Réservez hôtels, appartements et visites, coupe-files, etc


Manifeste du 16 Avril


Le manifeste du 16 Avril est une action engagée pour défendre Venise, en appliquant tout simplement la Loi Spéciale pour Venise, datée du 16 avril 1973. Le 16 avril 2023, la première Loi Spéciale pour Venise aura déjà un demi siècle d’existence.

Loi Spéciale pour Venise

Article partagé par Hélène Sadaune, guide francophone à Venise

Manifeste du 16 Avril à VeniseDurant les trente premières années, cette Loi et ses versions successives ont joué un rôle fondamental pour Venise, générant des ressources économiques de plus de 2 milliards et 783 millions d’euros, soit 92,7 millions par an en moyenne, avec un pic de 143 millions par an pendant la décennie qui va de 1993 à 2003.
Ces ressources ont été destinées à la sauvegarde de Venise et au rééquilibre de l’écosystème lagunaire. A titre d’exemple, c’étaient les années pendant lesquelles la restauration des habitations privées était prise en charge à 80% pour faire face à des frais supérieurs par rapport au continent, dû principalement aux frais engendrés par le transport des biens et des matériaux en bateau. Ces années-là, la Municipalité de Venise versaient aux jeunes couples qui voulaient s’installer à Venise, ainsi qu’aux plus démunis et aux cas sociaux (les expulsés de leur logement faute de pouvoir payer leur loyer), des subventions à fond perdu pour les aider à acheter leur logement à Venise. Ce fut l’âge d’or du social envers les personnes les plus fragiles de Venise.

Loi Spéciale pour Venise et le Mose

A partir de 2003, ce flux vital fut presque complètement absorbé par la construction du Mose (prononcez Mosé), le barrage mobile voulu par le gouvernement d’alors, dont la réalisation a monopolisé presque entièrement toutes les ressources de la Loi Spéciale pour Venise pendant 20 ans. Les 92,7 millions par an durant les trentes premières années se réduisirent à 9 millions pendant les vingt années qui suivirent.
Les résultats sont sous les yeux du monde entier. La ville s’est vidée de ses habitants, fuyant une ville devenue inaccessible pour la plupart, qu’ils ne peuvent plus se permettre sans aide. Venise est alors passée de plus de 106.500 habitants à moins de 50.000 aujourd’hui. Et l’hémorragie n’est pas finie, annonçant la mort pure et simple de la ville, faute de résidents, faute d’un tissu humain autre que celui passagers des millions de touristes qui viennent chaque année la visiter.
Une coquille vide, un parc culturel resté sans habitant.

Comment les ressources seront utilisées

Manifeste du 16 Avril à VeniseLe 16 novembre 2020, le Conseil Municipal de Venise adoptait à l’unanimité une motion où il demandait au Gouvernement en place de refinancer la Loi Spéciale avec une contribution constante de 150 millions par an. Le problème toutefois ne consiste pas en combien d’argent cette mesure apportera à Venise mais surtout COMMENT ces ressources seront utilisées, pour éviter qu’elles ne se dispersent dans mille petits projets ou qu’elles soient utilisées à des finalités qui n’apportent rien ou presque à la sauvegarde de Venise. Tel est le risque majeur.
Ce manifeste a pour but d’ouvrir une nouvelle phase où la Loi Spéciale permettra de réaliser, en les actualisant, les objectifs pour lesquels ils avaient été adoptés grâce à un courant d’opinion pugnace, apolitique et transversal, dont le Front pour la défense de Venise et de sa Lagune a été l’expression la plus célèbre et populaire. Les projections démographiques actuelles jointes à celles du changement climatique rendent inéluctable la confirmation des priorités d’intervention pour éviter que d’içi à quelques années à peine, Venise ne se réduise à une ville fantôme que tous voudront visiter mais où personne ne pourra ou ne voudra plus habiter.

Parmi les objectifs déclarés de la Loi Spéciale pour Venise, à l’article n°1, outre à la sauvegarde de l’environnement et du patrimoine artistique, historique et architectonique de la cité, il y a aussi celui d’assurer la « vitalité socio-économique » de Venise et cet objectif implique une cité vivante avec des résidents stables, ses métiers et sa culture millénaire.
 

