60e Biennale d’Art de Venise 2024 : La Chola Poblete

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : La Chola Poblete rentre dans l’histoire en tant que première artiste queer à recevoir une mention spéciale.

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : La Chola Poblete

La Chola Poblete est présente à la Biennale pour la première fois. Son travail et ses oeuvres sont visibles dans la section Nucleo Contemporaneo. 
Ses aquarelles se composent d’êtres hybrides, de motifs abstraits, religieux et pop. Plus curieux encore, elle y incorpore des vierges avec des tresses, mais aussi des attributs sexuels comme des seins et des pénis. On trouve aussi des logos de groupes et de marques ainsi que des symboles des Andes, etc. La Chola Poblete explore l’iconographie religieuse de l’Occident et les pratiques spirituelles autochtones sous un angle trans et queer… A la vue des oeuvres de l’artiste, le visiteur peut modifier sa propre perception traditionnelle de la Vierge Marie. C’est-à-dire qu’au lieu de voir la Vierge comme un symbole de pureté et d’obéissance, le spectateur peut la voir comme un symbole de résistance et d’émancipation. Ses aquarelles sont issues de la série « Vírgenes Chola » (Vierges Chola). La Chola y mêle le sacré et le profane… elle ajoute toujours une touche humoristique et une autre subversive.

Récompense à la 60e Biennale d’Art de Venise 2024 : La Chola Poblete

Parmi les trois cents artistes en lice pour le prix, La Chola Poblete reçoit une mention spéciale, tout comme l’artiste Samia Halaby. Le jury comprenait Julia Bryan-Wilson (États-Unis), Alia Swastika (Indonésie), Chika Okeke-Agulu (Nigeria), Elena Crippa (Italie) et María Inés Rodríguez (Colombie). L’artiste La Chola Poblete est donc la première artiste queer à recevoir une mention spéciale. 

La Chola Poblete

Mauricio Poblete ou plutôt La Chola Poblete est né(e) en 1989 à Mendoza en Argentine. C’est une artiste qui milite pour les droits des LGBTQ+.
Elle travaille différents médias comme l’aquarelle, la photographie et le dessin, la sculpture, les installations et la performance, etc. Dans ses réalisations, elle explore ses origines indigènes et queer, tout en luttant contre les stéréotypes, les nombreuses répercussions du colonialisme, mais aussi de la suprématie des blancs en Argentine… La Chola Poblete est diplômée en pédagogie des arts visuels de l’Universidad Nacional de Cuyo, en Argentine.

Pour une meilleure compréhension, n’hésitez pas à mettre les sous-titres et à régler en français.  

Elle fait partie du collectif Comparsa Drag. En Allemagne, Le Palais Populaire à Berlin a présenté Guaymallén, de septembre 2023 à juin 2024. La Chola Poblete, élue Artiste de l’année 2023 de la Deutsche Bank. A travers cette exposition, l’artiste rend hommage au village de son enfance et à ses racines. 

En résumé 

La Chola Poblete est présente en tant qu’artiste, mais aussi en tant qu’activiste. Son parcours personnel et ses oeuvres sont une invitation à reconsidérer les symboles de la Vierge, du genre et du pouvoir, etc.

Informations 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : La Chola Poblete
Stranieri Ovunque, Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :
Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie 60e Biennale d’Art de Venise 2024 : La Chola Poblete

 

 

 

 

 

 

 

 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Kiluanji Kia Henda

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Kiluanji Kia Henda présente trois œuvres réalisées en 7 ans. Tout d’abord, La Ballade Géométrique de la Peur de 2015, ensuite La Ballade Géométrique de la Peur de 2019, et enfin, Spirale de la peur de 2022.

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Kiluanji Kia Henda

60e Biennale d’Art de Venise 2024 :  Kiluanji Kia Henda

1 La Ballade Géométrique de la Peur, 2015
La Ballade Géométrique de la Peur de 2015 se compose de neuf photographies en couleur. 

2 La Ballade Géométrique de la Peur, 2019 (Sardegna)
Quant à La Ballade Géométrique de la Peur de 2019 (Sardegna) neuf autres photographies. Mais pas n’importe quelles photographies, neuf photos en noir et blanc de paysages idylliques de la côte sarde, avec en superposition une grille… Pour Kiluanji Kia Henda, la grille représente le refus des pays européens de laisser entrer chez eux les flux migratoires… 

3 A Espiral do Medo, 2022  
Et enfin, Spirale de la peur de 2022, est une sculpture conçue avec des véritables garde-corps métalliques qui proviennent de différentes maisons de Luanda. 

Kiluanji Kia Henda

Après l’indépendance de l’Angola en 1975, une guerre civile éclate et ne se termine qu’en 2002. Kiluanji Kia Henda est né à Luanda en 1979 et c’est un artiste angolais autodidacte. Il a donc grandi dans cette atmosphère de guerre civile.

Il connait le passé colonial de son pays d’origine, l’Angola, mais aussi l’histoire des diasporas africaines en Europe. De plus, il s’intéresse aux flux migratoires et à ses tragiques conséquences.  

The Merchant of Venice 2010

Kiluanji Kia Henda traite de thèmes tels que la politique, les problèmes de la société actuelle, l’identité, mais aussi les relations entre l’Afrique et l’Occident. Mais, il possède de l’humour, pour preuve The Merchant of Venice 2010 est une photographie d’un homme qui porte des vêtements traditionnels africains, avec comme accessoires, des faux sacs à main de créateurs. Il crée cette oeuvre lors de sa résidence à Venise et a donc voulu rappeler l’importance de la main-d’œuvre des esclaves africains à Venise.

Biennales

Kiluanji Kia Henda a déjà présenté ses oeuvres dans les biennales de Dakar, São Paulo, Gwangju avant celle de Venise. En 2019, il intègre le programme de résidences d’artistes de LUMA Arles
L’artiste utilise différents médias tels que la photographie, la vidéo, mais aussi l’installation. De nos jours, l’artiste vit et travaille entre Luanda et Lisbonne. Et pourquoi donc ? Parce que Luanda est sa ville natale et Lisbonne, l’ancienne capitale portugaise des forces coloniales de l’Angola. C’est ainsi que l’artiste pense qu’il faut apprendre du passé tout en regardant, obligatoirement, vers l’avenir. 

