Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

San Francesco del deserto

La petite île de San Francesco del deserto, Saint François du désert, a été peuplée dés les 1ers siècles de notre ère. On a également retrouvé quelques traces de peuplement datant des IV et Ve siècles.

Le souvenir de Saint FrançoisSan Francesco del deserto

Bien plus tard, alors que les vénètes avaient fui les invasions lombardes et s’étaient réfugiés sur les îles de la lagune, en 1220, Saint François séjourna sur l’île avec un compagnon de voyage.

La légende des oiseaux

Est-ce sur cette île ou sur une autre ? Toujours est-il qu’un jour, Saint François et l’un de ses compagnons traversèrent un champ peuplé d’innombrables oiseaux qui, tous, chantaient.
Saint François comprit qu’ils louaient le Seigneur et s’agenouilla pour en faire de même. Mais le chant des oiseaux couvrait leurs voix. Saint François se redressa et demanda à “ses frères oiseaux” de bien vouloir se taire pendant qu’ils louaient le Seigneur. Comme de bien entendu, les oiseaux cessèrent leur chant. Quand il eut fini de se recueillir et de louer Dieu, il se releva et permit aux oiseaux de reprendre leurs chants, pardon, leurs louanges et les chants reprirent de plus bel.
C’est l’une des merveilleuses légendes attachées à la présence de Saint François dans la lagune de Venise.

Pourquoi San Francesco del deserto ?

Pour en revenir à notre île, elle appartenait alors à un aristocrate vénitien, Jacopo Michiel. Il y fit bâtir une église et céda l’île aux franciscains qui assainirent ces terres marécageuses. Ils y édifièrent un couvent.
Mais au XVe siècle, elle fut abandonnée, comme bien d’autres, à cause de l’insalubrité dûe au pullulement des moustiques et aux maladies qu’ils causaient. D’où le nom de San Francesco del deserto, c’est-à-dire Saint François du désert.

San Francesco del deserto depuis le XIXe

Elle fut encore plus abandonnée quand Napoléon Bonaparte chassa les derniers moines, transforma le couvent pour l’utiliser comme… poudrière.
Les moines reprirent possession des lieux vers 1858, bâtissant un nouveau cloître, assainissant l’île, l’entourant de ses fameux cypres qui lui donnent son autre nom : l’île aux cyprés.
C’est de nos jours un hâvre de paix. Elle est ouverte à la visite.

Info pratiques sur San Francesco del deserto

L’île n’est reliée par aucun transport en commun.  Elle mérite bien son nom de deserto. Pour la rejoindre, vous avez deux possibilités :

  • Gagner Burano par vaporetto et de là, prendre un taxi privé ou utiliser les services de la société lagunafla,
  • depuis Venise, par une barque de la société Ilbragozzo.

Ouvert à la visite tous les jours sauf le lundi, de 9h à 11h et de 15h à 17h.

Site web officiel

Voir aussi les
autres îles de la lagune
ainsi que
Murano
Burano
Torcello


Visiter toutes les villes de  Vénétie  avec italie1.com
Votre hôtel à Venise parmi les 980 hôtels vénitiens
Retour en page d’accueil de Venise par venise1.com

Share

Venise : Autres informations similaires


Merci de ne pas poser de questions ici mais sur le FORUM ITALIE svp

Pas de questions ici mais sur le forum ↑                 Laissez un commentaire ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *