Réservez hôtels, appartements et visites, coupe-files, etc

L’église San Pantalon à Venise


 

L’église San Pantalon à Venise, se situe sur le campo du même nom dans le quartier du Dorsoduro. Elle est dédiée au Saint Pantaleone, San Pantalon en vénitien.

église san pantalon à venise

San Pantalon, le saint 

San Pantalon et VenisePantaleone est né à la fin du IIIe siècle et mort martyr le 27 Juillet 305 dans la ville de Nicomédie en Bithynie (aujourd’hui la Turquie). Après des études de médecine, il exerce sa profession notamment auprés de l’empereur Galère. Il est dénoncé auprès de Dioclétien et son calvaire commence. 

Condamnations

Pantaleone est tout d’abord condamné au bûcher, mais les flammes s’éteignent. Puis à être immergé dans du plomb fondu mais le plomb refroidi. Une nouvelle épreuve l’attend, il est jeté à la mer avec une pierre attachée autour du cou. Il en réchappe car la pierre flotte. Condamné à être dévoré vivant par les bêtes. Mais cette fois-ci encore, les bêtes célèbrent Pantalon au lieu de le dévorer. Il est aussi attaché à une roue qui se brise parce que les cordes rompent. Une première fois, on tente de le décapiter mais l’épée se plie. Pantaleone prie Dieu pour le pardon de ces tortionnaires. Et finalement sa tête est coupée.

Popularité de San Pantalon et Venise 

A Venise, San Pantalon était un saint très populaire, une église lui est consacrée dans le quartier de Dorsoduro. Un personnage de la commedia dell’arte porte le nom de Pantalone, homme mûr, avare, et beau parleur, qui porte une culotte longue. Les français donnent donc ce nom pantalon aux longues culottes, ce sens est ensuite réemprunté par les italiens.

L’église San Pantalon, son extérieur

Les origines sont contradictoires. On peut par contre, dire avec certitude que l’église actuelle date de la reconstruction commandée par l’abbé Vinanti. C’est Francesco Comin de Trévise qui a exécuté la construction, qui débuta en 1668 et se termina en 1686.
Il fait pivoter l’église de 90 degrés, et de ce fait, la façade est face au campo, comme le voulait les règles d’urbanisme en vigueur à cette époque. La façade est en brique rouge car elle reste inachevée et on peut voir les trous prévus pour les plaques de marbre car elle devait en être recouverte. Elle est consacrée en 1745, par le patriarche Alvise Foscari.

Le campanile de l’église

Le premier campanile, date des années 1100, il est ensuite restauré en 1225, mais il s’écroule suite au tremblement de terre de 1511.
Le haut campanile de 47 mètres de l’église San Pantalon est de Tommaso Scalfarotto, et il date de 1710. Il est carré et son dôme est allongé et arrondi.

Ce campanile est remarquable, jugez par vous même! Remarquez les fenêtres serliennes ou palladiennes. C’est à dire à 3 baies dont la centrale comporte un arc en plein cintre.
Les baies latérales sont très souvent plus petites que la baie centrale. Une colonne de chaque côté supporte l’arc central. Ce type de fenêtres est très souvent utilisées pour les palais mais très rarement pour les campaniles.

L’église San Pantalon à Venise, le plafond 

 

Gian Antonio Fumiani passe 25 ans de sa vie à réaliser une peinture sur toile de 61.2 m × 46.0 m.1, elle recouvre le plafond de l’église San Pantalon. Elle représente Le martyre et la gloire de San Pantalon. Cette peinture se compose de quarante panneaux de toile qui sont montés sur bois et joints.

 

A droite, le premier épisode est le jugement, qui représente  Maximien, vêtu de pourpre, qui lève le bras droit en tenant un rouleau avec lequel il décrète la condamnation à mort de Pantaleone.
Le deuxième épisode nous montre Pantaleone en haut des marches qui entend le verdict et se prépare à la torture confiant en Dieu, puisqu’il lève le regard avec confiance.
Le troisième épisode, lui, retrace les tortures et notamment Pantaleone entre les mains des tortionnaires qui tentent de lui ôter la vie par tous les moyens.
Le quatrième épisode est celui du martyre, Pantaleone se prépare à l’épreuve suprême tandis qu’un messager divin qui vient du ciel, lui montre la couronne de gloire et la palme du martyre.
Et pour clôturer le cycle, la Gloire avec le Seigneur Jésus, les bras grands ouverts qui accueille Pantaléon dans sa gloire.

Il est mort dans cette même église en tombant. Légende ou pas? Il y est enterré.

Côté droit de l’église à Venise

Chapelle Sant’Anna

Au plafond, la toile du Christ en Gloire avec la Vierge, Saint Joseph et les Saints du XVIIe siècle est attribuée à Gian Antonio Fumiani .

Au centre de l’autel, il est possible d’admirer le retable constitué de statues en marbre: Sant’Anna et sur les côtés les deux saints San Gioacchino et San Giuseppe, du XVIIIe siècle par Bonazza.

Sur le mur, premièrement le relief en marbre Naissance de la Vierge du XVIIIe siècle et deuxièmement le relief en marbre Présentation au Temple du XVIIIe siècle, tous deux attribués à Bonazza.

Chapelle de San Pantalone 

Sur la coupole de l’église San Pantalon à Venise, au-dessus, on trouve la fresque de San Pantaleone en gloire et dans les ovales, en haut, les Prophètes, toutes du XVIIe siècle et réalisées par Gian Antonio Fumiani. 