Livre Travelling to the Sun through the Night

Kiluanji Kia Henda, Travelling to the Sun through the Night

Résumé de Voyager vers le soleil à travers la nuit
Le livre présente les œuvres majeures du photographe angolais Kiluanji Kia Henda de 2005 à 2013. Il rassemble des photographies principalement de l’Angola et de sa capitale insaisissable, Luanda. En 2002, la guerre civile qui a tourmenté l’Angola depuis son indépendance en 1975 a pris fin, et les premières années du nouveau millénaire ont été un moment particulier d’après-guerre. Pendant cette période, Luanda et l’Angola étaient engagés dans des processus instables de refonte, de mémoire et de réinvention.

Kiluanji Kia Henda raconte ces événements dans un geste théâtral et narratif fort, créant des histoires inventives de son pays, sur l’intervalle, comme il le dit, « entre l’histoire et la fiction ».  En 2012, il a reçu le Prix national de la culture et des arts du ministère angolais de la Culture. En 2014, il a été sélectionné parmi les 100 principaux penseurs mondiaux par le magazine américain Foreign Policy. 

Éditeur ‏ : ‎ Steidl Verlag; Édition bilingue (1er novembre 2016)
Langue ‏ : ‎ Anglais
ISBN-13 ‏ : ‎ 978-3869308005

Informations sur la 60e Biennale d’Art de Venise 2024 :  Kiluanji Kia Henda

60e Biennale d’Art de Venise 2024 :  Kiluanji Kia Henda
Stranieri Ovunque, Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :
Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie 60e Biennale d’Art de Venise 202

 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Juan Pablo Chipe

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Juan Pablo Chipe. L’artiste mexicain dévoile La Escultura Project, et une série de huit collages réalisés avec des matériaux recyclés. Ses réalisations sont très colorées et elles attirent l’oeil du visiteur. 

Juan Pablo Chipe à la 60e Biennale d’Art de Venise 

Exposition Swatch Faces 2024

Juan Pablo Chipe fait partie intégrante de l’exposition Swatch Faces 2024 à l’arsenal de Venise pour la 60e Biennale, qui présente une sélection de six anciens artistes en résidence du Swatch Art Peace Hotel à Shanghai dont Juan Pablo Chipe (Mexique) en 2023.

Juan Pablo Chipe à l’arsenal de Venise 

L’artiste réalise des courts métrages, mais aussi des illustrations, des collages, etc. A l’arsenal de Venise, l’artiste dévoile La Escultura Project, pour laquelle il a travaillé durant neuf années. Cette sculpture est un condensé de la culture mexicaine et américaine. Lorsque le spectateur pose ses yeux sur elle, obligatoirement, il pense à Marge Simpson et à Frida Kahlo, qui sont deux icônes de la culture et de l’art des USA et du Mexique. On peut aussi voir une série de huit collages réalisés avec des matériaux recyclés. 

Juan Pablo Chipe

En 1997, il expose ses travaux de peinture et ses projets artistiques, notamment à Nogales Sonora, au Mexique. Ensuite, en 2005, il se tourne vers le graphisme. En Espagne, il travaille pour de nombreux magazines de mode. Juan Pablo Chipe anime aussi des ateliers de collage (COLLAGE INVASION) et des ateliers de création artistique avec des matériaux recyclables (RECYCLED ART), etc. 

Informations 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Juan Pablo Chipe
Stranieri Ovunque Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :
Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie 60e Biennale d’Art de Venise 2024

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Joseph Stella

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Joseph Stella. Son œuvre, Fountain (1929).

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Joseph Stella

60e Biennale d'art de Venise 2024 : Joseph Stella

Extrait de l’article descriptif de CJ Salaparé sur le site de La Biennale de Venise, Joseph Stella

Joseph Stella était un artiste américain d’origine italienne, surtout connu pour ses représentations de la modernité américaine au début du XXe siècle.

Fountain (1929) est un exemple clé des peintures exubérantes de Stella – hautement stylisées et ornées d’oiseaux, de plantes et de fleurs – qui reflètent le lien spirituel constant qu’il ressentait avec la nature. Si les paysages urbains de l’artiste reflétaient leur environnement moderne, ses peintures de la nature étaient enracinées dans des origines plus primordiales et pittoresques, influencées en grande partie par les vues romantiques qu’il avait de son pays natal italien.
Cette composition place une fontaine en son cœur, ses ruisseaux arqués faisant écho à un arbre poussant depuis – et dominant – sa base tranquille de roche et d’eau. Les branches feuillues de l’arbre tombent en cascade et encadrent la scène édénique, peuplée d’une figure nue allongée, d’un cygne et d’une fleur de lotus. Les motifs récurrents et les vues romantiques de Stella se prêtent à de possibles lectures allégoriques de la nature comme évasion et oasis, en particulier contre les conditions étouffantes de la vie moderne, et comme site de régénération créative.

CJ Salaparé

Joseph Stella

Joseph Stella est né le 13 juin 1877 à Muro Lucano, en Italie et il est mort le 5 novembre 1946 à New York, aux USA. C’est donc un peintre américain d’origine italienne.
A l’âge de dix-neuf ans, Stella part pour New York en 1896. Il dessine des croquis, devient illustrateur et vend ses croquis à des magazines. En 1909, Stella retourne en Italie et deux ans plus tard, il rejoint Paris. Il participe à de nombreuses réunions et échanges avec d’autres artistes chez Gertrude Stein.
En 1913, il retourne à New York et fréquente Marcel Duchamp, le chef du mouvement dadaïste. Il introduit aussi des éléments futuristes et cubistes dans ses réalisations. Brooklyn Bridge semble être son oeuvre la plus connue. Dans son travail, Joseph Stella passe du réalisme figuratif à l’abstrait et au surréalisme, ce qui lui a nui. De ce fait, il s’écarte du monde de l’art et termine ruiné. De plus, et malheureusement, il déclenche une cardiopathie et meurt six ans plus tard, en 1946.
Bien que Joseph Stella soit célèbre et reconnu pour son innovation et sa faculté de passer d’un style à l’autre, ses qualités sont devenues des défauts.  

