Venise incontournable

Rialto

Pont du Rialto

Le Pont du Rialto à Venise est l’un des ponts les plus célèbres au monde, non seulement par son nom mais également par sa forme. Il porte le nom de la zone appelée Rialto, dans laquelle il se trouve, qui  concentrait les négoces, les banques et les administrations de commerce les plus importantes, dés le XIIIe siècle.
A propos, Rialto est dérivé du latin Rivus altus qui signifie… non, pas rive haute comme on peut le lire parfois, mais rivière profonde. En effet, la rive n’est pas particulièrement haute à cet endroit. Mais par contre, le canal est et a toujours été ici plus profond qu’ailleurs.

Je télécharge l’audioguide sur Venise




Le pont du Rialto au coeur de l’économie

 

Pont du Rialto à VeniseC’était un secteur très cosmopolite où se croisaient la plupart des négociants, tant vénitiens qu’étrangers. 

Echanges de denrées, prêts financiers, vente de grains ou travail de joaillerie, les activités étaient nombreuses et lucratives.
Et en effet, le nom des quais aux alentours témoigne encore de ces activités économiques : fondamenta du charbon, du fer, de l’huile, du vin, etc.

Et je vous laisse imaginer l’importance de la circulation des barques chargées de marchandises et le nombre de personnes qui devaient traverser le Grand Canal, dans un sens et dans l’autre. On était là au coeur de l’activité économique de Tout Venise et d’une partie de l’Europe.

 

Et pour traverser le canal au Rialto ?

Un pont de barques, l’ancêtre du pont du Rialto, était la seule liaison d’une rive à l’autre. On attachait des barges, flanc contre flanc, entre les deux rives et on jetait des planches par-dessus. Mais le pont de barges du Rialto ne pouvait donner satisfaction. D’abord, il était relativement instable. Ensuite, dés qu’une barque devait passer, on retirait des planches centrales, on repoussait quelques barges pour ouvrir ainsi la voie aux barques. Et puis, on refermait.
Cela dura jusqu’au début du 13e siècle.

Par contre, le second pont permettant de traverser le Grand Canal, celui de l’Accademia, ne fut construit qu’en 1854 !

Le premier pont du Rialto à Venise

C’est vers le 13e siècle que, pour palier à tant d’inconfort, on construisit un pont de bois pour enjamber le Grand Canal.
Mais les piliers en bois pourrissaient relativement vite et le pont s’écroula, fut reconstruit, s’effondra encore et fut reconstruit. En 1310, le nouveau pont fut détruit cette fois par un incendie. A nouveau reconstruit, il s’écroula en 1410.
Alors on décida de bâtir un solide pont de bois, qui montait en hauteur et comportait 2 ponts levis au centre pour laisser passer librement les petites barques aux mâts encombrants. D’ailleurs, on retrouve ce pont du Rialto sur certaines peintures. Mais, avec le temps, il se dégrada à son tour et au 16e siècle, les vénitiens décidèrent de construire cette fois un pont en pierre.

Le pont du Rialto en pierre

Palladio, Vignola, Sansovino, Scamozzi et Michel-Ange présentèrent des projets à plusieurs arches.
Mais, en 1588, on choisit le projet de l’architecte Da Ponte, à arche unique. Construction assez osée sur un sol instable et qui laissait un passage de 7,5m sous l’arche. Le double portique abritant les artisans est postérieur à la construction d’origine.

Le Pont du Rialto à Venise est resté le même jusqu’à aujourd’hui. C’est ce qui fait son charme suranné, hors du temps.

En savoir plus sur l’architecte Antonio Da Ponte

Accès au pont du Rialto

Le Pont du Rialto se situe à 5-10mn à pied de la place Saint Marc. Pour parvenir au pont du Rialto en vaporetto : Arrêts Rialto mercato (côté du marché du Rialto) et 3 embarcadères qui se suivent (côté Saint Marc), Rialto A, Rialto B et Rialto C. En savoir + sur le Vaporetto à Venise.

De chaque côté du Pont du Rialto, vous trouverez des stations de gondoles. C’est un lieu recherché. Pourtant, il existe d’autres possibilités intéressantes, notées en page Gondole.


Hôtels et locations vers le Rialto à Venise, côté Saint Marc
Hôtels et locations vers le Rialto à Venise, côté San Polo


Visiter toutes les villes de  Vénétie  avec italie1.com
Votre hôtel à Venise ou votre appartement à Venise
Retour en page d’accueil de Venise par venise1.com

Les Zitelle

L’église Sainte Marie de la Présentation, plus couramment nommée les Zitelle, les vieilles filles, est située sur l’île de la Giudecca, au sud de Venise.

L’église des Zitellezitelle-1

C’est l’église d’un important domaine ecclésiastique, chargé de venir en aide aux jeunes filles pauvres et dépourvues de dot. Elle fut construite en 1581-1588.
On attribue, sans doute à tort, ses plans et sa façade à Andrea Palladio.

