • Itinéraire dans le Dorsoduro
  • Itinéraire dans Santa Croce et San Polo
  • Itinéraire dans Cannaregio
  • Itinéraire dans le Castello

PRINCIPAUX LIEUX CITES

INDEX DES FEMMES REMARQUABLES CITEES

Où trouver Femmes remarquables de Venise ?

Le livre est disponible sur Amazon, cherchez Jean-Marc Foulquier.
Il est disponible également dans la boutique de l’association Nos siècles : leptitmagasin.com.

 

Le musée d’art moderne de la Ca’ Pesaro

La Ca’ Pesaro est un superbe palais baroque, au bord du Grand Canal à Venise.

Il fut édifié, pour la famille Pesaro, sur les plans de l’architecte Longhena (également constructeur de l’église de la Salute ou de la Ca’ Rezzonico).

Le palais de la Ca’ Pesaro à Venise

Les travaux démarrèrent en 1659 mais ne furent achevés qu’en… 1710.
L’intérieur était décoré de fresques et de peintures d’artistes vénitiens, comme Giambattista Tiepolo, Antonio Vivarini, Vittore Carpaccio, Giovanni Bellini, Giorgione, Titien ou Tintoret. Ces collections ont malheureusement été vendues et ne sont plus au palais.

musee-art-moderne-ca-pesaro

A la mort du dernier Pesaro, le palais fut acheté par divers propriétaires, dont Felicita Bevilacqua La Masa, grande amatrice d’art.
A la toute fin du XIXe siècle, celle-ci fit don de son palais à la ville de Venise, elle-même propriétaire d’une belle collection établie grâce à la Biennale, pour y loger leurs collections respectives d’art moderne.
C’est en 1902 que s’ouvrit le musée international d’art moderne.

Visiter le musée d’art moderne de la Ca’ Pesaro

Cette galerie présente les collections d’origine, enrichies de dons et d’acquisitions au fil de années. Ce sont des artistes des XIXe et XXe siècles qui s’offrent ainsi aux visiteurs.
Parmi les célébrités, citons Gustav Klimt, Marc Chagall, Vassily Kandinsky, Paul Klee, Henry Moore, etc.

Des expositions sont régulièrement organisées au second étage du palais.
Parmi celles-ci, citons De Rauschenberg à Jeff Koons, le regard dea Lleana Soonabend dsur le Pop Art, le Minimal Art, etc.
Ou Venise II la gravure, une exposition sur la gravure contemporaine.
Ou encore Giuseppe Panza Di Biumo, une exposition de l’un des plus grands collectionneurs d’art moderne américain.

Le musée d’art oriental de la Ca’ Pesaro

Ce musée d’art oriental, également située dans le même palais, au 3e étage, comprend une dizaine de salles.
Elle présente des vêtements traditionnels japonais ainsi que des armes, d’apparat ou de guerre.
Une chaise à porteur superbement décorée, de la céramique Nabeshima, de nombreux objets en porcelaine chinoise de la période Ming, des instruments de musique anciens, des centaines d’objets en bois laqués, en ivoire sculptées, du mobilier marqueté, emportent le visiteur vers des époques et des pays lointains.
A noter aussi, une très belle collection se rapportant au théâtre d’ombres Wayang indonésien.
Les amateurs de dorures, laques, incrustations et bois précieux asiatiques seront comblés. C’est tout un pan de la culture japonaise, chinoise et indonésienne qui revit au musée d’art oriental.

Infos pratiques du musée d’art moderne de la Ca’ Pesaro

Palais de la Ca’ Pesaro
Santa Croce 2076

Accès :
Vaporetto ligne 1, arrêt San Stae

Du 1er avril au 31 octobre, ouvert de 10h à 18h
Du 1er novembre au 31 mars, ouvert de 10h à 17h
Fermé le lundi, 1er janvier, 25 décembre et 1er mai

Le musée d’art oriental et le musée d’art moderne font partie du même billet d’entrée.
Gratuit pour les – 18 ans de l’UE
Fait partie du Museum Pass ou du City pass
Voir aussi la Rolling Venice card

Rejoindre la Ca’ Pesaro avec un plan de Venise.