Informations 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Joseph Stella
Stranieri Ovunque Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :
Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie 60e Biennale d’art de Venise 2024

 

 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Jade Guanaro Kuriki-Olivo

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Jade Guanaro Kuriki-Olivo propose notamment Electric Dress, mais aussi A Sculpture for Trans Women.

Biennale d’art de Venise 2024 : Jade Guanaro Kuriki-Olivo

L’œuvre Electric Dress (2023) est un hommage aux victimes de la fusillade de masse de 2016, survenue au club queer Pulse à Orlando, en Floride. Quant à A Sculpture for Trans Women (2023), c’est une sculpture en bronze créée à partir d’un scan 3D du corps de l’artiste Puppies Puppies. L’artiste se réfère à la robe électrique d‘Atsuko Tanaka (1956). Des leds de différentes couleurs scintillent et attirent les visiteurs. Les deux oeuvres mettent en avant la vie queer et trans afin de lutter contre l’indifférence et l’oubli. 
Puppies Puppies (Jade Guanaro Kuriki-Olivo) expose pour la première fois à la Biennale de Venise.

Jade Guanaro Kuriki-Olivo

Jade Guanaro Kuriki-Olivo avec comme pseudonyme Puppies Puppies, est née en 1989. C’est une artiste contemporaine qui travaille différents médias comme la sculpture, les installations et les performances. L’artiste utilise aussi plusieurs matériaux tels que le sang, les carapaces de crabe, etc. Bien souvent, l’artiste transgenre collabore avec d’autres artistes queers et trans.
Ses oeuvres sont issues de la culture populaire. En 2016, elle présente une nouvelle vidéo chaque jour de la Biennale de Berlin. Son oeuvre Liberty, Liberté (2017) fait partie de la collection permanente du Whitney Museum of American Art. 

Informations 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Jade Guanaro Kuriki-Olivo, pseudo Puppies Puppies
Stranieri Ovunque Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :
Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie 60e Biennale d’art de Venise 2024

 

 

 

 

 

 

 

 

 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Ivan Argote

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Ivan Argote présente une statue Descanso aux Giardini et une vidéo à l’Arsenal.

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Ivan Argote

Juste en face du pavillon égyptien aux Giardini, se trouve Descanso qui n’est autre qu’une réplique de la statue de Christophe Colomb à Madrid. Dans le même temps, l’artiste propose une vidéo à l’arsenal. On peut y voir la statue sur un camion de travaux, exactement comme si elle avait été enlevée de son piédestal. On voit le camion qui sillone la ville.

L’artiste et réalisateur colombien Iván Argote invite le spectateur à se questionner sur les symboles du pouvoir qui se trouvent dans l’espace public.  Mes œuvres sont des réflexions sur la façon dont nous nous comportons, comment nous comprenons notre environnement proche et comment celui-ci est relié à l’histoire, aux traditions, à l’art, à la politique et au pouvoir. Paroles de l’artiste sur son travail. 

Ivan Argote résumé par Amanda Carneiro

Extrait de l’article descriptif d’Amanda Carneiro sur le site de la Biennale de Venise : Ivan Argote
Le talent artistique d’Iván Argote est fortement influencé par la résistance, la désobéissance civile et sa migration de la Colombie vers la France. Dans une réévaluation des récits hégémoniques, Argote intervient fréquemment dans les espaces publics, créant des sculptures et des installations à grande échelle qui tentent de réinterpréter et de démêler les couches cycliques de temps et de sens… En plus de l’installation, la vidéo Paseo peut être visionnée à l’arsenal. Cette œuvre est une fiction décoloniale qui représente la statue de Colomb à Madrid, à travers la capitale. Les déconstructions d’Argote soulignent son engagement envers les injustices historiques et les préoccupations écologiques…

Amanda Carneiro

Ivan Argote

Iván Assad Argote Calderón, Ivan Argote est né le 8 novembre 1983 à Bogota en Colombie. C’est un artiste contemporain qui travaille à la fois à Paris et New-York. Il débute par des études en graphisme à l’Université nationale de Colombie. Ensuite, il devient assistant réalisateur et obtient le prix du 9e Salon national d’art universitaire. Comme récompense, il gagne un voyage à l’étranger. Ivan Argote part donc en France et étudie aux Beaux-Arts de Paris. Il réalise des vidéos et des performances, de plus, il sculpte et peint aussi. Il acquiert une certaine notoriété avec Retouch, 2008 au Centre Pompidou.
Argote participe à de nombreuses expositions à Paris, New York, Berlin, Londres, Prague, Vienne, Los Angeles, Bogotá, mais bien d’autres villes encore.                                     

A noter qu’en France, l’artiste a exposé : 

  • 2010. Lots of love, avec Pauline Bastard, Störk Gallery à Rouen,
  • 2011. Caliente, Galerie Emmanuel Perrotin à Paris,
  • 2011. La Mals, Sochaux, France. 
  • etc.

Informations 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Ivan Argote
Stranieri Ovunque Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :
Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie 60e Biennale d’art de Venise 2024

 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Horacio Torres

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Horacio Torres est présent à travers son tableau The White Ship, Le Navire Blanc (vers 1950).

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Horacio Torres

Le Navire Blanc montre bien l’intérêt du peintre pour la figuration. Le peintre a surement voulu mettre en avant le parcours migratoire de sa famille : Livourne, Paris, Madrid et ensuite Montevideo, etc. Le visiteur remarque aussi les formes géométriques et les lignes très marquées.  
Première exposition d’Horacio Torres à la Biennale de Venise.

