Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Fête de la Madonna della Salute à Venise

La fête de la Madonna de la Salute se déroule le 21 Novembre à Venise. On l’appelle aussi plus simplement fête de la Salute.

Le 21 Novembre, chaque année, les Vénitiens célébrent à l’église de Santa Maria della Salute la commémoration de la fin de la peste de 1630. C’est la fête de la Madonna della Salute à Venise.

Origine de la fête de la Madonna della Salute à VeniseFête de la Madonna della Salute à Venise

En effet, en 1630, une terrible peste ravage le duché de Mantoue, en Vénétie. Plus aucun voisin ne voulut communiquer, ni commercer avec les pestiférés, de sorte qu’à la peste s’ajouta la famine.
Une délégation se rendit à Venise, isolée dans l’île de San Servolo, pour demander de l’aide à la Sérénissime. On aménagea des locaux dignes pour les recevoir et c’est un menuisier qui contracta la maladie et l’introduisit à Venise.
En quelques semaines, la peste se répandit. Le Doge et sa famille mourut, comme des milliers de vénitiens.

La peste à Venise

La famine aurait pu menacer Venise à son tour. Heureusement, l’économie vivrière de la Sérénissime reposait beaucoup sur les cultures, la chasse et la pêche de la lagune. On raconte qu’un navire était en escale à Venise, chargé de viande de moutons d’Istrie. La cargaison fut débarquée, ce qui permit aux vénitiens de se nourrir plus facilement. Ils mangèrent ainsi une soupe faite à base de moutons castrés et de choux, dite la “Castradina”.

On ne savait comment faire pour se prémunir et lutter contre cette épidémie. Alors, on invoqua la puissance divine. On récita des prières chez soi, on prit part à des processions. Le gouvernement de la République de Venise implora la Vierge Marie de leur venir en aide et de chasser la peste de la ville. Il s’engagea, si leurs vœux étaient exaucés, d’élever à la Vierge Marie, la plus belle église de Venise.
Et la République s’engagea aussi à honorer rituellement la libération de la ville, par des processions à chaque date anniversaire. Enfin, une somme de 50 000 ducats fut immédiatement attribuée à la construction de l’église. Elle donnera bientôt lieu à la fête de la Madonna della Salute.

La fin de la peste et Santa Maria della Salute

Nul ne peut dire si le Ciel entendit les suppliques. Mais toujours est-il que la terrible peste disparut, après avoir décimé un tiers de la population.

La République tint parole et dés octobre 1630, lança un concours pour l’édification de l’église.
En 1631, débuta la construction de la basilique Santa Maria della Salute. Les plans furent proposés par un jeune architecte, quasi méconnu à Venise, Baldassare Longhena.
Edifice surélevé, escalier majestueux, plan octogonal, ses 2 dômes et ses 2 campaniles lui donnent un effet original. Et saisissant, en étant renforcé par les volutes et les 125 statues qui ornent l’édifice.
Le 21 novembre 1681, la basilique Santa Maria della Salute fut consacrée.
C’est à cette date désormais, qu’a lieur tous les ans, la Fête de la Madonna della Salute à Venise, durant laquelle les vénitiens remercient la Madonne de son aide et commémore son intervention divine.

L’actuelle Fête de la Madonna della Salute

De nos jours, c’est donc le Patriarche de Venise, le Maire et les corps constitués, qui se rendent à la basilique.
La Fête de la Madonna della Salute à Venise demeure une fête populaire, très vénitienne, que les touristes n’ont pas accaparés et qui permet aux vénitiens, qu’ils soient du centre historique ou de la terre ferme, de se retrouver dans une même communion et un même partage de leur passé et de leur amour pour leur ville.
Sous la coupole de Longhena, résonnent toute la journée prières et messes qui unissent les vénitiens croyants et les moins croyants, chacun venu allumer un cierge à la Madonne de la Salute pour son salut et sa santé à la fois.
Rappelons qu’en italien, “Salute” signifie indistinctement “salut” et “santé”.
Les ruelles qui mènent à la Salute sont bondées et l’on entend facilement les prières murmurées à voix basse.

Les stands de gâteaux, beignets, bonbons, jouets, apportent une note festive et voisinent avec les stands de cierges et souvenirs, mais la commémoration demeure essentiellement religieuse.

A l’occasion de la fête de la Madonna della Salute, bien des familles vénitiennes continuent de perpétrer la tradition, en mangeant la “Castradina”, cette soupe de moutons castrés et de choux, soupe d’origine balkanique.

Voir aussi la basilique Santa Maria della Salute


Visiter toutes les villes de  Vénétie  avec italie1.com
Votre hôtel à Venise parmi les 980 hôtels vénitiens
Retour en page d’accueil de Venise par venise1.com


 

Share

Venise : Autres informations similaires


Merci de ne pas poser de questions ici mais sur le FORUM ITALIE svp

Pas de questions ici mais sur le forum ↑                 Laissez un commentaire ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *