Réservez hôtels, appartements et visites, coupe-files, etc

Le campo San Pantalon à Venise


 

Le campo San Pantalon à Venise n’est pas un grand campo par la taille. Il est tout de même intéressant par le fait de la présence de l’église San Pantalon, de son campanile très particulier, par son architecture, des deux rios qui le cernent et deux ponts présents sur ce campo. 

Le Campo San Pantalon à Venise

Le campo San Pantalon à Venise, est traversé par le pont San Pantalon et le pont Santa Margherita. Sur cette place se trouve d’une part, l’église San Pantalon, avec son mur en briques, et d’autre part son campanile qui vaut le détour. Ne manquez pas le plafond de l’église San Pantalon à Venise. Dans les environs se trouvent le campo Santa Margherita, la calle de la chiesa, la salizada San Pantalon, ainsi que le campiello Mosca qui est tout proche. 

L’église San Pantalon et son campanile

Voir notre page contenant des informations sur le campanile et  L’église San Pantalon  à Venise

Le rio di San Pantalon ou rio de le Mosche

Le Rio di San Pantalon est aussi appelé rio de le Mosche. C’est un canal de Venise entre le sestiere de Santa Croce et celui du Dorsoduro. Plusieurs ponts surplombent ce rio, notamment le pont San Pantalon et le pont Vivanti.

Pourquoi donc Mosche?

Tout simplement, parce que les mosche sont des mouches, vous savez, ces petits morceaux de taffetas noir gommé que les femmes apposaient sur leur visage, pour faire contraste avec la blancheur de leur peau.
Souvent c’était aussi pour cacher un bouton ou une imperfection sur le visage comme Louis XIV, par exemple. C’est un substitut au grain de beauté. La mouche est donc très vite devenu un instrument de séduction, il existe une signification propre à chaque emplacement:
– sur le front ou au sourcil : la majestueuse
– près de l’oeil : la passionnée
– au milieu de la joue : la galante
– sur le nez : l’effrontée
– au coin de la bouche : la gourmande, libertine
– sur le menton : la discrète
– sous les lèvresou au dessus  : la coquette
– sur la poitrine : la généreuse etc
A noter aussi, que pour certains, les grains de beauté factices, ou mouches, étaient fabriqués au campiello Mosca. Cependant, comme les noms mentionnés remontent au XVIe siècle et qu’à cette époque les mouches n’étaient pas encore utilisées, certains détracteurs préfèrent rapprocher le nom mosche de celui de la famille Mosca.

Le pont de San Pantalon sur le rio de San Pantalon

 

Le pont San Pantalon permet d’aller du campo San Pantalon au campiello Mosca. Ce pont très large, est constitué d’une structure en brique et pierre. On trouve ici, les premiers numéros du quartier de Santa Croce. Ses balustrades, divisées en trois parties, sont en fer avec des losanges soutenues par des colonnes en pierre d’Istrie.
Au centre de l’arche du pont, trois blasons en pierre des Provveditori di Comun.

Le pont Vinanti sur le rio de San Pantalon

Le Ponte Vinanti, surplombe aussi le rio, il relie la calle Vinanti à la calle dei Preti. C’est un pont composé d’une structure en bois et fer. Les balustrades, elles, sont aussi en bois.

Vinanti est le nom du prête qui officiait dans l’église sur le campo San Pantalon à Venise. Connu pour ses nombreuses actions envers les pauvres de sa paroisse. En 1668, il commande la rénovation de son église, en partie payée avec ses propres deniers. Il meurt en 1675 et est enterré à San Pantalon.
D’autres Vivanti ont aussi vécu sur le campo San Pantalon à Venise.

Le rio Ca’ Foscari

Le rio Ca’ Foscari est un canal de Venise, dans le Dorsoduro .
Il passe bien sûr, sous le pont Ca’ Foscari, ensuite sous le pont de Santa Margherita. Le rio Ca’ Foscari rejoint du côté Nord, le rio de San Pantalon. Il passe devant le campo San Pantalon à Venise.

Le pont de Santa Margherita sur le rio de Ca’ Foscari

C’est un pont qui possède une structure en brique et pierre. Ses balustrades ovales en fer de différentes tailles sont soutenues par des colonnes en pierre d’Istrie. On remarque aussi trois blasons et six mascarons de chaque côté du pont.
Lorsque vous venez du campo Santa Margherita, il suffit de vous diriger vers le pont  Santa Margherita pour découvrir l’église de San Pantalon sur le campo homonyme.

La pierre rouge sur le campo San Pantalon à Venise

Le Sénat de Venise, donna le commandement d’une flotte de navires à Lorenzo Tiepolo. Du fait de son caractère très timide et réservé, son cousin Pietro Signolo, s’est moqué de lui en disant: Si tu veux chasser les Génois d’Acre, rapporte une pierre de ses fondations. Signolo ne croyait pas que Lorenzo Tiepolo serait capable de commander et de gagner contre les génois.

Contre l’avis général, donc, le Sénat conforta son choix et Lorenzo Tiepolo ne démérita pas, bien au contraire, il atteint la ville d’Acre, entra dans le port. Ensuite, il incendia et détruisit les navires génois et le château fort de Mongioia.

Pour prouver ses capacités à son cousin Pietro Signolo, Tiepolo ramena des trophées et notamment une pierre rouge du château. Il la plaça sur le trottoir entre le palais Signolo et l’église San Pantalon. Passage obligatoire de son cousin, qui ne pouvait passer à côté.
Une fois la pierre posée, Lorenzo Tiepolo alla chercher son cousin Pietro et lui dit d’un air moqueur Viens à la messe avec moi. Ils partirent donc, tous les deux, et en voyant la pierre rouge, Pietro Signolo s’exclama : Qu’est ce donc que cette pierre

Lorenzo Tiepolo, avec un sourire sur les lèvres, lui répondit: Cette pierre est le dernier pilier des fondations de la vaillance génoise à Acre .
Signolo comprit de suite. Puis ils entrèrent silencieusement dans l’église San Pantalon à Venise. Elle a disparu à la fin du XVIe siècle et en conséquence, la pierre rouge n’est plus visible.

La cour des prêtres à San Pantalon

On sait que chaque église paroissiale possédait des logements pour les religieux, prêtes, etc, afin qu’ils soient toujours disponibles pour les besoins de l’église et de la paroisse.
Au fil du temps, les habitudes se sont perdues et les religieux se sont affranchis de cette coutume. Il semblerait même que certaines locataires étaient des prostituées.
Le patriarche Giovanni Trevisan s’est donner pour mission de discipliner le clergé (en 1564) en interdisant aux prêtres de louer des propriétés à des personnes malhonnêtes, de jouer, de fréquenter les tavernes, danser et porter des vêtements colorés, etc. Bien entendu, il était fort difficile de faire appliquer ces normes.

RESERVEZ HÔTELS, APPARTEMENTS, VISITES, COUPE-FILES !

L'association Italie1 utilise les COMMISSIONS de nos partenaires
pour faire connaître SANS COMMISSIONS l'offre des vénitiens

Location Booking.com Venise    pass réservation activité visisite guidée Venise    Audioguides



© Les textes, logos, images, photos et vidéos de ce site ne sont pas libres de droits et ne peuvent être utilisés qu'avec l'accord écrit de l'auteur ou du responsable du site venise1.com .

AUTRES INFORMATIONS SIMILAIRES