Horacio Torres  

Horacio Torres est né le 26 juillet 1924, à Livourne, en Italie et il est mort le 24 février 1976 à New York aux Etats-Unis. C’est un peintre figuratif contemporain.
Il a débuté avec son père, le peintre Joaquín Torres-García. De 1955 à 1957, il voyage dans toute l’Europe, mais vit à Paris. Puis, il retourne à Montevidéo et peint des toiles de grandes tailles. Il a donc exécuté, deux peintures murales à l’Hôpital Saint Bois à Montevideo, mais aussi trois peintures murales en relief à l’intérieur de l’église du Séminaire de Tolède en Uruguay, et d’autres encore. 
En 1969, il s’installe à New York, acquiert une certaine notoriété qui ne va jamais faiblir.
De nombreuses de ses oeuvres sont visibles dans des différents musées tels que le Musée national des arts visuels en Uruguay, le Musée des beaux-arts de Boston, Le Metropolitan Museum d’Art de New York, le Musée des beaux-arts de Houston, etc.

Informations 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Horacio Torres
Stranieri Ovunque Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :
Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie 60e Biennale d’art de Venise 2024

 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Güneş Terkol  

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Güneş Terkol présente deux œuvres intitulées A Song to the World (2024).

60 Biennale d’Art de Venise 2024 : Güneş Terkol

 

Extrait de l’article descriptif d’Arzu Yayıntaş sur le site de La Biennale de Venise Güneş Terkol

Terkol utilise la couture ou le dessin directement sur du tissu pour créer des personnages existant dans un royaume incertain, caractérisé par des frontières ambiguës qui encouragent les spectateurs à devenir des conteurs…A travers des ateliers féministes, Terkol établit une plate-forme permettant aux femmes de partager leurs expériences et de relever les défis socio-économiques à travers un processus conceptuel collectif. En plongeant dans le contexte narratif et culturel de chaque femme, Terkol conçoit l’image d’arrière-plan de la bannière avec des espaces d’expression pour des histoires individuelles au sein du récit collectif. Ces banderoles en tissu, aux histoires intemporelles, amplifient la voix des femmes et favorisent un profond sentiment de communauté. Parallèlement, la production artistique de Terkol subit une transformation grâce au processus de narration collective participative, dans lequel les femmes réinterprètent leur histoire, leurs réalités actuelles et leurs façons d’être.

Article d’Arzu Yayıntaş

Güneş Terkol

Güneş Terkol est née en 1981 à Ankara, Turquie. Elle vit et travaille à Istanbul. Elle est diplômée du département de peinture de l’université des Beaux-Arts Mimar Sinan et possède un doctorat en art interdisciplinaire. Terkol chante au sein du groupe GuGuOu et est membre du collectif d’artistes HaZaVuZu 
Güneş Terkol organise des ateliers de femmes d’origines diverses qui se réunissent pour créer des oeuvres d’art. L’artiste a créé ses réalisations dans de nombreux pays comme la Turquie, la Chine, l’Allemagne, l’Italie et la France, etc. Güneş Terkol est présente pour la première fois à la Biennale d’art de Venise.

Informations 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Güneş Terkol
Stranieri Ovunque Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :
Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie 60e Biennale d’art de Venise 2024

 

 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Greta Schödl

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Greta Schödl collabore pour la première fois avec Phileas. On peut voir, en partie, la série Scritture, Ecritures comprenant Piccolo marmo rosato (2020), Granito rosso Serra Chica (2020) et Marmo basso calcareo (2023).

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Greta Schödl

Greta Schödl : Writing, Ecriture 

Greta Schödl : Visual Poetry, Poésie visuelle 

L’artiste Greta Schödl utilise différents matériaux comme de la pierre, des livres, des cartes, des lettres et des objets ménagers, etc. Sur son support, elle écrit non pas des phrases, mais des mots et des symboles selon des formes géométriques, puis les répète à l’infini. Ensuite, l’artiste sélectionne les O ou les Q et elle recouvre les lettres à la feuille d’or. Une fois ce travail terminé, les lettres ainsi dorées forment des lignes.
Schödl efface la signification originale des mots et des objets employés pour donner un nouveau sens. De plus, les mots et les lettres ont toujours un rapport avec le support, comme le mot marmo inscrit sur du marbre ou bien encore granito sur du granit, etc.
Greta Schödl collabore pour la première fois avec Phileas. Depuis 2014, l’Office autrichien pour l’art contemporain soutient les artistes, les galeries et les musées… il œuvre à accroître la présence de l’art contemporain autrichien à l’international. Par exemple, on peut noter que depuis 2015, il soutient la présence autrichienne à la Biennale de Venise.

Greta Schödl

Greta Schödl est née en 1929 à Hollabrunn, en Autriche.  Elle est diplômée de l’Académie des arts appliqués de Vienne en 1953. En 1959, elle s’installe à Bologne, en Italie et découvre la calligraphie.
Schödl était déjà présente en 1978, lors de la 38e Biennale d’Art de Venise.
C’est une artiste incontournable de la poésie visuelle.

Informations

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Greta Schödl
Stranieri Ovunque Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :
Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie 60e Biennale d’art de Venise 2024

 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Gino Severini

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Gino Severini est représenté par sa peinture, Nature morte de 1918.

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Gino Severini

Explication sur l’oeuvre par Sonia Zampini sur le site de La Biennale. 

En 1918, Severini peint Nature morte, qui entrera plus tard dans la collection de Léonce Rosenberg, promoteur du groupe cubiste. Le tableau s’inscrit dans le débat théorique qui rapproche l’art de Severini des résultats du cubisme synthétique. Les recherches de l’artiste visent à étudier l’espace pictural comme une vision capable de combiner le dynamisme de la ligne avec un canon rigoureux de composition.  La réponse réside dans la création d’un agencement visuel qui confie à la géométrie le principe et la mesure de l’organisation spatiale des objets. Le dialogue qui en résulte décrit une peinture structurée dans un équilibre parfait entre l’expressivité de la couleur, la sensibilité de la perception et la rigueur de la forme qui représente par contraste le contour des éléments picturaux…

Gino Severini, quelques étapes

Gino Severini né le 7 avril 1883 à Cortone, en Toscane et il est mort le 26 février 1966 à Paris. C’est un peintre italien.
Il s’établit et travaille à Rome, en 1899. Puis, en 1906, il s’installe à Paris et fréquente l’avant-garde artistique. Et, en 1910, il signe le manifeste pour la peinture futuriste avec d’autres artistes comme Marinetti, Balla, Boccioni, etc. Ensuite, il participe à plusieurs expositions avec d’autres adeptes du futurisme. En Italie, le futurisme naît avec le poète Filippo Tommaso Marinetti. Il prône l’amour de la vitesse et des voitures.
Gino Severini se consacre à l’art sacré et à la mosaïque, dans les années 1920. En 1956, il ouvre, avec Gio Colucci, l’École d’Art italien à Paris. 