Voici ce que veulent les signataires de ce Manifeste

  1. organiser une journée de mobilisation citoyenne le jour de la date symbolique du 16 avril, cinquantième anniversaire de la première Loi Spéciale, pour donner visibilité à notre requête et rappeler la grande mobilisation civique qui avait porté à son adoption il y a cinquante ans.
  2. sensibiliser la presse et les Institutions sur la nécessité de changer de route, qui, faute de corrections, portera à l’extinction d’une Cité millénaire en la réduisant à seule destination touristique aseptique et sans âme, puisque vidée de ses habitants et de ses savoir-faire. A cet épilogue nous ne voulons pas nous résigner et pour le conjurer, nous appelons toutes les forces vives de la Cité à se rassembler.
  3. réaffirmer les objectifs de la Sauvegarde de Venise quand les différents projets en cours de discussion menaceront l’intégrité, l’équilibre hydrodynamique et la morphologie de la Lagune, en particulier avec la pose de pierres de grandes dimensions dans le Canal des Pétroles et la construction de nouveaux « Portails » d’accès touristiques à Venise, dans le cadre du PUMS – Plan Urbain de Mobilité Soutenable, fortement voulu par la Municipalité en cours.
Pour en savoir plus: gruppo25aprile.org
Pour soutenir en adhérant au Manifeste du 16 Avril, envoyez un mail à: c16a.mail@gmail.com
avec la phrase: « J’adhère au Manifeste du 16 Aprile », suivi de votre nom et prénom, votre code postal, ville et pays.
Signification de la email: C pour coordination, 16A pour 16 Avril.

Pourquoi est-il important d’adhérer au manifeste 16 Avril?

Même si vous n’habitez pas à Venise, votre opinion compte. Venise est toute entière “Patrimoine de l’Humanité UNESCO” et il est de notre devoir de la protéger des projets futurs qui pourraient la faire périr définitivement.
Nous voulons être en mesure de démontrer à notre maire actuel, qui est en train de manoeuvrer pour réaliser la construction de projets qui rendront la ville encore plus envahie par le tourisme de masse et encore plus fragile, qu’il ne peut pas faire tout ce qu’il veut sans en rendre compte à l’Humanité entière, parce que Venise n’appartient pas qu’aux rares vénitiens qui y habitent encore, mais aussi à tous ceux qui l’aiment et la visitent. Uniquement en respectant son éco-système fragile et unique, elle pourra arriver saine et sauve aux générations futures: c’est notre devoir moral de la protéger.

Ceci parce que notre maire actuel veut construire des nouveaux Portails d’accès ultra-rapides sur la Terre-Ferme, avec la construction de stations supplémentaires de bus et de bateaux à proximité du Parco San Giuliano sur un terrain de propriété du maire. Il mettrait ainsi à disposition des arrivants des parkings et des services de restaurations variées (un business très prometteur sans aucun doute), qui permettraient un accès plus facile et plus rapide du continent à Venise. Comme si nous avions besoin qu’il arrive encore plus de monde plus rapidement à Venise! Mais si justement, l’un de nos problèmes majeurs est le sur-tourisme! Visiblement notre maire actuel qui n’habite par ailleurs pas à Venise, ne comprend pas grand chose à Venise, ou n’y est pas sensible.

Toujours dans le même registre, notre maire actuel met tout en oeuvre pour faire passer les grands navires dans le canal des pétroliers, derrière la ville, afin de les faire revenir dans le port de Venise, après qu’il leur a été interdit de passer dans le canal de la Giudecca, par notre ex-président du Conseil Mario Draghi, qui a eu le mérite et le courage d’y mettre fin.
Il est prévu de creuser encore davantage le canal des Pétroliers pour le rendre accessible aux plus grands navires de croisière, ainsi que de construire des quais en pierre pour les passagers des bateaux de croisières. Alors que creuser davantage cet énorme canal causera un appel d’eau lors des marées et une salinisation accrue de la lagune, ce qui occasionnera un inévitable changement de l’éco-système de la lagune actuelle, faite d’eau douce et d’eau de mer.

L’adhésion est gratuite et est ouverte à tous ceux qui veulent sauvegarder une Venise authentique, celle que nous aimons. Plus nous serons nombreux et plus nous aurons de poids pour défendre cette merveilleuse cité des projets mortifères qui pourraient causer sa mort définitive.

Pour en savoir plus: gruppo25aprile.org
Pour soutenir en adhérant au Manifeste du 16 Avril, envoyez un mail à: c16a.mail@gmail.com
avec la phrase: « J’adhère au Manifeste du 16 Aprile », suivi de votre nom et prénom, votre code postal, ville et pays.
Signification de la email: C pour coordination, 16A pour 16 Avril.
 

© Les textes, logos, images, photos et vidéos de ce site ne sont pas libres de droits et ne peuvent être utilisés qu'avec l'accord écrit de l'auteur ou du responsable du site venise1.com .

PASSEZ PAR NOS PARTENAIRES !

L'association Italie1 utilise les COMMISSIONS de nos partenaires
pour faire connaître SANS COMMISSIONS l'offre des vénitiens

Location Booking.com Venise    pass réservation activité visisite guidée Venise