Sur le mur du fond, la toile de San Pantaleone guérissant un enfant de 1587 et réalisée par Paolo Veronese. A droite, dans la lunette, on peut voir la toile de San Pantaleone visitant Santa Guiliana en prison, qui date de 1700 et est exécutée par Gian Antonio Fumiani. Mais aussi sur la gauche du mur, la Décapitation de San Pantaleone de 1599, réalisée par Jacopo Palma il Giovane.

Sur le mur de gauche, San Pantaleone guérit un paralytique qui date de 1599 et est attribuée à Jacopo Palma il Giovane. A sa droite, dans la lunette, on peut apercevoir la toile de San Pantaleone guérissant les infirmes, de 1702, réalisée par Gregorio Lazzarini.

Chapelle de la Scuola de San Bernardino dei Laneri

Sur le mur de droite de l’église San Pantalon à Venise, la toile San Bernardino fonde un hôpital à Sienne date de 1701 et est attribuée à Giovanni Battista Lambranzi.

Dans l’autel, on peut voir la toile de San Bernardino recevant le symbole du Christ, de la du fin XVIe siècle et réalisée par Alvise del Friso.

Sur le mur de gauche, la toile de San Bernardino fondant un hôpital à Sienne de la fin du XVIe siècle est peinte par l’école de Véronèse .

La sacristie

Dans la sacristie, la déposition du Christ d’Alessandro Varottari dit il Padovanino, date de 1630.

Le presbytère

Le maître-autel est construit entre 1668 et 1671 par Guiseppe Sardi, quatre statues en marbre de saint Pierre, saint Paul, sainte Julienne et saint Jean l’Évangéliste de 1600 forment un bel ensemble. De plus trouve sur le mur au fond et sur la voûte, la toile Triomphe de l’Eucharistie de la fin du XVIIe siècle, de Gian Antonio Fumiani.

Côté gauche de l’église San Pantalon

Chapelle du Saint Clou ou Capella del Sacro Chiodo

 

La Chapelle du Saint Clou dans l’église San Pantalon à Venise, se trouve à gauche du Presbytère. Une précieuse relique vénérée dans cette chapelle était celle d’un clou de la crucifixion de Jésus-Christ. Mais la relique a été supprimée par les religieuses de Santa Chiara. 
Sur le mur de droite, le Couronnement de la Vierge qui date de 1444 est attribué à Antonio Vivarini et Giovanni d’Alemagna. Et à  la gauche de ce tableau, une sculpture française Vierge à l’enfant.
L’autel de la Chapelle du Saint Clou est construit entre 1380 et 1390, la relique du Saint Clou, elle, date de 1590.
Sur le mur de gauche, au centre, on peut notamment admirer  la Vierge au coquelicot, à sa gauche Annonciation et Nativité, et enfin à droite Présentation au Temple, Dormitio Virginis  de 1330 et attribuées à Paolo Veneziano.

Chapelle de la Sainte Maison de Lorette dans l’église San Pantalon à Venise,

La réplique de la Sainte Maison de Lorette est construite en 1744 par le curé de l’église. C’est un lieu de recueil, on peut aussi y admirer une sculpture en bois de la Madone de Lorette et les fresques de Pietro Longhi mais aussi une croix pattée. C’est un type de croix dont l’extrémité des branches est plus large qu’au centre. Ce type de croix aux branches évasées évoque le plus souvent les croix templières, mais pas uniquement.

Chapelle Sainte Trinité

On peut y voir le retable de la Trinité, la Vierge, saint Jean-Baptiste, saint Pierre et saint Antoine mais aussi la Prédication de saint Jean-Baptiste et le Baptême du Christ, exécutés par Gregorio Lazzarini.

Chapelle de l’Adoration

Trois toiles de Gian Antonio Fumiani,  Préparation pour la crucifixion, Déposition de la Croix, Rencontre du Christ avec Judas côtoient la toile de la voûte Père Éternel en Gloire de Paul Véronèse. Un buste du Rédempteur du XVIe siècle de Christoforo Solari est aussi visible.

Chapelle de l’Immaculée

Vierge immaculée, l’archange Michel et saint Antoine de Padoue, par Nicolo Bambini date de 1710.

Baptistère

Dans le baptistère, on peut admirer une très belle sculpture vénitienne non attribuée, Baptême du Christ et Décapitation de saint Jean-Baptiste de la fin du XIVe siècle.

Autres 

Dans l’église San Pantalon, on peut aussi admirer de nombreuses sculptures etc. Ne pas oublier les magnifiques pavements de l’église San Pantalon.

 

Informations pratiques

Eglise de San Pantalon, campo San Pantalon, Sestiere Dorsoduro, 3703, 30123 Venise.

Heures d’ouverture du lundi au jeudi, du samedi au dimanche de 10H00 à 12H30 et de 15H30 à 18H00. 

Fermé le vendredi. 

Voir aussi Le campo San Pantalon à Venise 

 
 

 

 

 

RESERVEZ HÔTELS, APPARTEMENTS, VISITES, COUPE-FILES !

L'association Italie1 utilise les COMMISSIONS de nos partenaires
pour faire connaître SANS COMMISSIONS l'offre des vénitiens

Location Booking.com Venise    pass réservation activité visisite guidée Venise    Audioguides



© Les textes, logos, images, photos et vidéos de ce site ne sont pas libres de droits et ne peuvent être utilisés qu'avec l'accord écrit de l'auteur ou du responsable du site venise1.com .

AUTRES INFORMATIONS SIMILAIRES