Informations

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Gino Severini
Stranieri Ovunque Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :
Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie 60e Biennale d’art de Venise 2024

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Frieda Toranzo Jaeger

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Frieda Toranzo Jaeger expose son installation, Rage is a machine in times of senselessness, 2024. 

Frieda Toranzo Jaeger à la Biennale de Venise 2024

Pour une meilleure compréhension, pensez à régler vos paramètres et d’ajouter les sous-titres en français. Dans cette vidéo, l’artiste nous explique comment elle travaille, elle nous parle aussi de ses inspirations, etc.  

Frieda Toranzo Jaeger expose pour la première fois à la Biennale.

Frieda Toranzo Jaeger

Elle est née en 1988, à Mexico et c’est donc, une artiste mexicaine. Elle possède un baccalauréat en beaux-arts à la Hochschule für Bildende Künste (HFBK) de Hambourg.
Les automobiles, les vaisseaux spatiaux et les machines, mais aussi le corps féminin font souvent partie des tableaux et installations de l’artiste.

De nombreux musées et expositions proposent ses oeuvres comme la Galerie Barbara Weiss à Berlin, Reena Spaulings à New York, mais aussi la Frac Lorraine à Metz en France et le MoMA à Varsovie, Pologne… Frac= Fonds Régional D’art Contemporain. MoMA = Museum of Modern Art. 

Informations

60e Biennale d’art de Venise 2024 :  Frieda Toranzo Jaeger
Stranieri Ovunque Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :
Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie 60e Biennale d’art de Venise 2024

 

 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Emmi Whitehorse

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Emmi Whitehorse expose plusieurs oeuvres, notamment World Upside Down, 2024 et Typography of Standing Ruins, 2024. 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Emmi Whitehorse

Pour une meilleure compréhension, pensez à régler vos paramètres et d’ajouter les sous-titres en français.

Ces oeuvres représentent des paysages abstraits du sud des États-Unis. Emmi Whitehorse utilise une palette de couleurs allant du bordeaux à la terre de Sienne brûlée en passant par l’ocre. Elle incorpore différentes formes, des hiéroglyphes et sigles.
A travers ses oeuvres, l’artiste veut nous faire prendre conscience que malgré la colonisation des terres du peuple Navajos, la joie est présente. Ses tableaux sont donc, des paysages abstraits du sud-ouest du Nouveau-Mexique, et surtout de Santa Fe, ville dans laquelle l’artiste demeure.
L’artiste, Emmi Whitehorse, expose pour la première fois à la Biennale de Venise.

Emmi Whitehorse

Emmi Whitehorse est née en 1957 à Crownpoint, au Nouveau-Mexique. Whitehorse est une artiste indigène qui peint comme on écrit un poème. En 1980, Whitehorse obtient son baccalauréat des arts en peinture de l’Université du Nouveau-Mexique à Albuquerque. Puis une maîtrise en art en 1982, et une spécialisation en gravure, etc. En peignant, l’artiste s’interroge sur l’environnement, elle s’inspire également des méthodes Navajo pour réaliser des peintures sèches et des tissages. Certaines de ses oeuvres sont présentées dans des institutions publiques en Amérique du Nord, en Europe, au Japon et au Maroc, etc. Par exemple au Brooklyn Museum of Art, au Muscarelle Museum of Art et au Whitney Museum de l’art américain…

Les Navajos

Les Navajos, Navahos ou Dinés, peuple autochtone d’Amérique du Nord. Il est basé entre le nord-est de l’Arizona, le nord-ouest du Nouveau-Mexique et le sud-est de l’Utah. Au XVIIe et au début du XIXe siècle, les Navajos entrent en conflit avec les colons Espagnols et les Mexicains…
En 1846, un premier traité voit le jour entre les Navajos et le gouvernement des États-Unis. Mais de nouveaux conflits éclatent et en 1863, les forces militaires menées par Kit Carson font prisonniers plus 8 000 Navajos. Carson chasse les Navajos de leur territoire pour les emmener à Fort Sumner. Leur marche forcée entraîne les Navajos au Fort Sumner, au Nouveau-Mexique. C’est, bien sûr, une réelle déportation vers cette réserve. De nombreux malheurs arrivent à ce peuple comme des épidémies et des famines qui résultent des mauvaises récoltes. Cinq ans plus tard, en 1868, les Navajos signent un nouveau traité qui les autorise à retourner vivre sur leur ancien territoire, mais dans une réserve. Les USA leur attribuent des moutons et des bovins.

Informations 60e Biennale d’art de Venise 2024 : Emmi Whitehorse

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Emmi Whitehorse
Stranieri Ovunque Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :
Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie 60e Biennale d’art de Venise 2024

 

 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Evan Ifekoya

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Evan Ifekoya présente Central Sun, Le soleil central de 2022. Cette artiste est présente pour la première fois à la Biennale.

L’artiste utilise différents médiums tels que l’installation, le son et la performance. Central Sun, Le soleil central, 2022 est une installation sonore et les éléments sont en bois, verre, acrylique, mais aussi en liège, etc. 

 

L’artiste se réfère aux traditions et pratiques Yorùbá au Nigeria. La religion traditionnelle Yoruba possède un créateur suprême, mais aussi 400 autres dieux et esprits.
L’artiste autrichienne, Susanne Wenger, à oeuvrer pour la culture Yoruba. Elle a même créé une coopérative d’artistes à Oshogbo, au Nigeria.