Visiter les Zitelle

Quoiqu’il en soit, elle a fière allure et conserve des oeuvres de Leandro Bassano et Palma le Jeune.

L’église est fermée au public, sauf sur rendez-vous (payant).

Voir nos pages sur la Giudecca

Localisez les Zitelle en achetant un plan de Venise sur la boutique en ligne de notre association.

 

San Francesco della Vigna à Venise

San Francesco della Vigna, c’était autrefois la campagne. Les riches vénitiens y montaient à cheval et s’adonnaient à la pratique du tir à l’arc. On y cultivait la vigne, vous l’aviez sans doute deviné.

Le campo San Francesco della vigna

san Francesco Della Vigna veniseDe nos jours, plus de trace de ceps au sol, mais, levez les yeux vers l’arrière de l’église. Et que voyez-vous ? Le campanile de San Marco !
Ou presque. A peine moins haut. Eh oui, curieusement, le campanile de San Francesco della Vigna est très proche de l’architecture de celui de Saint Marc. A tel point, qu’il est parfois confondu. Mais attention, le campanile de Saint Marc se situe au Sud de Venise tandis que celui de San Francesco della Vigna, lui, se situe plein Nord.
Une passerelle couverte (au-dessus de nous sur notre photo) relie le Palais Gritti à l’église, ce qui permettait aux membres de l’illustre famille vénitienne de rejoindre San Francesco della Vigna sans se mouiller… ni se mêler à la population, si nécessaire.

L’église  San Francesco della vigna

La façade de l’église est due à Palladio. Celle-ci n’est pas facilement visible car on peut manquer de recul pour l’admirer vraiment dans sa totalité. Néanmoins, on observe les harmonies géométriques chères à Palladio.
San Francesco della Vigna est une église franciscaine (1534), à l’intérieur dépouillé, selon la règle de Saint François.
On peut y admirer cependant, entre autres oeuvres d’art :

  • Paolo Véronèse, dans la chapelle Giustinian
  • Giovanni Bellini, dans la chapelle sainte.

D’autres oeuvres importantes se retrouvent de nos jours dans des musées extérieurs à Venise.

San Francesco della Vigna à Venise possède également un très beau cloître.

Informations pratiques sur San Francesco della Vigna à Vensie

Adresse
San Francesco, 2786
Vaporetto, arrêt Celestia (ou Ospedale)

Horaires
Ouverte tous les jours, de 8h à 12h30 puis de 15h à 18h

Cette église San Francesco della vigna reste avant tout un lieu de culte, merci de respecter la sacralité du lieu, notamment lors des messes.


Hôtels du Castello à Venise


Visiter toutes les villes de  Vénétie  avec italie1.com
Votre hôtel à Venise parmi les 980 hôtels vénitiens
Retour en page d’accueil de Venise par venise1.com


San Pietro di Castello à Venise

San Pietro di Castello à Venise, c’est la basilique Saint Pierre de Venise, une église historique située tout à l’Est de la ville, sur l’île du même nom qui est reliée à Venise par deux ponts. A San Pietro di Castello, on atteint le bout de Venise, impossible d’aller plus loin. C’est un peu un bout du monde dont la basilique serait le joyau, un joyau qui ne se montre qu’à ceux qui font l’effort de le chercher.

Histoire de San Pietro di Castello

San Pietro di Castello à VeniseLa basilique San Pietro di Castello fut construite au 9e siècle. Elle joua très vite un grand rôle religieux, devenant le siège de l’évêché de Venise, sous la dépendance du patriarche de Grado (Frioul), puis elle obtint son propre patriarche et devint cathédrale (1451) jusqu’en 1807.

C’est Andrea Palladio qui conçut la façade, en 1558, façade qui fut réalisée par ses disciples.

San Pietro di Castello, un petit musée

A l’intérieur de San Pietro di Castello, un magnifique maître-autel fut érigé en 1649, d’aprés Baldassare Longhena. L’église renferme aussi le “trône de Saint Pierre” sur lequel se serait assis l’apôtre en Orient. Il semble constitué d’un stèle funéraire musulmane, ouvragée de motifs islamiques et de versets du Coran.

A l’intérieur de la basilique San Pietro, se découvrent des oeuvres de Paolo Véronèse, Baldassare Longhena, etc.

Le campanile de San Pietro à Venise

Le campanile de San Pietro di Castello remonte au 15e siècle, remanié par Mauro Codussi (1490). Le dôme actuel qui le termine, date de 1670. Le cloître attenant a été transformé en habitations.

Infos pratiques sur San Pietro di Castello à Venise

San Pietro di CastelloAdresse
Arrêt vaporetto : San Pietro (ou Sant’ Elena ou Giardini)
Au bout de la Via Garibaldi, dans le Castello, traverser le pont de bois et poursuivre au-delà, sur la gauche.