 

 

Maison Lisette à Murano

Allez, un petit secret :

En vous recommandant de votre serviteur ou de Venise1.com, allez visiter le laboratoire Maison Lisette.
Tenez compte qu’à Murano, ce n’est pas une boutique mais son propre studio de travail, aux horaires fonction de l’inspiration de l’artiste. Donc, prenez rendez-vous par téléphone.

maison-lisette_murano_1Demandez à Lisette de créer des perles devant vous. Eh oui, une petite démonstration, gratuite cela va de soi avec venise1.com , pour mieux connaître le travail méticuleux et très technique du travail du verre “al lume”, c’est-à-dire au chalumeau.

Une adresse idéale pour acheter des souvenirs uniques et authentiquement de Murano.

Maison Lisette
Vaporetto : Arrêt Museo
C’est la maison jaune, juste à la gauche du débarcadère
Nous écrire pour contacter Lisette, nous transmettons

Retour aux perles de verre de Murano par Lisette Caputo

Retour à Murano

Journée de la femme 2013

Le 8 mars, journée de la femme à Venise : musées gratuits pour les femmes

Journée de la femme 2013
Journée de la femme 2013

Le 8 mars, journée de la femme

à Venise

musées gratuits pour les femmes

A Venise comme dans bien d’autres villes italiennes, les musées d’état seront gratuits pour les femme, en cette journée de la femme, le 8 mars 2013 !

Ainsi seront ouverts gratuitemement :
la Gallerie dell’Accademia
la Galleria Giorgio Franchetti de la Ca’ d’Oro
le Musée d’Art Oriental
le Musée archeologique national
le Musée du Palazzo Grimani.

Voilà une initiative bienvenue qui mérite d’être mieux connue.

Nul doute qu’elle sera appréciée par toutes, même si les problèmes des femmes ne se résument pas, malheureusement, aux portes des musées. Ainsi, nous pouvons avoir une pensée envers toutes celles qui ne peuvent accéder aux musées, à la culture, à l’instruction, bref à la liberté.

 

Fête des Marie au Carnaval de Venise et cortège historique

Fête des Marie au carnaval de Venise

La Fête des Marie est ancienne. Elle repose sur un événement historique qui hésite entre réalité et légende.

Le mariage des filles coûtait cher autrefois et il était rendu impossible pour les plus pauvres. Aussi, à Venise, une cérémonie annuelle, célébrée le 2 février jour de purification de Marie, permettait le mariage des 12 jeunes femmes choisies parmi les plus pauvres et les plus méritantes, dans la basilique de San Pietro in Castello. Or, en 973, un groupe de brigands fit irruption dans l’église et vola bijoux et jeunes femmes.
Les valeureux maris et amis, n’écoutant que leur courage, se ruèrent dans leurs barques à la poursuite des voleurs. Après une bataille difficile, ils parvinrent à sauver les vénitiennes.

La Fête des Marie évoque le rapt de ces 12 jeunes épouses vénitiennes par des pirates et leur libération.

Fête des Marie actuellefête des Marie au carnaval de Venise

Cette fête traditionnelle permettait autrefois des rencontres et des échanges entre femmes d’une même confrérie ou d’une même paroisse.
De nos jours, à l’ouverture du carnaval de Venise, les 12 Marie défilent donc, en costume d’époque, accompagnées d’un cortège historique d’hommes en armes.

Voir nos pages Carnaval de Venise

La dentelle de Burano

La dentelle de Burano et la dentelle de Venise remontent au 16e siècle. Les dentellières rivalisaient de dextérité pour créer des pièces qui firent bientôt leur réputation.

La dentelle de Burano réputée

dentelle de Burano dentelle de VeniseL’art de la dentelle se développa à Pellestrina et à Burano.

La dentelle devint dés le début du 17e siècle un accessoire de mode, trés prisé de la haute société. On rêvait de porter un col ou des manchettes en dentelle de Venise. Jusqu’au roi Louis XIV qui en arbora fièrement lors de son couronnement.
Venise et plus particulièrement Burano devint un centre important de production de dentelle.

La période faste de la dentelle dura jusqu’au 19e siècle, où elle commença à subir la concurrence des produits manufacturés.

Déclin de la dentelle de Burano

Elle devint peu à peu une simple occupation ménagère. Malgré quelques périodes de renouveau, la dentelle de Burano périclita. Le coût de la main d’oeuvre devint trop lourd… ou le travail fut jugé trop lent.

Il faut en effet des semaines pour broder un simple contour de mouchoir et des mois, voire des années pour un drap. Le prix de l’ouvrage devient alors prohibitif.


Voir les autres musées municipaux ou musées civiques de Venise

Retour à Burano