Evan Ifekoya

Evan Ifekoya est née en 1988, au Nigeria, mais elle vit et travaille à Londres.

Pour plus de compréhension, n’hésitez pas à mettre les sous-titres en français. L’artiste explique les différentes étapes et progression dans son travail. 

Informations 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Evan Ifekoya
Stranieri Ovunque Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :
Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie 60e Biennale d’art de Venise 2024

 

 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Daniel Otero Torres

 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Daniel Otero Torres présente Donde Ilueve y se desborda, 2024, 14 céramiques, et une installation, Aguacero.

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Daniel Otero Torres

Daniel Otero Torres crée à la fois des installations, des sculptures, des céramiques, mais aussi des dessins. Aguacero (2024) est une installation éphémère qui se compose de matériaux collectés localement et recyclés. Ce qui signifie donc, que l’artiste est très engagé par rapport à l’impact des crises écologiques sur la vie des nombreux marginaux qui vivent en Colombie.
Son oeuvre nous montre, en somme, un système qui collecte l’eau de pluie. Car avec ce genre de montage, les habitants de la communauté d’Embera peuvent consommer l’eau non polluée. L’exploitation illégale de l’or pollue l’eau de cette région et c’est pourquoi les habitants d’Embera sont obligés de créer ce genre de système. Bien entendu, Daniel Otero Torres souhaite que le spectateur prenne conscience de l’importance de l’eau pour chacun, ou qu’il vive.  
En regardant Aguacero, le visiteur a l’impression de se trouver face à une fontaine géante (+ de 7 m de haut) de bidons, de seaux et de baril. Elle se trouve au-dessus d’un bassin, le système est actionné et les filets d’eau coulent entre les éléments. Le public peut à la fois assister à un concert de clapotis, mais aussi à une vision fascinante.
Aguacero est présentée comme un processus de survie.

Daniel Otero Torres

Il est né en 1985, à Bogota en Colombie. Il vit à Paris
Pour Aguacero, l’artiste a collaboré avec les équipes de Paprec et Recydis au Blanc-Mesnil, ainsi que Terralia, etc. L’Association Trampoline soutient aussi la participation de l’artiste 
En regardant l’oeuvre Aguacero, le spectateur a l’impression de se trouver face à une fontaine géante (+ de 7 m de haut) de bidons, de seaux et de barils. Ne manquez pas les explications de son installation précédente Lluvia 2020
Daniel Otero Torres participe donc, pour la première fois, à la Biennale de Venise.
Ses œuvres sont exposées dans de nombreuses institutions dans le monde et notamment à Paris, à la Biennale de Lyon et Nice, en France.

Prix obtenus

Prix de Paris et du Conseil Général à l’Ecole Nationale des Beaux-arts de Lyon, en 2010.
Biennale de Lyon, en 2015, Prix Rhône-Alpes de la Jeune Création, Rendez-vous 15, IAC de Villeurbanne. 
Hors les murs, programme de recherche et de création, Institut français, en 2017.
Lauréat du Laboratoire de Dessin Paris, en 2019.

Informations

60e Biennale d’art de Venise 2024 :  Daniel Otero Torres
Stranieri Ovunque Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :
Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie 60e Biennale d’art de Venise 2024

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Dana Awartani

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Dana Awartani propose une installation qui rend un réel hommage aux sites historiques et culturels détruits dans le monde arabe à cause des guerres et des actes terroristes perpétués…

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Dana Awartani

L’installation d’Awartani se nomme Viens, laisse-moi guérir tes blessures. Laissez-moi réparer vos os brisés (2024). La fondation saoudienne de la Biennale de Diriyah a financé son oeuvre.
L’artiste tient compte des nouveaux événements et modifie son installation. Par exemple, dans celle de 2024, la dévastation à Gaza et des sites rasés par les bombardements et les bulldozers est inscrite dans son oeuvre. Dana Awartani crée des trous dans ses bandes de tissu pour indiquer les sites. Elle trempe son tissu dans des colorants naturels à base d’herbes et d’épices. Sa pratique est issue de la tradition de teinture des textiles du Kerala, en Inde.
Elle expose pour la première fois à la Biennale.  

Dana Awartani

Dana Awartani possède un baccalauréat en beaux-arts du Central Saint Martins College of Art and Design, à Londres. Mais pas que, puisqu’elle obtient une maîtrise en arts traditionnels de la Prince’s School de Londres. Elle connait divers matériaux comme le vitrail, la vidéo et les mosaïques de sable, la peinture et la dorure. Awaratni réussit aussi à décrocher un diplôme en enluminure traditionnelle des textes, en étudiant avec un instructeur en Turquie.
Dana Awartani est donc, une artiste saoudienne d’origine palestinienne.
Je suis très honorée de participer à la Biennale de Venise et j’ai travaillé sur ma nouvelle œuvre d’art au cours des neuf derniers mois. Je suis également très reconnaissante à la fondation de la Biennale de Diriyah d’avoir apporté son soutien à ma participation, ce qui m’a permis de me concentrer sur la création d’un nouveau projet très ambitieux. Ce sont les propos recueillis lors d’un interview à Arab News.
Elle travaille en collaboration avec une organisation caritative saoudienne afin de préserver, promouvoir et dynamiser les traditions textiles… La méthode qu’utilise l’artiste date de plus de 1000 ans.

Quelques dates

  • Inauguration de la Biennale d’art contemporain de Diriyah en 2022
  • 16e Biennale d’art contemporain de Lyon en 2022
  • 15e Biennale de Sharjah en 2023
  • 2e édition de la Biennale d’art contemporain de Diriyah, Come, Let Me Heal Your Wounds et son film Listen To My Words
  • 60e Biennale d’Art de Venise 2024 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Dana Awartani

Stranieri Ovunque Les étrangers partout.

