Réservez hôtels, appartements et visites, coupe-files, etc

Baldassare Longhena


Parmi les nombreux et célèbres architectes vénitiens, Baldassare Longhena occupe une place particulière. Nous vous proposons de mieux vous familiariser avec ce vénitien d’entre les vénitiens.

Baldassare Longhena

Vénitien d’entre les vénitiens, disions-nous, car Longhena est né à Venise et il est mort à Venise (1596-1682). Tout juste poussa-t-il jusqu’à Padoue, Vicenza, Chioggia ou Rovigo, toujours en Vénétie.

Dans sa jeunesse, il s’exerça au métier de tailleur de pierres et sculpteur, comme son père. Il fut ensuite  l’élève de Vincenzo Scamozzi, un célèbre architecte disciple de Palladio. C’est ainsi qu’à la mort de son maître, c’est lui qui termina les Procuratie Nuove de la place Saint Marc (vers 1640). Mais Longhena avait suffisamment de talents pour assimiler l’enseignement de Scamozzi tout en évoluant vers une architecture davantage ornementée mais sans excès.
Il commença à se faire connaître par la restauration du palais Cappello Malipiero Barnabo (1621-1622), face à la Ca’ Rezzonico, au bord du Grand Canal et la reconstruction du Palazzo Giustiniani Lolin (1623), situé au bord du Grand canal, vers le pont de l’Accademia.

Les édifices les plus célèbres de Baldassare Longhena

Le duomo de Chioggia

Il reconstruit le duomo de Chioggia (1633), détruit par un incendie en 1623.

Baldassare Longhena et la SaluteSanta Maria della Salute

Mais l’oeuvre qui le fera connaître est surtout la basilique Santa Maria della Salute (1631-1687). La façade repose sur un rythme complexe de figures géométriques. L’intérieur est relativement dépouillé et aéré, disons assez classique à part sa forme octogonale. On y reconnaît la géométrisation chère à Scamozzi et Palladio, mais avec déjà quelques principes architecturaux nouveaux et originaux, comme en extérieur, ces étranges volutes ou ces 125 statues. C’est une synthèse entre style gothique, architecture palladienne et prémices du baroque.

Les autres palais de Baldassare Longhena

Il est également l’architecte, entre autres palais, de la Ca’ Rezzonico (1667-1682), devenu musée du 18e vénitien et de la Ca’ Pesaro (1659-1682), devenu musée d’art moderne de Venise.
On y décèle davantage d’idées architecturales nouvelles qui le font se rapprocher du baroque, tout en conservant une certaine légèreté. Le style de Longhena n’est jamais lourd et surabondant.
Citons aussi ses interventions :

  • Palazzo Belloni Battagia, à Venise (1648-1660)
  • Palazzo Zane Collalto, Venise (1665)
  • Villa Paccagnella, à Conegliano (1679)
  • Restauration du palazzetto Bru Zane à Venise, par son atelier (1682)
  • Villa Angarano, à Bassano del Grappa

Autres édifices

Parmi ses oeuvres religieuses, il bâtit également l’une des synagogues du Ghetto, la sucola spagnola. Egalement la Scuola grande dei Carmini.

Citons aussi ses autres édifices religieux

  • bibliothèque San Giorgio Maggiore, Venise (1641-1646)
  • Chapelle Vendramin à San Pietro di Castello, Venise (1649)
  • église degli Scalzi (1656-1663)
  • Santa Maria Assunta, Loreo, province de Rovigo (1658-1675)
  • Couvent de San Giovanni e Paolo, Venise (1660-1678)

 

RESERVEZ HÔTELS, APPARTEMENTS, VISITES, COUPE-FILES !

L'association Italie1 utilise les COMMISSIONS de nos partenaires
pour faire connaître SANS COMMISSIONS l'offre des vénitiens

Location Booking.com Venise    pass réservation activité visisite guidée Venise    Audioguides

Toutes les offres Lastminute



© Les textes, logos, images, photos et vidéos de ce site ne sont pas libres de droits et ne peuvent être utilisés qu'avec l'accord écrit de l'auteur ou du responsable du site venise1.com .

AUTRES INFORMATIONS SIMILAIRES