Restrictions du 5 novembre 2020 en Italie

Les nouvelles restrictions du 5 novembre 2020 en Italie amènent leur lot de fermetures et de contraintes, à partir du vendredi 6 novembre (et non le 5 comme annoncé) et jusqu’au 3 décembre, au moins.

Mise à jour le 27/11/2020

Restrictions du 5 novembre 2020 en Italie

 

  • Restrictions du 5 novembre 2020 en ItalieCouvre-feu généralisé en Italie entre 22h et 5h du matin (sauf raisons de travail et de santé).
  • Masque obligatoire dans les milieux confinés et en extérieur, sauf sportifs en action, malades particuliers et enfants de – 6 ans.
  • Promenade interdite dans le centre ville.
  • Fermeture des musées et des expositions. Les églises sont ouvertes uniquement pour le culte.
  • Bars et restaurants ferment à 18h. De 15h à 18h, les bars peuvent désormais servir les clients assis.
  • La vente à emporter se poursuit jusqu’à 22h, mais interdiction de consommer sur place ou en extérieur.
  • Les magasins sont ouverts, mais 1 personne par foyer (sauf enfant jusqu’à 14 ans). Commerces de – 40m² : 1 seule personne à l’intérieur. Commerce de + 40m², 1 personne pour 20m².
  • Les grandes surfaces réservent l’accès aux + 65 ans durant les deux premières heures d’ouverture.
  • Limitations des déplacements entre régions à risque. Il est vivement conseillé d’emprunter le moins possible les transports en commun. Ils ne fonctionnent plus qu’à 50% de leurs capacités. Il devient donc difficile de se rendre à Venise.
  • Interdiction des sports amateurs.
  • Fermeture des lycées, les cours se feront en ligne.
  • Fermeture des piscines, théâtres, cinémas.

Carte des zones sanitaires en Italie

Notez qu’il n’existe pas de zone verte, le virus pouvant être présent partout sur l’ensemble du territoire italien.

Restrictions du 5 novembre 2020 en Italie

La zone jaune connaît une épidémie modérée. On y retrouve la Vénétie, le Frioul Vénétie-Julienne, le Trentin, les Abruzzes, la Basilicate, la Campanie, l’Émilie-Romagne, le Latium, la Ligurie, les Marches, le Molise, la Sardaigne, la Toscane et l’Ombrie. 

Les zones orange connaissent un seuil plus critique. C’est le cas des Pouilles et de la Sicile.

Les zones rouges sont particulièrement impactées par le virus. C’est le cas de la Lombardie, du Piémont, de la Calabre et du Val d’Aoste.

Share