 

Horaires Arsenal :
Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie de la 60e Biennale d’art de Venise 2024

 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Dalton Paula

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Dalton Paula présente Full-Body Portraits, une série de 16 portraits. C’est la première fois que Dalton Paula expose à la Biennale. 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Dalton Paula

 

C’est un artiste qui travaille dans différents domaines tels que la peinture, l’installation, la performance, la photographie, la vidéo, etc.
Ses œuvres représentent des portraits de personnalités historiques qui ont pris part à des mouvements de résistance contre l’esclavage au Brésil, telles que Chico Rei, Zeferina, Ventura Mina, et biens d’autres encore. Dans ses oeuvres, l’artiste ajoute des objets comme des rochers, des chaises, des drapeaux, des colonnes, mais aussi des rideaux, des escaliers et des sceptres. De plus, les sujets peints sont habillés de vêtements et de coiffures d’époque. Sur ces tableaux, Dalton Paula laisse ses bijoux sans peinture, ce qui symbolise la dépossession de la richesse des Brésiliens noirs et leur absence dans les organes du pouvoir.

Dalton Paula

Dalton Paula est né à Brasilia et il réside à Goiânia, au Brésil. C’est un artiste, professeur.
Il ne réalise pas ses portraits à l’aveuglette, car bien avant de peindre, l’artiste fait des recherches approfondies. Comme celles sur l’histoire des terreiros de candomblé et celle des quilombos.

Un terreiro de candomblé signifie, d’une part, un lieu de culte, et d’autre part, un groupement social dans lequel se transmettent les traditions africaines. 
Au Brésil, les quilombos sont des communautés d’africains en fuite et en lutte contre l’esclavage. En 2020, Dalton Paula expose pour la première fois, en solo, à la galerie Alexander and Bonin à New York.

Informations 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Dalton Paula
Stranieri Ovunque Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :
Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie 60e Biennale d’art de Venise 2024

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Costantino Nivola

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Costantino Nivola est représenté par sa maquette, que l’artiste, lui-même, considérait comme une réelle oeuvre d’art. 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Costantino Nivola

Costantino Nivola est donc représenté par sa maquette, que l’artiste a considéré et exposé comme une oeuvre d’art. L’artiste a utilisé une technique unique de moulage au sable, la poitrine est pleine de pics et le visage, un masque noir…

Costantino Nivola (quelques dates)

Costantino Nivola est né le 5 juillet 1911 à Orani et il est mort  le 6 mai 1988 à Long Island. C’est un graphiste, écrivain, peintre et sculpteur italien. Il participe à la sixième Triennale d’Art de Milan, mais aussi à l’Exposition universelle de Paris pour le pavillon italien. Ensuite, il est contraint de fuir l’Italie, les autorités fascistes et les lois raciales, puisque sa femme Ruth est juive. Ils émigrent à Paris, puis New-York, en 1939.
En 1953, il réalise un grand panneau pour la filiale Olivetti de New York sur la 5e avenue …
En 1995, le musée Nivola d’Orani en Sardaigne, ouvre le 7 juin grâce à l’initiative de la Fondation Nivola. 

Livres de Costantino Nivola

Vies et œuvres de Costantino Nivola Sculpteur, maçon, manœuvre 1911-1988

Résumé
Costantino Nivola a choisi de n’appartenir à aucune catégorie, a écrit son amie Dore Ashton. Et le parcours de ses vies et de ses œuvres présentées ici témoigne de cette liberté absolue, comme de l’extrême générosité avec laquelle il a appréhendé le monde. Se définissant lui-même sculpteur, maçon, manœuvre, il n’oubliera jamais ce qu’il avait été pour être ce qu’il allait devenir. De la Sardaigne, encore archaïque du début du 20e siècle où il naît, à la New York artistique des années 40.  Nivola sera graphiste, peintre, sculpteur, il travaillera avec les plus grands architectes de son temps, Breuer, Saarinen, Sert, etc. Aux côtés de sa femme Ruth Guggenheim, il sera l’ami d’artistes comme Jackson Pollock, Willem de Kooning, Fernand Léger, Alexander Calder, etc. 
ISBN : 9782841626991

Nivola – Le Corbusier, une amitié créatrice 

Résumé
C’est par hasard que Costantino Nivola rencontre Le Corbusier à New York en 1946. L’amitié immédiate qui naîtra alors durera jusqu’à la mort de Corbu en 1965. Ce volume présente un ensemble de textes qui témoignent de cette amitié, mais aussi d’une proximité d’esprit qui renforce la relation entre le maître affirmé et son disciple indiscipliné. Placée sous le signe du soleil, l’amitié créatrice de Nivola et Le Corbusier révèle un aspect inédit du grand architecte controversé et revient sur la relation entre sculpture et architecture. « La rencontre avec Le Corbusier a déterminé toute ma formation, parce que je n’ai jamais ressenti par la suite le besoin de l’imiter », écrit Nivola, et Le Corbusier se demande : « Où diable est-il allé chercher le style indéniable qui anime ses oeuvres ? »
ISBN : 9782841626960

Mémoires d’Orani et autres écrits autobiographiques 

Résumé
Peintre et sculpteur de grande renommée en Italie, où il est né en 1911, et aux USA, où il émigra en 1939, Costantino Nivola fut aussi un surprenant écrivain qui, au soir de sa vie, laissa un certain nombre d’écrits autobiographiques sur ses années passées à Orani, en Sardaigne. Horreurs et délices d’une terre dont il se souvient avec une tendresse lucide, marquée par les moments d’une enfance dans une famille d’une extrême pauvreté, peuplée de personnages hauts en couleur, dernières figures d’un temps voué à disparaître…
ISBN : 9782841626939

Informations sur 60e Biennale d’art de Venise 2024 :  Costantino Nivola

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Costantino Nivola
Stranieri Ovunque Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :
Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie 60e Biennale d’art de Venise 2024

 

 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Claudia Alarcón

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Claudia Alarcón et Silät, un collectif d’artistes du peuple Wichí en Argentine. C’est la première fois que les réalisations de Claudia Alarcón sont présentes à la Biennale.

