Réservez hôtels, appartements et visites, coupe-files, etc


Fin des bateaux de croisière devant Venise


Grands navires à VeniseLe gouvernement italien vient de décider d’interdire aux grands bateaux de croisière de passer devant le bassin de Saint Marc et longer Venise. Cette mesure spectaculaire prendra effet au 1er novembre 2014.

Mais attention. Les croisiéristes pourront toujours faire escale au port de croisière de la Sérénissime, en passant par un canal de l’Ouest de la lagune et accéder directement au port, sans longer la cité.

Une victoire pour des défenseurs de l’environnement et les amoureux de Venise. Et satisfaction donnée aux croisiéristes.

De plus, les bateaux de croisière plus petits, pardon mais je n’ai pas retenu les tonnages précis, seront eux-mêmes acceptés en nombre réduit. Pas plus de 5 par jour.

Par ces mesures spectaculaires et draconiennes, même si l’interdiction totale des grands navires n’est pas prévue, on peut espérer réduire la pollution de la lagune. Une estimation parle de 50% de pollution en moins !

Inutile de vous dire que ces mesures mi-figue, mi-raisin, risquent de mécontenter les deux parties adverses, les défenseurs de Venise et les croisiéristes. Mais, c’est un pas en avant. Espérons que la marche ne s’arrêtera pas là.

Pour être informés, lisez aussi nos précédents articles :

 

 

 


© Les textes, logos, images, photos et vidéos de ce site ne sont pas libres de droits et ne peuvent être utilisés qu'avec l'accord écrit de l'auteur ou du responsable du site venise1.com .

PASSEZ PAR NOS PARTENAIRES !

L'association Italie1 utilise les COMMISSIONS de nos partenaires
pour faire connaître SANS COMMISSIONS l'offre des vénitiens

Location Booking.com Venise    pass réservation activité visisite guidée Venise

Toutes les offres Lastminute


2 thoughts to “Fin des bateaux de croisière devant Venise”

  1. La limite est 96000 tonnes, ce qui est déjà gros, le Costa Concordia en faisait 114500

  2. C’est une belle victoire pour sauver Venise.La sérénissime est tellement magique!

Les commentaires sont clos.