Horaires
Se visite du lundi au samedi, de 10h à 17h
Fermeture le dimanche, 25 décembre, 1er janvier, Pâques et 15 août

Fait partie du Chorus Pass


Hôtels du Castello à Venise


Visiter toutes les villes de  Vénétie  avec italie1.com
Votre hôtel à Venise parmi les 980 hôtels vénitiens
Retour en page d’accueil de Venise par venise1.com


salle des 4 portes du Palais des Doges

Visite du Palais 3e partie

La visite du Palais des Doges 3 nous mène au second étage du Palais des Doges qui présente des salles importantes sur un plan politique. Pour une visite du Palais des Doges à Venise, nous vous invitons à acquérir notre audioguide mp3 pour votre smartphone ou votre baladeur mp3.
En effet, l’audioguide, lui, permet de détailler davantage. Il est plus précis pour vous orienter dans la salle, parmi les oeuvres.visite du Palais des Doges 3 et salle du collège

Visite du Palais des Doges 3 : La salle de l’Anticollegio

Le collège était un organisme de la République de Venise, plus particulièrement chargé des affaires étrangères.
Les délégations patientaient dans cette salle. Elle a été restaurée également après l’incendie de 1574. On y découvre des fresques de Véronèse et, depuis 1716, 4 toiles de Jacopo Tintoret.
Entre autres, sur le mur, ne ratez pas l’enlèvement d’Europe, de Paolo Véronèse.
En fait, cette salle d’attente était richement ornée pour mieux impressionner les délégations en attente d’être reçues.

Visite du Palais des Doges 3 : La salle du Collège

Le collège était un organe exécutif. Le doge, six conseillers, un chancelier et un président du Conseil des dix composait ce collège. Il constituait l’organe exécutif suprême et d’ailleurs, il est souvent appelé le collège suprême.
Andrea Palladio, Francisco Bello et Andrea da Faenza achevèrent la nouvelle décoration de la salle, là encore, après l’incendie de 1574.
Véronèse signa les peintures du plafond. Elles datent de 1575 à 1578. Elles célèbrent bien sûr le bon gouvernement de Venise et ses attributs principaux. Ce sont la foi chrétienne, fondement de l’autorité, et les vertus qui guident les comportements et les décisions du Collège suprême.

Toujours au plafond, vous noterez le campanile de Saint-Marc peint derrière les emblèmes de Mars et de Neptune, les symboles de la guerre et de la mer. Ce symbolisme est partout visible dans Venise.
La grande toile, également de Paolo Véronèse, représente la bataille de Lépante, victoire de la coalition chrétienne d’Europe contre les ottomans, le 7 Octobre 1571, grâce à la flotte vénitienne.
La visite de cette salle du Collège ne serait pas complète, sans admirer aussi les oeuvres de Tintoret et ses élèves.


Visite guidée :
audioguide du Palais des Doges en téléchargement
ou
Réserver une visite guidée du Palais des Doges


 Suite de notre visite
Retour au palais des Doges
Voir aussi le Pont des soupirs

 

Palladio et San Giorgio

San Giorgio une île proche de Venise

San Giorgio est l’île qui se situe face à la piazzetta Saint Marc, dans le bassin du même nom. L’île ne se visite pas sauf, l’église et par moment, les cloîtres attenants.

L’église San Giorgio à Venise

Face à la piazzetta et au Palais des Doges, l’église San Giorgio Maggiore possède une façade inspirée par Andrea Palladio et terminée par Simone Sorella.

san-giorgio-2

L’intérieur conserve des toiles du Tintoret ou Carpaccio. Beaucoup de visiteurs dédaignent l’intérieur de l’église pour se précipiter vers le campanile, quel dommage.

Le campanile de San Giorgio à Venise

Le campanile se visite et offre un excellent point de vue sur la place Saint Marc et l’ensemble de la lagune, jusqu’au Lido.
On peut monter dans le clocher de San Giorgio. Et là, c’est à couper le souffle. Vous découvrez Venise et la lagune sur 360°. Mais, attention aux cloches qui sonnent régulièrement, juste au-dessus des têtes des visiteurs. Entrée par l’église, tout au fond à gauche. Ascenseur vitré payant.

Il n’existe pas de meilleur point de vue sur le bassin de Saint Marc que l’île San Giorgio, tant au sol que depuis le campanile.

Le reste de l’île de San Giorgio à Venise

Le couvent est attenant, une partie est l’œuvre d’Andrea Palladio.
La fondation Cini, actuelle propriétaire, y organise régulièrement des expositions.

Un petit port de plaisance y accueille quelques voiliers, donnant une atmosphère balnéaire à la cité lacustre.
On bénéficie d’une superbe vue sur le bassin de Saint Marc, le palais des Doges, l’entrée du Grand Canal et la pointe de la Douane. De plus, c’est un endroit facile d’accès par vaporetto et relativement peu fréquenté.


Visiter toutes les villes de  Vénétie  avec italie1.com
Votre hôtel à Venise parmi les 980 hôtels vénitiens
Retour en page d’accueil de Venise par venise1.com