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Claudia Alarcón

Elle réalise ses oeuvres avec le Silät qu’elle dirige depuis 2023. Le Silät regroupe des artistes telles que : Anabel Luna, Graciela López, Ana López, Mariela Pérez, Fermina Pérez, Francisca Pérez, Marta Pacheco, Rosilda López, Margarita López, Melania Pereyra, Nelba Mendoza, Tomasa Alonso et Edith Cruz. Silät signifie information ou alerte, il contribue à promouvoir la culture Wichí. Ce collectif traite, file et teint les fibres de la plante indigène cháguar.
Une fois ce travail terminé, l’artiste peut exécuter ses réalisations. Claudia Alarcón reproduit les formes géométriques traditionnelles, ses différentes oeuvres parlent de la nature et évoquent bien souvent l’eau et la terre. Silät a aussi fait évoluer des techniques ancestrales avec de nouvelles formes.

Claudia Alarcón

Elle est née en 1989, en Argentine. C’est donc, une artiste indigène de la communauté de La Puntana du peuple Wichí du nord de Salta, en Argentine. Sa carrière personnelle ne l’empêche nullement de diriger le Silät, depuis 2023.

Le cháguar et l’artisanat wichí

Le cháguar n’est pas une plante qui se cultive puisqu’elle pousse à l’état sauvage. Tout d’abord, les femmes du peuple Wichí collectent la plante. Puis, elles déchirent les feuilles les plus longues, enlèvent les épines et séparent les différentes couches.
Une fois les fibres sèches et blanches, le filage peut commencer. Les fibres sont teintes avec différents colorants naturels. Puis vient l’opération de tissage qui se fait avec une aiguille.  
Regarder bien la vidéo qui montre les différentes étapes.  

Depuis toujours, cette activité communautaire est dirigée par les femmes. Elle est aussi indispensable pour la culture et l’économie du peuple Wichí.

En avril 2021, une boutique en ligne est née afin de promouvoir les articles à la marque Thañí.

Un livre édité par María Carri relate aussi les histoires de ces femmes avec des textes en langue Wichi. 

Informations 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Claudia Alarcón

Stranieri Ovunque Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :

Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie

 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Chiachio et Giannone

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Chiachio et Giannone ou plutôt Leo Chiachio et Daniel Giannone sont un collectif d’artistes gays argentins. Ils proposent Comechiffones. 

60e Biennale d’Art de Venise 2024 : Chiachio et Giannone

Exposition Swatch Faces 2024

Chiachio et Giannone font partie intégrante de l’exposition Swatch Faces 2024 à l’arsenal de Venise pour la 60e Biennale. Swatch Faces 2024 présente une sélection de six anciens artistes en résidence du Swatch Art Peace Hotel à Shanghai dont en 2018 Chiachio et Giannone (Argentine). Mais aussi Maya Gelfman (Israël), Juan Pablo Chipe (Mexique), Luo Bi (Chine) et Jiannan Wu (Chine). En 2016, la montre Swatch, en édition limitée Piolín’s Time est issue de l’imagination de Chiachio et Giannone.

La plupart de leurs œuvres d’art sont des textiles et des broderies à base de tissus. Quelques fois, ils utilisent aussi la gouache, pour des tableaux. Des membres de la communauté fournissent des morceaux de tissus qui contiennent des messages. Et ensuite les artistes les assemblent pour former un patchwork.
Chiachio et Giannone sont très actifs dans la défense et la promotion de la communauté LGBT+. Les œuvres des 2 artistes sont exposées en Amérique, en Europe et en Asie.

Drapeau

Différents ateliers voient le jour et les participants écrivent un message sur un morceau de tissu puis Chiachio et Giannone forment une mosaïque en cousant les 3500 messages récoltés. Les messages contiennent des symboles, des mots ou des phrases en faveur de la diversité et de l’acceptation de la différence. Le drapeau en textile de 120 pieds de long et se compose donc, de messages de personnes de la communauté LGBT+. Le drapeau Celebrating Diversity a été mis en avant, notamment, à Buenos-Aires, en Argentine, mais aussi Long Beach, en Californie, etc. En 2022, Hope Will Never Be Silent est aussi présente au centre d’art Transpalette, à Bourges, en France.

Leo Chiachio et Daniel Giannone

Leo Chiachio est né à Buenos Aires, en Argentine, en 1969

Daniel Giannone est né à Cordoue, en Argentine, en 1964

Informations 

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Chiachio et Giannone

Stranieri Ovunque  Les étrangers partout.

Horaires Arsenal :

Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie de la 60e Biennale de Venise 2024

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Chaouki Choukini

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Chaouki Choukini. Il expose pour la première fois ses oeuvres à la Biennale.

60e Biennale d’art de Venise 2024 : Chaouki Choukini

Les oeuvres sélectionnées sont des sculptures sur bois. Bois de wengé pour lequel l’artiste a une affection particulière, mais aussi des bois durs d’iroko, de sipo, de bubinga et du chêne. 

Chaouki Choukini

Chaouki Choukini est né le 11 septembre 1946, à Choukine au Liban. C’est un sculpteur franco-libanais.
En 1967, il obtient une Bourse d’étude en sculpture, et effectue ses études à Paris. En 1971, il décroche son Diplôme Supérieur d’Art plastique section Sculpture.
Dès 1974, il participe à des expositions et reçoit plusieurs prix. Il voyage au Japon, enseigne à Tripoli, au Liban puis en Jordanie. Il s’installe en suite à Paris dans les années 90 et de nos jours, il continue à créer des sculptures majoritairement verticales. Tout au long de sa carrière, il a travaillé le bronze, la pierre et d’autres matériaux.

Informations 

60e Biennale d’art de Venise : Chaouki Choukini

Stranieri Ovunque Les étrangers partout

Horaires Arsenal :

Du 20 avril au 30 septembre, de 11 h 00 à 19 h 00, le vendredi et le samedi de 11 h 00 à 20 h 00 heures.
Du 1er octobre au 24 novembre, de 10 h 00 à 18 h 00.

Billeterie