Réservez hôtels, appartements et visites, coupe-files, etc


Contribution d’accès à Venise 2023


Un système de contribution d’accès à Venise entrera en vigueur le 16 janvier 2023 pour les visiteurs non hébergés à Venise ni dans les îles. C’est le premier volet d’une mesure qui sera complétée. De quoi s’agit-il, pour qui, comment ? Nous en savons un peu plus. Nous vous donnons ici tous les détails.

la contributioncoût comment exemptés navires de croisiere controles interrogations

contribution d'accès à Venise 2023

Quelle est cette contribution d’accès à Venise 2023

Pour réguler le flot de sur-tourisme (trop de monde aux mêmes endroits, au même moment), la ville de Venise met en place un système visant, en principe, à réguler les arrivées des visiteurs non hébergés à Venise ni dans les îles.
Ce système est le premier volet d’un plan plus global. Ce système de taxe d’entrée se veut dissuasif. Il sera complété par un système de réservation limitant le nombre de visiteurs (à 40 000/jour?). 
Ces visiteurs d’un jour (arrivés le matin et partant le soir) devront acquitter une taxe pour se rendre à Venise. Cette taxe entend faire le pendant de la taxe de séjour que paient ceux qui sont hébergés à Venise ou les îles.
La réservation se fera par l’intermédiaire des transporteurs ou via une plate-forme web multilingue, qui délivrera un QR-code. C’est ce QR-code qui témoignera de la réservation et du paiement de la contribution.
Ce système cherche donc à être dissuasif. Mais il cherche aussi à soulager les taxes des habitants qui supportent en partie le poids des dépenses municipales engendrées par le tourisme.

Quel coût

Cette contribution d’accès serait de 10€ (peut-être réduits à 3€ selon les périodes de l’année et les plages horaires de la journée et selon le délai d’anticipation dans la réservation).

Comment acquitter cette contribution

Les personnes non-hébergées à Venise ni dans les îles de la lagune et arrivant individuellement, devront réserver et payer leur contribution par le biais de guichets, de bornes automatiques ou d’une application web.
Les transporteurs publics, chemins de fer et navigation sont chargés de collecter cette contribution qui sera clairement indiquée sur le reçu. Il faudra bien le conserver sur soi.

Cette contribution ne concerne pas certaines catégories de personne

  • Hébergés à Venise payant la taxe de séjour
  • Enfants de – 6 ans
  • Propriétaires à Venise et leur cellule familiale
  • Passagers des bus touristiques en règle avec le paiement du bus Ztl de la municipalité de Venise
  • Résidents de Venise (sur présentation d’une pièce d’identité où figure le domicile vénitien)
  • Etudiants des écoles vénitiennes
  • Travailleurs à Venise ou dans la lagune
  • Natifs de Venise
  • Accompagnateurs dans les établissements de santé
  • Résidents de la région de Vénétie (peut-être en nombre limité)
  • Sportifs participant à des compétitions
  • Supporters qui utilisent des moyens de transport réservés aux évenements sportifs
  • Participants à des événements culturels ou festifs
  • Bénévoles des manifestations sportives, culturelles ou festives
  • Personnel des forces armées, Police et Pompiers dans le cadre de leur service
  • Parents visitant leur famille (jusqu’au 3e degré) ou présents à un enterrement
  • Visiteurs de personnes en établissements sociaux et sanitaires
  • Participants à des procès ou convoqués par les autorités
  • Personnes accédant aux zones de transit que sont le Pont de la Liberté, Piazzale Roma, la port et le Tronchetto, sans entrer dans la ville.

 

Et les passagers des navires de croisière ?

Les passagers des bateaux débarquant au port de Venise ou ceux des navires de croisière qui débarquent au port de Marghera devront payer la contribution mise en place… ou tout autre contribution résultant d’un accord entre la municipalité et les compagnies.

Les contrôles de la contribution d’accès

Des contrôles se feront aux lieux principaux d’arrivée des visiteurs, mais aussi aléatoirement à l’intérieur de la ville.
Toute absence de justificatif est sujette à une amende immédiate de 50 à 300€.

Mes interrogations

On ne parle plus des portiques d’entrée pour contrôler les arrivants ?
Tant mieux, ils étaient mal acceptés par les Vénitiens et causaient des attroupements, les rares fois où la ville a tenté de les mettre en service.

Combien de contrôles seront effectifs ?
Combien de contrôles seront réalisés, avec quels agents, sachant qu’on découvre toujours à Venise des vélos, des trottinettes électriques et même dernièrement un scooter Vespa, pourtant rigoureusement interdits.

Aucune diminution de la fréquentation ?
En quoi un surcoût de 10€ va réduire le nombre de visiteurs d’un jour ? Comme le dit Michele Zuin, adjoint au budget de la ville de Venise : « cela ne signifie pas la fermeture de la ville, Venise restera toujours ouverte à tous. » Comme c’est dommage. Cette mesure ne régule donc pas le sur-tourisme.
On était parti, au tout début, de la nécessité de limiter l’accès jusqu’à atteindre un nombre maximum de visiteurs d’un jour.
Il est important indispensable que la seconde mesure de limitation du nombre de visiteurs voit le jour et soit réellement efficace. Ses modalités sont toujours en discussion durant l’été 2022.


© Les textes, logos, images, photos et vidéos de ce site ne sont pas libres de droits et ne peuvent être utilisés qu'avec l'accord écrit de l'auteur ou du responsable du site venise1.com .

PASSEZ PAR NOS PARTENAIRES !

L'association Italie1 utilise les COMMISSIONS de nos partenaires
pour faire connaître SANS COMMISSIONS l'offre des vénitiens

Location Booking.com Venise    pass réservation activité visisite guidée Venise