Réservez hôtels, appartements et visites, coupe-files, etc

Les Procuraties à Venise


 

Les Procuraties à Venise sont trois bâtiments qui font le tour de la place Saint Marc. Deux ailes côté Nord et Sud se font face, conçues en pierre blanche d’Istrie et longs de 150 mètres. La partie où se situe le musée Correr est une aile construite en 1797 par Napoléon Bonaparte. Il a fait raser l’église San Geminiano et a relié les deux bâtiments par une nouvelle aile. Les Procuraties étaient les demeures des procurateurs au temps de la Sérénissime.

Les Procuraties (écrit à la française) à Venise 

Pour faire simple, lorsque vous tournez le dos à la basilique Saint-Marc, sur la droite, se trouvent les Procuratie Vecchie (écrit en italien) et, sur la gauche les Procuratie Nuove.

Le doge Sebastiano Ziani est considéré comme le premier concepteur d’une partie des Procuratie Vecchie, alors qu’on peut dire que Vincenzo Scamozzi est le créateur des Procuratie Nuove. Les premières arches derrière le campanile de San Marco sont magnifiquement ornées mais pas les autres. Le Sénat suspend la construction des Procuraties à Venise, sûrement pour utiliser Sansovino à d’autres travaux. A partir de 1442, les 6 procurateurs, qui seront 9 en 1523, demeuraient aux Procuraties, qui étaient aussi leur lieu de travail. Mais qu’est ce donc qu’un procurateur ?

Procurateur

Au Xe siècle, le doge Pietro Orseolo crée cette charge de procurateur de Venise. Le procurateur était un  magistrat, hauts fonctionnaire au service de la République de Venise. Il était nommé à vie. Cette charge était accordée aux patriciens de familles importantes, qui se sont illustrées par des services rendus dans les ambassades, au cours de batailles, etc.
Le procurateur avait l’intendance du bâtiment de la basilique Saint-Marc. En 1269, on ajouta à leurs charges la tutelle des pupilles et des fous, la surintendance à l’exécution des testaments et à la tutelle et le recouvrement des biens héréditaires. Plus tard il y eut 6 procurateurs et, au début du XIVe, on les divisa en 3 procuraties.
– 1 – Ridotti di Supra, chargés de l’administration de la basilique 
– 2 – Ridotti di Citra, chargés des tutelles, dons et legs des quartiers de San Marco, Castello et Cannaregio 
– 3 – Ridotti di Ultra, chargés des tutelles, dons et legs des quartiers de Dorsoduro, Santa Croce et San Polo.

Depuis 1442, les procurateurs, hauts fonctionnaires de la République de Venise, étaient obligés de demeurer aux Procuraties, c’était aussi leur lieu de travail. lls devenaient sénateurs à vie avec droit de vote en 1453. Dès 1523, trois procurateurs armés assistèrent aux réunions du Maggior Consiglio pour garantir la sécurité.
Après 1516, cette charge est attribuée à un quelconque patricien, moyennant paiement. 

Les Procuraties à Venise: Procuratie Nuove

Les Procuratie Nuove ,avec Napoléon, le Palais impérial. Lors de l’occupation de Venise par l’Autriche se sera la maison impériale-royale. En 1919, Vittorio Emanuele III le cède à l’État italien.
Les Procuraties nouvelles, au sud de la place, sont commencées par Sansovino en 1582, et sont achevées par Scamozzi. 
Les décors architecturaux sont résolument de style baroque, ils reprennent ceux de la bibliothèque Marciana.

Les Procuraties à Venise: Procuratie Vecchie

Les premières Procuraties, 1514, se situe au nord de la place, elles sont attribuées à Codussi et furent achevées par Bartolomeo Bon en 1590.
Elles sont appelées Procuratie Vecchie (Procuraties anciennes) à partir de la construction des Procuratie nuove (Procuraties neuves ou nouvelles) commencées en 1582.
Les Procuratie Vecchie abritaient les bureaux des Procurateurs de Saint Marc, hauts dignitaires chargés de la conservation des biens de l’Eglise. Au rez-de-chaussée, on peut admirer les cinquante arcs et des fenêtres de style vénéto-byzantin. Aujourd’hui, les bâtiments appartiennent au groupe Generali. 

Ala Napoleonica

Les Procuratie Vecchie et Nuove sont reliées à l’ouest par ce qu’on appelle l’aile napoléonienne, de style néo-classique, construite par Giuseppe Soli.
Cette aile est beaucoup plus courte et elle s’inspire des motifs de la façade des Procuraties nouvelles.  Mais attention, elles s’étendent sur seulement deux étages. Sur la façade, douze statues représentent les grands empereurs du passé.
Le fait que leurs constructions datent d’époques différentes et que l’aile napoléonienne ne dispose que de deux niveaux au lieu de trois ne rompt pas l’harmonie de la piazza.
De nos jours cette aile est occupée par le musée Correr.

Voir aussi notre page sur les Procuratie Vecchie

RESERVEZ HÔTELS, APPARTEMENTS, VISITES, COUPE-FILES !

L'association Italie1 utilise les COMMISSIONS de nos partenaires
pour faire connaître SANS COMMISSIONS l'offre des vénitiens

Location Booking.com Venise    pass réservation activité visisite guidée Venise    Audioguides



© Les textes, logos, images, photos et vidéos de ce site ne sont pas libres de droits et ne peuvent être utilisés qu'avec l'accord écrit de l'auteur ou du responsable du site venise1.com .

AUTRES INFORMATIONS SIMILAIRES